. . .

Sanvicente est préoccupé

  • Écrit par Nicolas Cougot

Il y avait des airs de dernière chance déjà hier à La Paz entre Bolivie et Venezuela. Défaite sans exister, la Vinotinto a inquiété ses suiveurs et pire, préoccupe son sélectionneur.

C’est un Noel Sanvicente quelque peu soucieux qui s’est ainsi présenté en conférence de presse d’après match. Déçu par la prestation des siens, Chitan’a pas caché ses inquiétudes. « L’idée était de contrôler la possession, nous n’y sommes pas arrivés. Je pense que la pression exercée par la Bolivie était parfaite et nous n’avons pas su avoir le niveau suffisant pour y échapper. Nous avons fait une erreur de relance et à partir de là, l’équipe a joué trop bas. Ensuite, nous avons vu que nous avions la capacité à marquer deux buts. C’est difficile de marquer des buts dans ce stade, mais nous avons continué à répéter des erreurs aux moments clés et cela nous coûte une nouvelle défaite. 

Je ne suis pas triste, je suis préoccupé. Sans la balle, on ne peut rien faire et ils l’ont récupérée bien trop rapidement. Ils ont marqué quatre fois, nous deux. Mais j’insiste, nous avons fait trop d’erreurs. La Bolivie a aligné énormément de joueurs offensifs et on pensait que cela nous permettrait d’avoir des situations de contres. Mais à partir du 0-1, si nous avons essayé de jouer plus haut, sans ballon, il était difficile d’envisager quoi que ce soit. »

Avec trois défaites en autant de rencontres, le Venezuela est bon dernier de la campagne de qualification et s’apprête à accueillir le leader équatorien et ses trois victoires. Un match qui ressemble déjà à un match de la dernière chance.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé