. . .

Australie – A-league 2016 : Adelaïde s'installe

  • Écrit par Antoine Blanchet-Quérin

Newcastle Jets gagne chez son ennemi juré tandis que Perth Glory se voit stoppé par le « super-sub » du Wanderers. Melbourne Victory et Sydney FC se neutralisent dans un « Big Blue Derby » alors qu’Adélaïde continue son ascension. En Nouvelle-Zélande, Wellington a profité du point faible des Citizens, leur défense.

Wellington prend City à la gorge

Contre un vent puissant, Wellington Phoenix recevait pour la première fois les Citizens dans leur Westpac Stadium. Avec une défense encore très loin d’être à la hauteur et un vent pas facile à manœuvrer ce sont les ‘Nix qui ont fait les meilleurs efforts en allant tuer le match en vingt minutes (2-1). Dans un premier temps, Michael McGlinchey donnait le premier coup. Après un bon débordement sur son côté droit, il faisait tourner Ivan Franjic avant d’adresser un centre à ras-de-terre parfaitement doser laissant Louis Fenton couper idéalement la trajectoire (11ème). Louis Fenton n’avait plus marqué depuis le 27 janvier 2013. Profitant à 100% du début de match catastrophique des joueurs de Melbourne City, Wellington réussissaient à appuyer le score à la suite d’une débâcle défensive. A trois contre quatre, Roly Bonevacia adressaiy un centre devant la cage de Thomas Sorensen, sa défense passive laissait partir Matthew Ridenton battre une seconde fois le portier danois (15ème). La réaction ne se faisait pas faire attendre, bien aidé par la déviation du mur, Aaron Mooy réduisant l’écart (19ème) et Bruno Fornaroli aurait même pu égaliser si Glen Moss ne s’était pas interposé en gagnant un face-à-face crucial (22ème). Une très bonne victoire des jaunes et noirs qui donne un regain de points à des ‘Nix en perdition.

 

Le Wanderers s’offre Perth Glory

Encore une fois le « supersub » Brendon Santalab a régalé. Entrant la majorité du temps en fin de match, l’ailier est souvent un joker spécial pour débloquer les situations. Contre Melbourne Victory s’est lui qui débloque le point du nul à la dernière minute et ici, les trois points (2-1). Après une première mi-temps à l’avantage de Perth Glory à l’image d’Andy Keogh buttant sur Liam Reddy ou Nebojsa Marinkovic après la mi-temps, le Wanderers décrochait l’ouverture du score. A la suite d’un contrôle de génie, Romeo Castelen s’ouvrir un angle parfait puis faisant parler sa finition pour terminer le travail avec l’aide du poteau (62ème). Souriant à l’avantage au score, la défense du Wanderers prit l’eau moins de deux minutes après le coup d’envoi, Topor-Stanley taclait Chris Harold laissait une fenêtre d’égalisation à Andy Keogh qu’il n’a pas gâché (64ème). Tony Popovic percevant sûrement une possibilité de prendre les trois points changeait Sotirio pour son « supersub » Santalab qui ne tardait pas lui rendre la monnaie de sa pièce. Un lob inspiré de Mark Bridge cassant la ligne des milieux revenus en défense et celle des défenseurs laissait Brendon Santalab face à Alex Grant et Ante Covic, ce dernier tenta un lob – profitant de la sortie du gardien de Perth - qui monta très haut pour redescendre pile derrière la ligne de but (85ème). Sur ces 17 buts en A-League, Santalab en a inscrit 10 dans le dernier quart d’heure dont 6 dans les 5 dernières minutes, un remplaçant en or. Au grand plaisir du WS Wanderers qui conforte sa première place et en stoppant la série de cinq matchs sans défaites des Violets toujours à la portée des play-offs.

 

Adélaïde s’approche du sommet

Après le départ de James Jeggo, Adélaïde avait réussi à récupérer Stefan Mauk de Melbourne City. Dans un autre registre, le transfert d’Awer Mabil se voit de plus en plus rentabilisé avec l’éclosion de Bruce Kamau, encore buteur (3-0). Que peut-on critiquer à Adélaïde United depuis le jour où Guillermo Amor a trouvé la solution pour transformer les Reds en candidat au titre final tant convoité ? Le déchet dans leur passe (68%) contre Brisbane mais pas leur défense cette fois-ci, ni leur attaque. D’ailleurs, c’est sur une action type d’Adélaïde 2015/2016 que l’australo-kenyan trouvait la faille, servi en retrait par Sergio Cirio, l’ailier était oublié au marquage et avait tout le temps d’ouvrir la marque (38ème). Ensuite, une balle perdue dans l’entrejeu par Steven Lustica déclenchait une contre-attaque rapide des Reds, Kamau était à la réception et décoche un tir cadré que Michael Theo repoussait mais voyait Bruce Djite qui avait bien suivi et profitait de la passivité de la défense de Brisbane pour doubler la mise (50ème). Incapable de réduire la marque, les Roar ont offert une dernière parodie de football avec une défense complètement désemparée. Bruce Djite et son instinct de buteur retrouvé profitait d’une passe en retrait incompréhensible de Javier Hervas pour butter sur Michael Theo, battu une seconde fois en deux temps cette fois-ci par Pablo Sanchez (81ème). Une victoire ultra-importante pour Adélaïde United qui récupère la deuxième place en championnat à son adversaire du jour.

 

Le Big Blue Derby qui n’arrange personne

Les deux protagonistes de la Ligue des Champions Asiatique au cours de la semaine se retrouvaient dans un derby aux senteurs de finale de play-offs 2015 (1-1). L’année dernière ce match était un choc des titans, les deux franchises dominaient dans leur ensemble une ligue à leur portée. Mais les temps ont passé et ces deux mêmes clubs sont à la traîne avec uniquement 3 points glanés sur les 5 derniers matchs (celui-ci compté) et aucune victoire au compteur. Un déficit rendu problématique par la bonne remontée de Perth Glory possible concurrent à la 5ème et 6ème place que Melbourne Victory et Sydney FC occupent. La mission du jour était donc forcément de prendre les 3 points et le match fut intéressant tant les 11 joueurs de chaque équipe voulaient se mettre à l’abri de Perth Glory. C’est Kosta Barbarouses qui concluait une première mi-temps intéressante de fluidité avec un tir croisé ne laissant aucune chance à Vedran Janjetovic (45ème). Sydney FC autant plaisant dans le jeu offensif fut néanmoins pénalisé après l’expulsion de Jacques Faty mais profitait d’une action personnelle brillante de David Carney pour égaliser (76ème). Les différents changements opérés par les deux entraîneurs n’ont pas pesé davantage dans la balance pour inscrire le dernier but victorieux. Les deux franchises restent en danger tout en assurant pas leur place à 6 journées de la fin de saison régulière.

 

F3 Derby, retour en 2008

Et si c’était possible pour Newcastle Jets ? Plus tôt dans la semaine, Mateo Poljak parlait des derniers résultats d’Adélaïde et Perth pour annoncer que Newcastle pouvait être la troisième équipe à aller déranger les installés du top 6. Questionné sur le « F3 Derby » que les Jets n’avaient plus gagné chez leur ennemi du Central Coast depuis le 12 janvier 2008, il a répondu « Nous sommes favoris pour le F3 Derby. Pas par rapport au classement, mais par rapport à comment nous jouons », chose faite (0-1). Habillé de leur kit pour soutenir les sauveteurs en mer de la région, le Central Coast prenait le mal de mer en concédant les premières actions de Newcastle cadrant 2 tirs en 18 minutes. Les Mariners avaient les clés pour marquer du haut de leur 14 tentatives or leur stérilité offensive ne leur ont permis de cadrer qu’un unique tir suite à la tête de Trent Buhagiar à la suite d’un centre de Mitch Austin. A l’inverse moins incisif devant les cages, Newcastle cadrait quant à lui 50% de ses tirs et c’est l’Olyroo Steven Ugarkovic qui inscrivait son premier but en A-League (57ème). Les Jets frissonnaient malgré eux sur la frappe de Luis Garcia passant juste au-dessus de la cage de Mark Birighitti. Dans une seconde période fermée, les Jets s’en tirent avec trois très bons points les rapprochant à 4 unités de la sixième place. D’ailleurs sur les cinq derniers matchs, ils sont la troisième meilleure équipe derrière ? Perth et Adélaïde. A méditer.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Adelaïde United 27 14 7 6 49 45 28 17
2 Western Sydney Wanderers 27 14 6 7 48 44 33 11
3 Brisbane Roar 27 14 6 7 48 49 40 9
4 Melbourne City FC 27 13 5 9 44 63 44 19
5 Perth Glory 27 13 4 10 43 49 42 7
6 Melbourne Victory 27 11 8 8 41 40 33 7
7 Sydney FC 27 8 10 9 34 36 36 0
8 Newcastle Jets 27 8 6 13 30 28 41 -13
9 Wellington Phoenix 27 7 4 16 25 34 54 -20
10 Central Coast Mariners 27 3 4 20 13 33 70 -37

A propos de l'auteur
Antoine Blanchet-Quérin
Author: Antoine Blanchet-Quérin
Reporter du football australien (Socceroos, A-League, FFA Cup, NPL) en France pour Lucarne Opposée.

  • Aucun commentaire trouvé