. . .

Paraguay – Apertura 2016 : le Superclásico pour le Cerro

  • Écrit par Nicolas Cougot

Journée de tous les dangers au Paraguay où Olimpia jouait déjà gros face au Cerro Porteño dans un Superclásico aux odeurs de poudre. Et aux lourdes conséquences.

Le premier acte était serré. Le Cerro prenait le contrôle de la possession alors que le Decano tentait de déborder par les côtés. Mais ces bonnes intentions s’annihilaient et le match était finalement pauvre en véritables occasions. La vitesse d’Alejandro Silva, José Ariel Núñez et du jeune Gianluca Fatecha posaient quelques soucis à l’arrière garde du Ciclón qui réagissait des pieds de Jonathan Fabbro avant que Raúl Cáceres ne vienne tromper Barreto. La joie était si grande côté azulgrana que César Farías, sorti célébrer avec ses joueurs, se faisait exclure. Olimpia tenait alors de réagir sans pour autant parvenir à se montrer dangereux. Mauro Caballero lançait Nery Cardozo et Wilson Pittoni en seconde période, Olimpia prenait alors le contrôle de la rencontre, le Cerro Porteño ayant alors décidé de se replier en défense, fermant à double tour une rencontre tout juste animée par une barre trouvée par Nery Cardozo à l’entrée du dernier quart d’heure. Le Superclásico est pour le Cerro Porteño qui se replace ainsi dans la course au titre et plonge Olimpia à la dernière place de l’Apertura. Cette défaite sera la dernière pour Cabaellero puisque c’est désormais officiel, Fernando Jubero, l’homme du qui avait fait de Guaraní la plus belle équipe du pays, vient poser ses valises et tentera de relancer un champion à la dérive.

L’heure est ainsi déjà au chassé-croisé sur les bancs de touche puisque la septième journée a également condamné Fabricio Bassa. Car chez lui, Guaraní a connu la défaite qui fait mal. Opposé à General Caballero, le Legendario a subi d’entrée de rencontre, dominé par l’organisation parfaite du Matarife. Les visiteurs ouvraient ainsi logiquement le score et se retrouvaient menacés par les Aurinegros uniquement suite à leur baisse de rythme avant de subir lors du début du second acte lorsque Guaraní retrouvait son football et se faire reprendre sur une tête de Juan Aguilar à la réception d’un corner de Darío Ocampo. Ce but n’allait pas avoir l’effet escompté pour l’Aborigen. General Caballero retrouvait son rythme de début de rencontre et allait chercher la victoire sur un penalty obtenu dans les derniers instants, celui de la défaite de trop pour Bassa et Guaraní, désormais avant-dernier. L’entraîneur uruguayen est ainsi licencié et Francisco Arce, récemment jeté d’Olimpia, s’installe sur le banc aurinegro.

Pendant ce temps, alors que Libertad a profité de 5 minutes de folie après l’heure de jeu pour s’offrir le leader Deportivo Capiatá, le tournoi est passé entre les mains de l’ambitieux Sol de América. Face à General Díaz, le Danzarín a d’abord subi avant de prendre le dessus sur les Águilas grâce notamment au duo Yonathan Samaniego - Blas Díaz pour virer en tête à la pause. Au retour des vestiaires, le match gagnait en intensité et en suspense mais le but de 3-1 allait finalement sceller le sort de la rencontre et allait offrir la première place au futur représentant paraguayen en Sudamericana.

Les buts

 

 

Résultats

Classement 

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Libertad 22 14 2 6 44 38 23 15
2 Olimpia 22 14 1 7 43 57 30 27
3 Sol de América 22 9 8 5 35 41 36 5
4 Guaraní 22 10 5 7 35 35 31 4
5 Rubio Ñú 22 10 3 9 33 31 32 -1
6 Cerro Porteño 22 9 4 9 31 40 32 8
7 Deportivo Capiatá 22 8 6 8 30 42 42 0
8 Sportivo Luqueño 22 7 6 9 27 28 31 -3
9 General Caballero 22 7 5 10 26 36 47 -11
10 General Díaz 22 6 6 10 24 32 44 -12
11 Nacional Asunción 22 6 5 11 23 36 42 -6
12 River Plate (Par) 22 3 7 12 16 17 43 -26

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé