. . .

Argentine – Primera Division 2015 : une marche avant Sudamericana

  • Écrit par Nicolas Cougot

Fin du premier tour de la Liguilla Pré-Sudamericana en Argentine. Si Colón et Olimpo s’affirment en surprise de ce tour, dans l’ensemble, la logique aura été respectée. Place désormais aux finales.

Tigre 1 – 4 Colón

L’ouverture de la Liguilla aura été celle de la plus grande surprise. Non pas que le Sabalero puisse s’imposer face au Matador mais surtout dans l’ampleur du score. Jorge Broun, le gardien, expliquera que depuis la victoire dans le clásico face à Unión, « l’équipe montait en régime ». Elle aura trouvé sa pleine puissance. Un but de Callejo d’entrée de partie et un festival en seconde période auront ainsi eu raison d’un Tigre qui aura passé une grande partie de la rencontre à tenter de revenir dans le match, se procurant bien des situations, avant donc de craquer sur le fil face à un Sabalero à l’efficacité retrouvée.

Quilmes 0 – 1 Olimpo

Le match apparaissait bien plus ouvert que prévu, il le fut. Entre Quilmes et Olimpo, deux équipes ayant plutôt bien terminé la phase régulière du tournoi, tous les espoirs étaient permis. L’une des belles révélation du dernier tournoi, Quilmes, qui restait sur cinq victoires et un nul lors des six dernières réception, n’aura finalement rien pu faire face à un Olimpo bien différent de celui d’il y a quelques mois. Après un premier acte au cours duquel les bahiense se procuraient les trois plus belles situations du match, la deuxième mi-temps allait être celle de l’emprise tactique pour un Olimpo qui allait trouver juste récompense en fin de match par Amoroso. Olimpo se retrouve désormais aux portes d’une compétition continentale que le club n’a jamais connue.

Gimnasia 5 – 1 San Martín

L’une des autres belles surprises de la saison 2015 reste sans aucun doute le Lobo de Troglio. A la différence de Quilmes, le Gimnasia n’a pas craqué, mieux, il n’a fait qu’une bouchée d’un San Martín qui n’aura espéré qu’un temps, celui de l’égalisation de Renzo Vera sur penalty quelques minutes après l’ouverture du score de Nicolás Mazzola. Le reste n’aura été que Lobo. Une avalanche de buts, un collectif bien mieux rôdé que celui des visiteurs, le Gimnasia atomise San Martín 5-1 et continue à rêver de Sudamericana.

Lanús 2 – 1 Newell’s

C’aurait pu/dû être une formalité, ç’aura finalement été une victoire dans la douleur. Longtemps le Granate a dominé la rencontre face à Newell’s, menant logiquement 2-0 mais à force de gâcher les opportunités de tripler la mise, les hommes du partant Guillermo Barros Schelotto ont réussi à se faire peur suite à la réduction du score de Denis Rodríguez alors que le 3-0 semblait si proche. Et même l’exclusion de Villalba n’allait rassurer le Granate qui aura souffert face à la combativité d’une Lepra qui aurait alors pu renverser le match mais devra finalement poursuivre son opération reconstruction sans passer par l’étape continentale.

Unión 1 – 2 Aldosivi

Le duel entre promus aura débuté par une décision quelque peu originale de Saúl Laverni. Accordant un penalty au Tiburón dès la troisième minute, l’arbitre allait, après consultation avec son assistant, revenir sur sa décision et s’excuser auprès du public local. Mais quelques minutes plus tard, les hinchas d’Unión allaient grogner lors de l’ouverture du score des visiteurs sur un but de Sand, isolé au second poteau après une faute apparente sur Cardozo. Si les Tatengue revenaient dans la partie en début de seconde période, un nouveau but de Sand mettait fin à leurs espoirs de Sudamericana, envoyant Aldosivi en finale.

Banfield 1 – 0 Argentinos Juniors

Il aura fallu un golazo de sa pépite Juan Cazares pour que le Taladro, meilleur élève de la bande des 12 barragistes ne vienne à bout d’Argentinos. Pourtant s’il est une victoire méritée, c’est bien celle des hommes de Vivas tant ils ont dominé la partie. Illustration lorsqu’avant le but de Juanito, Gio Simeone s’était déjà vu offrir l’occasion de déflorer la marque sur une passe du gamin Claudio Vilagra mais avait manqué de précision. Si Lautaro Rinaldi faisait vibrer la transversale de Bologna en début de seconde période, le Taladro allait ensuite tranquillement reprendre sa domination sans pour autant parvenir à se mettre définitivement à l’abri, et finalement décrocher un succès amplement mérité qui signe probablement la fin de l’ère Gorosito au Bicho.

Les buts

On connait donc les affiches des quatre finales pour la Sudamericana, aux six qualifiés du barrage venant s’ajouter les vaincus de la liguilla Pré-Libertadores (ire Argentine – Primera Division 2015 : Independiente - Racing, un Clásico pour la Libertadores). Ils seront les suivants : Colón – Belgrano, Olimpo – Estudiantes, Aldosivi – Banfield, Lanús – Gimnasia. Chaque vainqueur du duel aller-retour se qualifiera pour la Sudamericana 2016.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé