. . .

Colombie – Apertura 2015 : le Deportivo Cali 10 ans après

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après 10 ans d’attente, le Deportivo Cali retrouve les sommets du football colombien. Pour remporter l’Apertura, les jeunes Azucareros auront facilement écarté Medellín.

Cali s’offre un petit avantage…

Finale aller à Palmaseca, le Deportivo Cali savait qu’il faudrait creuser l’écart avant le retour à l’Atanasio Girardot. Le premier acte est enlevé à la vitesse et la verticalité des offensives Azucareros, Medellín cherchant à y opposer ses contres passant par les côtés. Mais Cali ne laisse pas respirer son adversaire et ouvrait logiquement le score au quart d’heure par l’inévitable Hárold Preciado. Dominé, le Poderoso perd ensuite Juan Fernando Caicedo et provoque alors un changement de stratégie avant de se procurer quelques situations (notamment par Hechalar). Le second acte va être nettement plus équilibré, les deux formations se procurant quelques situations dangereuses mais le score n’évolue plus, la finale aller se termine sur un tout petit avantage pour le Deportivo Cali qui devait alors se préparer à le défendre à l’Atanasio Girardot.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

…et confirme au retour

Restait alors à confirmer ce petit avantage devant le peuple rouge du Poderoso. Le début de partie est fermé, les deux équipes semblant décidées à ne laisser aucun espace à l’autre, Cali opposant un jeu vertical et rapide aux patientes constructions de Medellín. Vladimir Marín offre la première situation aux locaux, Roa et Preciado commencent alors à répliquer et faire passer quelques frissons aux hinchas du Poderoso. Roa va alors éteindre l’Atanasio Girardot. Sur un coup-franc excentré de Candelo, il surgit aux six mètres et catapulte le ballon de la tête. 1-0 à la pause, Cali a posé la deuxième main sur la Coupe du titre de champion de Colombie.

Il faut alors une énorme deuxième mi-temps des hommes de Leonel Álvarez. Daniel Hernández entre au milieu, le Poderoso change d’attitude, décidé alors à pousser tandis que Cali semble alors n’attendre que le contre tueur. Obligé de marquer à trois reprises en 45 minutes, le Poderoso croit alors à la remontada quand il se voit accordé un penalty d’entrée de seconde période. Malheureusement, Vladimir Marín écrase sa tentative sur la barre, l’Atanasio Girardot a compris que la soirée ne sera pas une soirée de festivités. Medellín va cependant égaliser à 20 minutes du terme de la rencontre sur une merveille de mouvement collectif mais les jeunes verts de Cali tiendront ensuite tranquillement.

Dix ans après son dernier titre, le Deportivo Cali retrouve les sommets et décroche ainsi le neuvième titre de son histoire et redevenant ainsi le seul 4e meilleur club au palmarès de la Primera Division colombienne.

Tous les buts inscrits par Cali lors de l'Apertura

 

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé