. . .

CONCACAF Champions League : le Mexique bousculé

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après deux journées de CONCAChampions, la domination mexicaine annoncée se retrouve mise à mal. Au point qu’América mise à part, les autres représentants de la Liga MX se retrouvent en danger.

Groupe A : Saprissa s’affirme

Aux porte d’un exploit lors de la dernière édition, les costaricains veulent profiter de l’édition 2015 pour s’affirmer comme les principaux rivaux des mexicains. Opposé au vainqueur du Clausura de Liga MX, Saprissa entendait bien le montrer. Il a fallu une mi-temps aux Morados pour le faire. Dominés pendant le premier acte, les joueurs de Rober Siboldi se retrouvaient logiquement menés au score (but de Chuletita Orozco) et allaient réagir en seconde période. D’abord dans le jeu, prenant le contrôle du ballon, ensuite au score, Marvin Angulo ramenant les Morados au score d’un coup-franc plutôt malin. Les locaux appuyaient face à des Guerreros sans réaction et allaient chercher un succès mérité en fin de match, Néstor Araujo trompant son propre gardien sur un centre de David Guzmán. Conséquence, à mi-course, Saprissa pointe en tête et met la pression sur Santos.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Deportivo Saprissa 2 2 0 0 6 6 1 5
2 Santos Laguna 2 1 0 1 3 5 2 3
3 W Connection FC 2 0 0 2 0 0 8 -8

Groupe B : duel Herediano – Tigres

Après la Libertadores, place à la CONCAChampions pour les Felinos qui après un court succès face à Metapán passaient le test Herediano. Demi-finalistes du dernier exercice (voir CONCACAF Champions league : Historiques !), les Florenses n’ont pas réussi à déborder une équipe alternative alignée par Tuca. A l’image de Saprissa face à Santos, les hommes d’Odir Jacques ont mis une mi-temps pour enfin rentrer dans les Tigres mais n’ont pas réussi à profiter de l’exclusion de Damian Álvarez en début de seconde période pour imiter leurs compatriotes. Les deux équipes restent donc dos à dos au score comme au classement, Metapán étant déjà quasiment hors course.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Herediano 2 1 1 0 4 4 1 3
2 Tigres UANL 2 1 1 0 4 3 2 1
3 Isidro Metapán 2 0 0 2 0 1 5 -4

Groupe C : Querétaro leader pas si serein

Ils ont beau mener leur groupe, les Gallos Blancos de Querétaro sont encore loin d’être qualifiés. Rare membre du club des équipes à trois matchs, les mexicains ont en effet une infime avance au classement sur les panaméens de San Francisco, auteurs de l’exploit de la troisième journée. Menés au score chez eux par Querétaro, les Monjes s’imposent sur deux buts dans les dernières secondes : une merveille de Richard Rodriguez à la 89e, un csc d’Osuna deux minutes plus tard. Avec un match de plus et donc un seul à jouer, Querétaro n’a qu’un point d’avance sur la surprise venue de Panama.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Querétaro FC 3 1 1 1 4 3 2 1
2 San Francisco 2 1 0 1 3 2 3 -1
3 Verdes FC 1 0 1 0 1 0 0 0

Groupe D : la balade du Galaxy

Deux matchs à domicile, deux victoires, 10 buts inscrits, le Galaxy n’a aucune concurrence dans son groupe (ne manquez pas le but gag de l’année inscrit par Gordon). Au point que ni Comunicaciones, ni Central ne devrait avoir encore une once d’espoir de découvrir les quarts de finale.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Los Angeles Galaxy 2 2 0 0 6 10 1 9
2 Comunicaciones 2 1 0 1 3 1 5 -4
3 Central FC 2 0 0 2 0 1 6 -5

Groupe E :  América sans forcer

Même constat dans le groupe du tenant du titre. Sans avoir à briller, les Águilas assurent tranquillement, n’ayant pas encaissé le moindre but et devraient donc se retrouver en quarts sans jamais avoir tremblé.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 América 2 2 0 0 6 5 0 5
2 Motagua 2 1 0 1 3 2 4 -2
3 CD Walter Ferreti 2 0 0 2 0 0 3 -3

Groupe F : les Sounders en danger

Avec trois matchs de disputés, les Sounders sont également loin d’être qualifiés. La faute à deux déplacements des plus compliqués. Après le nul face aux Whitecaps, Seattle est en effet tombé à Tegucigalpa face à Olimpia que les 11 joueurs de Schmid avaient pourtant battu la semaine précédente, au terme d’un match d’un profond ennui. Conséquence, si Olimpia peut encore espérer venir coiffer les Sounders au poteau, c’est Vancouver qui se retrouve avec la voie dégagée.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Seattle Sounders 3 1 1 1 4 3 3 0
2 CD Olimpia 2 1 0 1 3 2 2 0
3 Vancouver Whitecaps 1 0 1 0 1 1 1 0

Groupe G : Salt Lake patiente

Vainqueur lors de son seul match disputé dans le groupe, le Real Salt Lake a désormais toutes les cartes en main pour venir détrôner Municipal. Les Rojos réussissent l’exploit de la semaine en résistant à 10 contre 11 face à Santa Tecla avant d’aller chercher la victoire dans les dernières minutes du match.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Municipal 3 1 1 1 4 3 3 0
2 Real Salt Lake 1 1 0 0 3 1 0 1
3 Santa Tecla FC 2 0 1 1 1 2 3 -1

Groupe H : DC peut conclure

Une victoire au Panama, un carton à domicile, DC United qui mène le bal en Conférence Est de la MLS, peut terminer le travail en CONCAChampions dès la prochaine journée s’il s’impose à domicile face à Árabe Unido.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 DC United 2 2 0 0 6 4 0 4
2 Árabe Unido 2 1 0 1 3 3 1 2
3 Montego Bay United 2 0 0 2 0 0 6 -6

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé