. . .

Argentine – Primera Division 2015 : un retour et des retours

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après une trêve Copa América qui l’aura vu espérer puis déprimer, l’Argentine du football retrouvait ses clubs pour le début de la deuxième phase du championnat. Et comme prévu, si les compteurs ne sont pas remis à zéro au classement, le mercato aidant, c’est bien un nouveau championnat qui démarre.

Un mois de coupure, une trêve Copa América, une phase de préparation pour les 30 clubs de l’élite et surtout un mercato d’été (d’hiver en Argentine) qui a frappé de plein fouet la Primera Division, la phase retour du marathon 2015 s’annonce bien différente du premier acte. Car certains ont été touchés plus que d’autres.

Le retour des idoles

Habituellement, la période juin-juillet est celle de la présaison, celle des vastes changements d’effectifs, les jeunes pépites argentines connaissant toujours autant de succès à l’extérieur. Championnat à 30 ou pas, ces habitudes n’ont pas changé, la plupart des équipes ont fait les ajustements nécessaires soit pour se renforcer, soit pour combler des vagues de départ. Et s’il est une thématique commune à la trêve argentine, c’est bien celle du retour des idoles à l’image des Lucho González et Javier Saviola à River ou encore Carlos Tévez à Boca. Mais ces retours ne sont que l'arbre qui cache la forêt. Car l’autre point commun, c’est qu'une nouvelle fois, la forte vague de départs touche aussi grands et petits.

Plutôt que de faire une longue liste – d’autant que la période des transferts est loin d’être terminée - les quatre premiers du championnat à mi-course gèrent de manière différente leur intersaison. Boca perd Osvaldo, Burdisso et Torsiglieri, souvent alignés par Arruabarrena (sans parler de Vadalá, parti à la Juve sans même avoir connu l’élite argentine) et se sépare d’el Burrito Martinez et, pour l’instant, ne fait venir « que » Tévez et Tobio. Côté River, on entame un nouveau cycle en pleine mi-saison. Rojas, Téo, Aguirre, Pezzella sont déjà partis, Gio Simeone est prêté à Banfield dans le cadre du transfert de Bertolo, Mora reste le temps de finir la Libertadores avant d’émigrer vers le Moyen-Orient.  Une liste de départs importante qui est compensée par l’arrivée des deux prestigieux anciens cités auparavant mais aussi de quelques jeunes intéressants comme Bertolo et Alario et de Tabaré Viudez, longtemps attendu par Gallardo. Pendant ce temps, San Lorenzo et le Racing résistent. Le Ciclón ne perd pour l’instant pas grand-monde et procède par touches, récupérant ses joueurs en prêt à l’image de Nico Blandi et rapatriant d’Angleterre Sebastian Blanco. Côté Academia, on se renforce à coup d’expérience en s’offrant Ricardo Noir et Mariano Pavone, tout en conservant l’ensemble de son effectif.

Ailleurs, parmi les faits notables, les arrivées sur les bancs respectifs de Godoy et Newells de Gaby Heinze et Lucas Bernardi s’accompagnent de quelques ajustement parmi les effectifs du Tomba et de la Lepra, cette dernière s’offrant Lucas Mugni et Mauro Formica. A noter enfin les vastes opérations de ménage chez les mal classés Rafaela, Huracán et Arsenal. Une chose est sûre, comme prévu, c’est un nouveau tournoi qui débute avec comme seule différence d’avec le passé que tout le monde conserve les points pris en première moitié de saison.

16ème journée : Boca prend les commandes, les mal classés souffrent toujours autant

Malgré les changements, le championnat semble reparti sur les mêmes bases. Après un nul lors de son match de retard face à Tigre, River enchaîne avec un nouveau nul à domicile face à Temperley, San Lorenzo l’imitant lors de son déplacement à Santa Fe face à Unión. Conséquence, victorieux sur le plus petit des écarts (et malgré une belle polémique arbitrale) à Sarmiento, Boca prend les commandes du tournoi pendant que Central, toujours en mode diesel, s’impose à Aldosivi (sans pour autant briller). Pendant ce temps, la trêve n’a pas stoppé la dynamique du Gimnasia, qui signe un quatrième succès consécutif en championnat sur un but FIFA de Mazolla à la 89e face à l’Arsenal de Caruso Lombardi. La mauvaise affaire du week-end est pour le Racing qui subit le réveil du nouveau Newell’s (0-3) alors que le Banfield d’Almeyda profite de l’arrivée de Gio Simeone pour montrer les qualités de buteur de la pépite de River et s’imposer 1-0 à Quilmes.

Enfin, comme d’habitude, Belgrano ne fait pas le spectacle mais assure une nouvelle victoire à domicile qui lui permet de rester au contact et d’être toujours la surprise du tournoi. Comme d’habitude toujours, Estudiantes version Milito ne séduit toujours pas et orphelin de son buteur providentiel Guido Carrillo doit partager les points sans but à domicile face à San Martín. Et comme d’habitude, le chemin de croix se poursuit pour les petits (pas au niveau) : Crucero del Norte est tranquillement dominé par Godoy, la Nueva Chicago ne sait toujours pas gagner, Huracán et Defensa y Justicia restent muets, Olimpo s’incline encore. Comme quoi, finalement, les effectifs changent, les joueurs passent, en Argentine, les traditions demeurent.

Les buts

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Boca Juniors 30 20 4 6 64 49 26 23
2 San Lorenzo 30 18 7 5 61 44 20 24
3 Rosario Central 30 16 11 3 59 47 26 21
4 Racing 30 16 9 5 57 40 23 17
5 Independiente 30 14 12 4 54 44 22 22
6 Belgrano 30 14 9 7 51 33 23 10
7 Estudiantes 30 14 9 7 51 34 28 6
8 Banfield 30 14 8 8 50 38 32 6
9 River Plate 30 13 10 7 49 46 33 13
10 Tigre 30 12 10 8 46 32 25 7
11 Quilmes 30 13 6 11 45 38 37 1
12 Gimnasia y Esgrima 30 12 8 10 44 41 38 3
13 Lanús 30 10 12 8 42 33 29 4
14 Unión Santa Fe 30 9 14 7 41 38 37 1
15 Newell's Old Boys 30 10 10 10 40 27 30 -3
16 Aldosivi 30 11 7 12 40 35 40 -5
17 San Martín San Juan 30 8 13 9 37 32 34 -2
18 Olimpo 30 8 12 10 36 23 26 -3
19 Colón 30 7 13 10 34 26 31 -5
20 Argentinos Juniors 30 8 9 13 33 30 38 -8
21 Defensa y Justicia 30 8 8 14 32 27 31 -4
22 Godoy Cruz 30 8 8 14 32 32 40 -8
23 Huracán 30 6 12 12 30 29 37 -8
24 Sarmiento 30 7 9 14 30 24 34 -10
25 Temperley 30 6 12 12 30 19 29 -10
26 Nueva Chicago 30 7 8 15 29 29 38 -9
27 Vélez Sarsfield 30 7 8 15 29 27 37 -10
28 Arsenal 30 7 6 17 27 25 42 -17
29 Atlético de Rafaela 30 4 11 15 23 29 51 -22
30 Crucero del Norte 30 3 5 22 14 21 55 -34

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé