Les blessures les plus impressionnantes de l’histoire du football

Le corps des footballeurs est leur principale arme. Il n’y a qu'à voir le montant des transferts de joueurs en plein mercato pour s’en convaincre : le corps des footballeurs vaut des milliers, parfois des millions d’euros. C’est pourquoi une blessure peut porter un gros coup à une carrière. Retour sur les blessures les plus impressionnantes ces dernières années.

 

Malgré les échauffements, les étirements et les chaussettes de compression, pensées pour faciliter la récupération et soulager les douleurs, aucun joueur n’est à l’abri d’une fracture ou d’une chute. Eric Abidal, Eduardo, Djibril Cissé et même Ronaldo ont dû faire face à des blessures handicapantes. Mais certaines sont plus impressionnantes que d’autres, et marquent durablement les esprits.

La fracture ouverte de Marcin Wasilewski

Certaines images marquent les mémoires. C’est notamment le cas de la blessure du Polonais Marcin Wasilewski infligée par son adversaire Axel Witsel durant le clasico Anderlecht-Standard. Alors que le Polonais tente de récupérer le ballon qui file le long de la ligne, Axel Witsel arrive pied droit en avant. Le résultat est dramatique, sans appel. Le tibia et le péroné du joueur se brisent net sous la pression. Ce n’est que quelques secondes plus tard, lors du visionnage du ralenti que les commentateurs et le public comprennent ce qu’il vient de se passer. Une vision d’horreur qui a marqué toute une génération.

La double fracture tibia-péroné d’Eduardo Da Silva

Le croato-brésilien Eduardo Da Silva a vu sa carrière fauchée en pleine ascension le 23 février 2008, lors d’un match Birmingham-Arsenal. Ce jour-là, le joueur quitte la pelouse de Saint Andrew’s sur une civière après un tacle agressif de Martin Taylor. La jambe gauche de l’attaquant plie sous le choc et se rompt au-dessus de la cheville. Le Brésilien quitte le terrain en urgence sous les regards horrifiés des autres joueurs et sera opéré d’une double fracture tibia-péroné. Il ne se remettra jamais totalement de cette blessure.

Aaron Ramsey gravement blessé

Le jeune prodige gallois de 19 ans, Aaron Ramsey, a également dû faire les frais d’un tacle viril d’un de ses adversaires de Stoke City. Résultat : la jambe droite pliée, le joueur doit quitter le terrain sous assistance respiratoire avant d'être conduit à l'hôpital. Les images étaient tellement violentes que la chaîne SkySports s’est refusée à les rediffuser par la suite.

Le ligament croisé pour Mateo Musacchio

Lors d’une rencontre de l’Europa league entre AC Milan et Betis, le 8 novembre 2018, le défenseur argentin Mateo Musacchio est contraint de quitter le terrain après 82 minutes de jeu. En cause ? Un choc avec Frank Kessié qui le fait chuter au sol. Sa tête heurte la pelouse. Il quitte la pelouse de Séville sur une civière, minerve au cou. Les examens confirment une lésion du ligament croisé postérieur mais éloigne toute crainte de traumatisme crânien. Le joueur sera arrêté huit semaines.

Photo une : ©Pixabay / Ben_Kerckx