. . .

Chine – Chinese Super League 2016 : Jiangsu s’installe d’entrée

  • Écrit par Nicolas Cougot

Deux journées de disputées et si le grand favori Guangzhou Evergrande a du retard à l’allumage, l’ambitieux Jiangsu s’installe d’emblée en tête du championnat.

Guangzhou Evergrande est déjà tombé

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour vivre la première sensation de l’édition 2016. Face au Chongqin Lifan, loin d’être un prétendant, l’ogre Guangzhou Evergrande, qui avait déjà quelque peu raté ses débuts en Ligue des Champions (lire AFC Champions League 2016 : A la recherche du tenant du titre), est tombé d’entrée de CSL 2016. La faute bien évidemment à ces deux rushs de 70 mètres de Fernandinho, copier-coller d’une mi-temps à l’autre. La faute aussi à une incapacité à se sortir de la pression adverse, à des largesses défensives inacceptables pour un champion sortant (les deux buts n’étant qu’une illustration), au manque à concrétiser ses opportunités dans les temps forts et surtout à cette absence de maîtrise pendant 90 minutes, les hommes de Scolari souffrant même par moment devant la volonté des hôtes. Conséquence, le champion sortant se faisait piéger d’entrée de CSL et confirmait ses manques de début d’année.

Fort heureusement pour la bande à Jackson Martínez (seul buteur en ouverture), la deuxième journée aura été plus positive, les Evergrande atomisant chez eux le Changchun Yatai déjà tombé en ouverture (le colombien signant au passage son deuxième but en deux matchs et s’offrant une passe décisive sur le troisième but signé Gao Lin. De quoi lancer enfin la machine à une semaine du grand derby de Guangzhou. Ce dernier s’annonce déjà bouillant puisque l’autre équipe de la ville, Guangzhou R&F a connu le même sort en ouverture, piégé par le Hebei de Gervinho alors que les hommes de Stojković ont disputé toute la seconde période en supériorité numérique avant, lors de la journée du week-end de s’imposer sans forcément contrôler la partie face au Teda de Fredy Montero qui faisait ses débuts en CSL.

Photo : STR/AFP/Getty Images

Derby de Shanghai neutralisé

Mais la deuxième journée était celle du grand derby de Shanghai entre les ambitieux SIPG et Shenhua. Tombé en ouverture pour l’un quand l’autre était accroché, les deux formations n’avaient d’autre choix que de s’imposer. Le Shenhua débutait idéalement la partie, Gio Moreno ouvrant le score d’entrée de match avant que Demba Ba ne manque l’occasion de tuer le match au quart d’heure. L’ancien de Chelsea obtenait un penalty généreux qu’il manquait dans la foulée. Le SIPG se réveillait alors, aurait mérité de revenir sur une merveille de remise de Yu Hai pour Wu Lei avant d’égaliser juste avant la pause. Le score n’évoluait plus en seconde période, le SIPG se montrant légèrement mieux rodé collectivement quand le Shenhua s’en remettait trop souvent à un Ba présent mais maladroit pour générer du danger.

 

Jiangsu réussit son départ

Pendant ce temps, l’une des attractions annoncée de la saison, le Jiangsu de Ramires et Alex Teixeira n’a pas manqué ses débuts. Les deux brésiliens allaient être les grands protagonistes du match d’ouverture, choc entre prétendant, opposant le Suning au Shandong Luneng. Une glissade de Gil dès la troisième minute permettait à l’ancien joueur de Chelsea d’ouvrir le score et ainsi lancer l’armada bleue de la meilleure des manières. Supérieur, Jiangsu attendait la seconde période pour prendre ses distances, Ramires offrant à Alex Teixeira l’occasion d’inscrire l’un des plus beaux buts de la semaine (à déguster dans le top 5 en fin d’article), l’ancien du Shakhtar scellant définitivement le suspense (si tant est qu’il y en avait quelque peu) en fin de rencontre en inscrivant un doublé. Cette nette victoire en ouverture sera confirmée ce week-end face à Yanbian avec, cette fois-ci, deux buts chinois, histoire de faire taire les critiques s’étant abattues à l’issue de la première journée. Les 16 premiers buts de la saison 2016 avaient en effet été tous été l’œuvre de joueurs étrangers. A noter que Jiangsu n’est pas seul leader. A ses côté, Henan s’offre un 2 sur 2 alors que le Hebei de Lavezzi, futur adversaire des bleus de Jiangsu, reste à trois points en attendant de jouer son match en retard face à un Beijing qui n’a pas encore foulé la moindre pelouse chinoise.

 

Résultats

Classement

# Équipe Pl V N D Pts BP BC +/-
1 Guangzhou Evergrande 19 14 3 2 45 39 11 28
2 Jiangsu Suning 20 11 5 4 38 33 20 13
3 Shanghai SIPG 20 9 6 5 33 35 20 15
4 Hebei CFFC 20 10 3 7 33 24 25 -1
5 Shanghai Shenhua 20 8 7 5 31 31 20 11
6 Guangzhou R&F 20 8 4 8 28 25 28 -3
7 Henan Jianye 20 8 4 8 28 17 25 -8
8 Yanbian Funde 19 7 4 8 25 26 23 3
9 Beijing Guoan 17 6 6 5 24 16 14 2
10 Liaoning Whowin 19 6 6 7 24 25 31 -6
11 Chongqing Lifan 20 6 6 8 24 26 31 -5
12 Tianjin Teda 19 5 7 7 22 22 28 -6
13 Hangzhou Lucheng 20 6 4 10 22 17 25 -8
14 Shijiazhuang Ever Bright 19 4 6 9 18 15 24 -9
15 Shandong Luneng 19 4 5 10 17 20 28 -8
16 Changchun Yatai 19 3 4 12 13 13 31 -18

Photo  une : STR/AFP/Getty Images

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé