. . .

Equateur – Segunda Etapa 2015 : les quatre fantastiques

  • Écrit par Nicolas Cougot

Retour sur les terrains pour les 12 équipes de l’élite équatorienne. De la LDU de retour au premier plan à Independiente del Valle l’ambitieux en passant par l’ancien champion Emelec et son ennemi Barcelona, ils seront encore quatre à jouer leur place en finale du championnat.

Le break Copa América avait ensuite permis à la Liga de Quito de retrouver les sommets de l’élite équatorienne en s’emparant finalement sur le fil de la première place lors de la Primera Etapa. Ainsi, à l’heure où la Segunda Etapa qui, rappelons-le, vise à déterminer qui sera l’adversaire de la LDU en finale du championnat, les trois habituels prétendants au titre national auront des envies de revanche.

Guide des surnoms

Douze équipes en Primera Division, donc 12 nouveaux surnoms à apprendre

- Aucas : El Equipo Oriental

- Barcelona : El Ídolo

- Deportivo Cuenca : Los Morlacos

- Deportivo Quito : Los Chullas

- El Nacional : Los Puros Criollos

- Emelec : El Bombillo

- Independiente del Valle : Los Rayados

- Liga de Loja : La Garra del Oso

- Liga de Quito : La U

- Mushuc Runa : El Ponchito

- River Plate : Los Diablos Rojos

- Universidad Católica : Los Camarattas

Seguna Etapa : on prend les mêmes

Premier revanchard, Emelec. Double champion d’Equateur avec Quinteros, le Bombillo a terminé la Primera Etapa à la seconde place, à deux points du leader, prenant la place de dauphin suite à l’effondrement d’Independiente. Se montrant finalement discret sur le marché des transferts (Christian Alemán parti et remplacé par Leonardo Rolón étant finalement le transfert le plus retentissant), la bande à Miller Bolaños et Fernando Gaibor (deux pépites de notre sélection à découvrir sur Le Coin Sudam) reste l’un des groupes les plus solides du pays et donc un prétendant naturel au titre. Peu de modifications également dans le groupe de Luis Zubeldia, auteur d’un superbe premier tournoi au cours duquel la LDU n’a concédé qu’une seule défaite et encaissé que 10 petits buts en 22 rencontres. Côté Independiente del Valle, le départ du goleador Daniel Angulo, auteur de 12 buts lors du dernier tournoi, devrait être compensé par les arrivées combinées de Walter Chalá, de retour de Russie, de l’expérimenté Carlos Quintero et surtout par le retour de l’ancien meneur du club, Junior Sornoza qui n’aura pas trouvé au Mexique suffisamment de temps pour s’exprimer. Après une Primera Etapa longtemps dominée par les Negriazules, la grande question est désormais de voir si le club parviendra à franchir cette dernière marche sur laquelle il bute régulièrement ces dernières saisons. Reste enfin l’inconnue Barcelona. Auteurs d’un premier tournoi bien trop en deçà des attentes le groupe de Rubén Israel devra se faire pardonner auprès de ses fans et comptera sur son duo argentin Blanco – Nietto alimenté notamment par le duo Brahian Alemán – Ely Esterilla, pour y parvenir.

Le championnat devrait ainsi se jouer encore entre les quatre grands favoris traditionnels du championnat équatorien. Trois foyers devraient animer la Segunda Etapa : la lutte pour le titre et par conséquent, les accessits à la Libertadores, la lutte pour une place en Sudamericana 2016, qui devrait concerner El Nacional, le Deportivo Quito, River Ecuador et Mushuc Runa et enfin la lutte pour le maintien qui devrait occuper la fin d’année de Cuenca, Aucas, la Católica et la LDU Loja, équipe la plus mal embarquée dans cette optique.

Premières journées : les gros déjà présents

Trois matchs de disputés et si personne n’a réussi le sans-faute, les quatre grands favoris sont déjà devant, la LDU, tombée le week-end dernier face à River, ayant déjà concédé autant de défaites que lors de toute la Primera Etapa mais ayant déjà fait tomber Independiente chez lui en ouverture. Emelec n’a pas encore encaissé le moindre but et est, avec son ennemi de toujours Barcelona, l’une des deux seules équipes encore invaincues. Autant dire que le LDUEmelec du week-end à venir sera déjà l’un des grands moments de ce début de tournoi.

 

Résultats

Classement

Classement equateur

# Équipe Pl V N D Pts BP BC +/-
1 Emelec 22 12 7 3 43 42 20 22
2 LDU Quito 22 13 3 6 42 42 26 16
3 Universidad Católica (ECU) 22 12 4 6 40 35 27 8
4 Independiente del Valle 22 11 4 7 37 45 30 15
5 Aucas 22 8 8 6 32 27 25 2
6 Barcelona 22 8 7 7 30 23 21 2
7 River Ecuador 22 7 7 8 28 26 30 -4
8 LDU Loja 22 8 3 11 26 28 33 -5
9 Deportivo Cuenca 22 6 7 9 25 21 27 -6
10 Mushuc Runa 22 5 9 8 24 26 33 -7
11 El Nacional 22 6 3 13 21 17 34 -17
12 Deportivo Quito 22 3 4 15 7 15 41 -26

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé