Aoüt 2011, le FC Barcelone de Pep Guardiola était humilié à l’Omnilife de Guadalajara (avec un doublé exceptionnel signé Marco Fabián à voir dans le bonus track). Le Súper Chivas allait ensuite dominer le tournoi mexicain avant de subir la malédiction du Superlider. Depuis, le club coule (voir nos articles sur la primera division). C’en était trop pour les dirigeants du club qui ont tout simplement décidé de nommer un homme du Barça pour les conseiller. "Avec cette arrivée, nous espérons qu'il y aura un effet positif sur le développement du club et qu'il aidera Chivas à devenir l'une des meilleure équipe au monde". Et voici comment Johan Cruyff débarque au Mexique. Présentation officielle ce samedi.

Bonus track : Chivas – Barça

{youtube}fL_QtGigAHM{/youtube}

Johan Cruyff

Présenté en grandes pompes par le club ce samedi avec pour objectif annoncé de faire du club un club meilleur que le Barça et composé uniquement de mexicains, Johan Cruyff a immédiatement tempéré les ardeurs de Jorge Vergara, propriétaire du club : "Tout le monde veut systématiquement gagner de suite. Mais dans la vie, on ne gagne pas tout le temps. Il faut une base, une philosophie, un cadre à partir duquel on peut grandir".

{youtube}OSA_E0HFeog{/youtube}

Add a comment

Alors qu'ils menaient d'entrée de match face à Gold Coast lors de leur match en retard, les Mariners de Central Coast se sont effondrés chez la lanterne rouge de la A-league avant de sauver les meubles et ramener un point. Conséquence au classement, Central Coast manque l'opportunité de creuser l'écart et compte "seulement" 6 points d'avance sur Brisbane à 6 journées de la fin.

{youtube}xHY3igyH_PY{/youtube}

Le classement :

Add a comment

Ils ont moins de 20 ans, ils jouent au Mexique et vous offrent l’un des gestes de l’année. 87e minute du match opposant Pachuca aux Tecos, sixième journée du championnat. Suite à une blessure d’Adrian Domínguez, joueur des Tecos, le match est interrompu et reprend par une balle à terre. Le problème ? Sergio Terán récupère le ballon que personne ne semble décidé à jouer et file au but. Il est fauché par le portier de Pachuca : penalty.  Depuis son banc de touche, Mauricio Gallaga demande alors à son tireur de rendre le ballon. Gustavo Méndez manque alors délibérément le pénalty et la rencontre se termine. Les Tecos ont perdu 3-0. Si cela n’aurait rien changé au résultat final, pour l’entraîneur des Tecos « nous consacrons nos efforts à former de bons joueurs. Aussi, il est important d’être des gens honêtes ». Une sacré leçon.

{youtube}x1xAMlOnork{/youtube}

Add a comment

C’était l’une des équipes les plus impressionnantes de la fin d’année 2011 et l’une des plus attendue en 2012. L’Universidad de Chile est en proie à de graves problèmes qui pourraient lui coûter cher, très cher.

La raison ? Les terribles débordements de ses « supporters » lors de la rencontre opposant la ‘U’ au Deportes Iquique. Feu d’artifices jetés sur la pelouse, grave débordements en tribune, la rencontre aura été interrompue par l’arbitre Patricio Polic peu après le retour des vestiaires. La cause : simple. Les supporters remettent en cause la politique tarifaire mise en place par le club qui a vu le prix des places augmenter après la fabuleuse fin d’année 2011 et ainsi ne pas respecter les promesses faites aux supporters (voir ici). Pepe, organisateur de ses débordements de promettre de renouveler ces actions à chaque match. Les prochains matchs de Libertadores s'en trouve ainsi menacés.

{youtube}HUIdqLs0_mI{/youtube}

Les images

[widgetkit id=2]

Add a comment

Un peu tôt me direz-vous ? Alors dégustez, c'est signé Gastón Mealla et c'est le seul but du match opposant le Nacional Potosí à The Strongest.

{youtube}y7-OVVSaZjw{/youtube}

Add a comment