Bolivie : quatre candidats pour le poste de sélectionneur

La liste des candidats au poste de sélectionneur de La Verde a été rendue publique par la Fédération Bolivienne. La décision finale sera prise en comité exécutif lundi.

banlomag

On pensait le Vénézuélien César Farias intouchable, il n’en est rien. Très proche du président de la fédération César Salinas, qui était aussi son président lorsqu’il entrainait le Strongest, Farias paie sa mauvaise gestion à la tête de la sélection bolivienne depuis le début de son intérim en mai 2018. Si les résultats n’ont pas été au rendez-vous (une seule victoire face à Myanmar, 139ème au classement FIFA), c’est surtout la vidéo le montrant agresser un membre du staff de Bolivar à l’aéroport de Santa Cruz qui a fait grincer les dents du président de la fédération. La scène diffusée rend Farias indéfendable d’autant plus que Mauricio Soria, son prédécesseur, avait quitté La Verde pour une histoire similaire.

Farias voit donc revenir dans la course trois concurrents. Derrière lui, en position de second favori, le Bolivien Eduardo Villegas, récent champion de Bolivie avec San José et qui a déjà connu un bref passage à la tête de la sélection en 2010. La troisième option est un autre Vénézuélien, Richard Paez, actuel entraineur du Deportivo Cuenca et sélectionneur du Venezuela de 2001 à 2007. Enfin, le dernier candidat est l’argentin Gustavo Costas. Déjà champion de Colombie et du Pérou en club, Costas n’a jamais pris en main de sélection.

La décision sera connue lundi et le premier sélectionneur dirigera son premier amical face au Japon le 22 mars. Ensuite, viendra la Copa América au mois de juin et le début des éliminatoires à la Coupe du Monde, au mois d’octobre.