Mexique : Un Puma à Toluca

Exilé en Chine avant un retour victorieux en Argentine, le porteño part découvrir le Mexique.

banlomag

Déjà tout proche de signer Santiago Garcia, buteur uruguayen de Godoy Cruz, les Diablos Rojos ont finalement opté pour Emmanuel Gigliotti. L’arrivée de l’attaquant, encore sous contrat à Independiente et meilleur buteur de Superliga, était dans les tuyaux depuis les derniers jours de 2018. Les Mexicains, à la recherche d’un buteur, s’offrent un buteur d’expérience de 31 ans, auteur de 149 buts en 391 rencontres.

Si son parcours l’a conduit dans de nombreux clubs argentins, All Boys, l’Atlético Tucuman, San Lorenzo ou encore Colón, c’est bien à Boca Juniors qu’il reste associé. 23 buts en 63 matchs avec les Bosteros, Emmanuel Gigliotti restera surtout dans les mémoires collectives pour son penalty magistralement détourné par Marcelo Barovero, alors portier de River Plate, en demi-finale de Copa Sudamericana 2014. Rater un penalty dans une demi-finale face à son plus grand rival ne pardonne pas. Le félin se retrouve obligé, ou presque, d’accepter une offre venue de Chine où il passera deux saisons loin des siens, en exil. Son retour au pays ciel et blanc est couronné de succès car c’est bien avec Independiente que Gigliotti remportera ces seuls trophées : une Copa Sudamericana en 2017 et une Copa Suruga Bank en 2018. Avec les Rojos d’Avellaneda, Gigliotti retrouve son efficacité au point d’être aujourd’hui le meilleur buteur du championnat. Après le départ de Maxi Meza également au Mexique, Independiente perd l’un de ses autres joueurs clés devant.