. . .

Colombie – Torneo Finalización 2015 : Medellín breake, tout reste ouvert dans les autres quarts

  • Écrit par Nicolas Cougot

Le sprint final du Finalización est désormais lancé avec les quarts de finale aller des cuandragulares. Si Medellín réussit le coup parfait, l’incertitude demeure dans les trois autres duels.

Deportivo Cali 0 - 0 Atlético Nacional

A Palmaseca, la pression était forte sur les épaules du champion sortant et qualifié de dernière minute. Le Deportivo Cali accueillait ce qui se fait de mieux sur ce tournoi, la muraille Atlético Nacional. Car tout le problème pour les Azucareros était de savoir comment bouger les Verdolagas de Rueda tant leur équilibre semble parfait. D’ailleurs, les meilleures situations du premier acte étaient pour l’Atlético Nacional, les Chará et autres Macnelly Torres dévorant les intervalles, brisant les lignes des locaux pour générer les dangers les plus importants. Face à la menace Nacional, le Deportivo Cali se montrait finalement peu dangereux. Une occasion pour Préciado en fin de première mi-temps, deux belles frappes de Roa en seconde période pour venir chatouiller Armani puis plus rien d’autre. Et finalement, le champion sortant sortira satisfait de son résultat nul sans buts, sauvé une grande partie du match par un excellent Ernesto Hernández qui allait jusqu’à sortir un penalty horriblement tiré par Duque en toute fin de rencontre. Sans doute pour préserver le suspense.

Santa Fe 2 - 1 Junior 

Du suspense, il y en aura certainement entre Santa Fe et Junior. A quelques jours de son grand rendez-vous continental, le León retrouvait son bourreau de la finale de Coupe pour un match bien indécis. Pour l’occasion, Gerardo Pelusso avait clairement fixé les priorités, la finale de Sudamericana avant tout. Ainsi, les Cardenales se présentaient avec une équipe totalement remaniée dont la plupart des joueurs n’évolueront pas au Duco ce mercredi soir. Ce vaste remaniement allait être payé cash d’entrée par les locaux qui encaissaient un but dès la huitième minute Vladimir Hernández offrant l’occasion à Roberto Ovelar d’ouvrir le score d’une belle reprise du gauche. Aux commandes des offensives du Tiburón, Hernández se procurait même quelques situations de doubler la mise mais Santa Fe allait finalement prendre ses marques et égaliser sur corner. Le second acte était plus fermé, Santa Fe parvenant à prendre les devants au score à l’heure de jeu et n’allait finalement plus rien lâcher, décrochant ainsi un court succès qu’il faudra défendre à Barranquilla. Tout reste encore ouvert dans ce duel, Junior n’ayant besoin que d’un but pour se qualifier.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.
 

Once Caldas 1 - 0 Deportes Tolima

Un tout petit but, c’est aussi la maigre avance dont disposera Once Caldas pour le match retour face à Tolima. Pourtant, les hommes de Javier Torrente ont initié de la meilleure des manières leur rencontre aller au Palogrande. Vitesse, précision, fluidité, Tolima était dépassé par les Blancos qui ouvraient rapidement le score avant de gâcher plusieurs occasions de tuer le match, Patricio Pérez et Jhon Freddy Salazar, dangers permanents pour la défense des Pijaos, ne parvenant malheureusement pour les locaux à faire trembler les filets. Puis d’un coup, l’énergie diminua, la fluidité avec. Tolima avait laissé passer l’orage, l’heure était venue de répliquer. Cuadrado sauvait les siens à deux reprises en fin de premier acte, Tolima continuait de pousser en seconde période sans pour autant parvenir à revenir au score. Once Caldas préserve l’essentiel, les hommes de Torrente se rendront à Ibagué avec un but à défendre.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.
 

Alianza Petrolera 0 - 2 Medellín

Finalement, le seul duel qui semble joué est celui opposant Alianza Petrolera à Medellín. Dans un match ouvert au cours duquel chaque formation aura eu son lot de situation, le Poderoso a parfaitement géré les siennes laissant Juan Fernando Caicedo tuer le suspense en première période. Les hommes de Leonel Álvarez passaient la seconde période à exploiter au mieux les espaces offerts par leurs adversaires, passant essentiellement sur les côtés et allaient obtenir un penalty plus que discutable générant l’une des actions de la semaine. Irrité par la sanction, le portier de l’Alianza Petrolera, Ricardo Jerez refusait de prendre place dans les buts jusqu’à ce que Daniel Torres, chargé de transformer la sentence ne vienne discuter avec lui. Lorsque le joueur de Medellín manquait son tir au but, tirant mollement plein axe, on pensait alors avoir assisté à une belle action de fair-play. Mais après match, les deux joueurs se sont immédiatement exprimés, niant avoir scellé un pacte au moment de prendre place. Reste que le Poderoso rentre de l’estadio Daniel Villa Zapata qui ressemble déjà à une qualification pour le dernier carré du tournoi.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.
A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé