Shoya Nakajima : retour en Asie avant le PSG ?

Après une arrivée remarquée au Portugal, Shoya Nakajima met un terme à son aventure Européenne en s'engageant avec le club qatari d'Al-Duhail. Un pas en arrière pour mieux sauter cet été du côté de la capitale française ?

banlomag

Shoya Nakajima est le meilleur joueur offensif japonais actuellement. À 24 ans, le natif de Tokyo émerveille tous les observateurs que ce soit au Japon ou au Portugal du côté de Portimonense, club qu'il a rejoint à l'été 2017 et avec lequel il a disputé quarante-deux matchs de championnat pour quinze buts et dix-huit passes décisives. De quoi attirer l'œil des grands de la Liga NOS comme Benfica ou Porto. L'ailier nippon a même vu son nom circuler en France et en Angleterre. Mais rien de concret finalement.

Jusqu'à ce mois de janvier 2019. Alors qu'il manque la Coupe d'Asie sur blessure, Shoya Nakajima fait l'objet d'une grosse offre d'Al-Duhail. Les trente-cinq millions d'euros proposés par le club qatari font craquer Portimonense qui ne peut refuser tant d'argent. Le joueur, lui, doit aussi bénéficier d'une bonne contrepartie financière pour accepter de revenir sur le continent asiatique à un moment pareil. À moins qu'une autre promesse lui aurait été faite. En effet, selon le média japonais Hochi Sports, Al-Duhail, qui appartient au cheikh Al-Tamim également propriétaire du Paris Saint-Germain, ne serait qu'une passerelle : ce transfert est établi pour contourner le fair-play financier et faire venir Shoya Nakajima au PSG à l'été 2019 !

Réalité ou fantaisie ? On le saura très vite. En tout cas, ce transfert semble être uniquement une opération financière pour le joueur. Et une grande déception également, car Shoya Nakajima s'éloigne du haut niveau européen, là où est sa véritable place.