River et la U respirent en Coupe

Coincées entre deux journées de championnat, les Coupes d’Argentine et du Chili pouvaient permettre à des géants d’entretenir une dynamique victorieuse. River et la U en ont donc profité pour convaincre.

En Argentine, la Copa Argentina entre dans le sprint final. Bombardé grand favori de l’épreuve, le tenant du titre, River Plate affrontait le modeste Atlanta, septième de Primera B Metropolitana, la troisième division argentine. La coupe étant l’un des deux objectifs de fin d’année pour le Millo, Marcelo Gallardo avait fait le choix d’un onze type au coup d’envoi et son River n’a pas failli. Après avoir été contrôlé pendant pratiquement tout le premier acte, River a accéléré en toute fin de mi-temps et a ainsi fait la différence, montrant alors la distance qui sépare les deux équipes. Marcelo Saracchi ouvrait le score sur une passe de Scocco, Nacho Fernández profitait d’une erreur défensive de Nicolás Bianchi Arce, juste avant la pause, River avait tué le match. Les choses facilitées, le Millo contrôlait alors le deuxième acte, Enzo Pérez passait à un rien d’offrir un copier-coller de son but face à Wilstermann, River attendait la fin de match pour placer deux autres buts et donner de l’ampleur à sa victoire. Le Millo a donc rempli un premier objectif avec ses Coupes, en demi-finale, River affrontera le vainqueur du duel opposant Olimpo et Deportivo Morón. Il peut désormais se focaliser sur la demi-finale de Copa Libertadores, son prochain match et prochain objectif avec un duel face à Lanús.

De l’autre côté de la Cordillère, la Copa Chile est rendue aux demi-finales et se joue en matchs aller-retour. D’un côté, les Wanderers et leur coach Nicolás Córdova jouaient respectivement une grande partie de leur saison et leur avenir face à Huachipato. Après un premier acte à oublier, les locaux viraient pourtant en tête sur une frappe de Manuel López qui tapait la barre puis la tête de Lampe avant de rentrer. Dans le jeu, le match n’était pas digne des sommets du football chilien mais l’essentiel semblait fait pour les Wanderers. Malheureusement pour eux, Huachipato revenait des vestiaires avec d’autres intentions, tentant enfin de produire du jeu, et était récompensé par une tête d’Ortega. Malgré une bonne fin de match des porteños, le score n’évoluait plus, Huachipato réalise la bonne affaire et pourra aller chercher une place en finale au retour la semaine prochaine. Dans l’autre demi-finale, l’Universidad de Chile retrouvait un Antofagasta qu’elle avait vaincu le week-end dernier en championnat. Sur un terrain du Nacional peu praticable, la U a réaffirmé sa suprématie sur les Pumas. Emmené par un excellent Matías Rodríguez et surtout un Nicolás Guerra qui commence à sortir du rang de promesse pour acquérir le statu de confirmation, el Romántivo Viajero a décroché une nouvelle victoire, sur le même score que ce week-end, 2-0, qui lui permet de faire un grand pas vers la finale. Les universitaires d’Hoyos sont ainsi toujours en course et peuvent clore leur année 2017 par une victoire en coupe et un titre conservé en championnat. Il faudra pour cela s’imposer ce week-end en championnat face à Palestino. Un match pour lequel la U part grande favorite et sur lequel vous pourrez miser en profitant du Betlic Code Advantage.