Argentine : Le retour des légendes

Alors que l’exode des jeunes talents se prépare, certaines gloires locales reviennent à la maison.

banlomag

Maxi Rodríguez, le retour du champion. Tout juste auréolé du titre suprême en Uruguay avec Peñarol, la fiera a décidé de rechausser les crampons dans son Coloso del Parque Marcelo Bielsa. A trente-sept ans et riche d’une carrière magnifique (Newell’s, Espanyol Barcelone, Atlético Madrid, Liverpool, Peñarol) et qui restera dans toutes les mémoires grâce à son golazo contre le Mexique en 2006, vient s’offrir un dernier challenge avec Newell’s.

Véritable idole de Lanús, José Sand revient de son court passage au Deportivo Cali où son expérience colombienne n’aura duré qu’une année. Le Granate, en difficulté en Superliga, va pouvoir s’appuyer sur les trente-huit ans de Pepe pour encadrer et polir les pépites du club tels que Pedro De La Vega (dix-sept ans) et Gastón Lodico (vingt ans)

Ajoutez les Lisandro López (trente-cinq ans) au Racing, Carlos Tévez (trente-quatre ans) à Boca Juniors, Léo Ponzio (trente-six ans) à River Plate, Dario Cvitanich (trente-quatre ans) et Renato Civello (trente-cinq ans) tous deux à Banfield et El Cholo Pablo Guïnazu (quarante ans) à Talleres. Pas de doute, le maté fait des miracles.