Argentine : le Racing s’offre une attaque 100% Ligue 1

L’ancien niçois quitte Banfield, son club formateur, et s’engage chez l’actuel leader de Superliga, le Racing de Avellaneda.

banlomag

L’Ajax aux Pays-Bas, Pachuca au Mexique, Boca Juniors en Argentine, l’OGC Nice en France, Miami FC aux États-Unis, la carrière de Super Dario est riche de souvenirs, de voyages et de rencontres. Le joueur a très souvent marqué ces équipes par son style. S’il est doué techniquement, et bon buteur, c’est surtout sa garra qui raisonne dans nos esprits. Cvitanich est un attaquant qui ne compte pas ses efforts et qui n’hésite pas à se mettre au service de l’équipe. L’homme a également laissé une excellente image durant son parcours où coéquipiers, staffs, supporters et salariés des clubs ont bien souvent gardé un profond respect pour le joueur attachant qu’il est toujours.

Si on pensait le joueur fatigué et heureux de retrouver son club formateur pour finir sa carrière dans un certain confort, il n’en est rien. Privé de conférence de presse, le joueur explique son départ dans un message posté sur Twitter, il ne « veut pas être une charge pour le club ». Car la principale raison de son départ est économique, elle est confirmée par le club dans un communiqué où il est clairement expliqué que le club est en grande difficulté financière, faute notamment à des « résultats sportifs non atteints durant la deuxième partie de l’année 2018 qui ont privé le club d’entrées d’argent », ajoutant que Cvitanich « connaissant la situation […] ne voulait pas porter préjudice au club, encore moins poser problème pour l’avenir », avant de regretter le départ du joueur.

Reste qu’à trente-quatre ans, Cvita, a décidé de se donner les moyens de décrocher un titre de champion avec son nouveau club et ainsi ajouter une dernière ligne à son palmarès. Malgré les soixante-neuf ans affichés par une attaque Cvita-Licha, le Racing a bien l’une des attaques les plus fiables du championnat. Car l’ex-lyonnais, et actuel meilleur buteur de la Superliga avec douze buts, et bien le seul dans son équipe à collectionner les buts. Il va donc pouvoir compter sur l’efficacité de son nouvel équipier pour terminer le travail, souvent parfait, des joueurs de Chacho Coudet.