. . .

Brésil – Brasileirão 2015 : le Corinthians s'échappe

  • Écrit par Nicolas Cougot

Le rythme s’accélère au Brésil avec une journée en semaine avant un autre ce week-end. Et cette accélération fait les affaires d’une équipe : le Corinthians.

Et si finalement le Brasileirão s’était joué cette semaine ? Nous aurons la réponse d’ici quelques semaines mais une chose est sûre, le Corinthians est le grand gagnant de la 23e journée venue s’intercaler en milieu de semaine. Pourtant, rien en s’annonçait facile pour le Timão de Tite avec la réception du Fluminense privé d’un Ronaldinho jugé à court de forme. Mais la grande force de cette équipe est d’arriver rapidement à se rendre chaque match plus simple. Un ballon remonté par Jádson, un décalage sur Maciel qui plein axe enchaînait feinte de frappe et tir à l’entrée de la surface, on jouait la 5e minute et les oranges (mécaniques) de Tite ouvraient le score et allait une fois encore gérer son match. Le Flu s’offrait quelques situations mais les contres des locaux procuraient les meilleures situations du premier acte. A chaque accélération du Timão, les frissons parcourraient les échines des supporters du Flu. Récitant un football d’une incroyable efficacité, enchaînant les mouvements collectifs à l’image de cette formidable occasion de Malcom, conclusion d’une action à 13 passes, le Corinthians actuel est juste injouable. Il doublera la mise par Ralf à 20 minutes du terme de la rencontre et décroche ainsi un cinquième succès consécutif qui lui donne 7 points d’avance sur l’Atlético Mineiro.

Car derrière, le Galo est tombé dans le match polémique de la semaine. Il faut dire que les supporters présents à l’Independiencia auront été servis question controverses. Du face à face volé à Thiago Ribeiro pour un hors-jeu inexistant à l’expulsion pour contestation de Marcos Rocha en passant par le seul but du match, inscrit sur un penalty peu évident obtenus alors qu’il y avait coup-franc à l’entrée de la surface adverse pour le Galo au départ de l’action, les arguments ne manquent pas. D’autant que sur le terrain, l’Atlético Mineiro a dominé la rencontre se procurant une multitude d’occasions quand les assistants ne leur stoppaient pas leurs offensives pour des hors-jeu inexistants. Un dernier penalty non accordé au Galo en fin de match en finissait de réveiller la fureur de l’encadrement technique et des dirigeants. Pendant ce temps, le web s’embrase et fait tourner en boucle les images du but refusé à Fluminense pour un hors-jeu inexistant face au Corinthians et s’amuse de quelques montages piquants. Reste que cette défaite oblige désormais Mineiro à regarder derrière puisque Grêmio est allé s’imposer en patron à Figueirense et revient désormais à un point.

Derrière, ils sont huit à pouvoir prétendre à une place en Libertadores. L’Atlético Paranaense profite de sa victoire face au Galo pour prendre la quatrième place car dans le même temps, São paulo  reste muet à Joinville et Palmeiras tombe chez un autre Verdão, Goiás qui quitte ainsi la place qu’il occupait dans la charrette. Cette incapacité à savoir se montrer régulier permet aux autres de revenir et notamment à trois outsiders d’avant-saison : Santos, Flamengo et Internacional. Chez lui, le Peixe a tranquillement écarté Chapecoense, emmené par un nouveau doublé de Ricardo Oliveira, seul et de loin meilleur buteur du championnat, alors que Flamengo a écrasé Avaí. Tous deux signent un troisième succès consécutif qui leur permet de revenir à respectivement trois et quatre points du G4. Dans leur roue, l’Inter, opposé à un Vasco quasiment condamné, n’a pas fait de détail. Six buts, un doublé de Lisandro, deux merveilles signées Valdivia et Nilton, le Colorado revient ainsi à cinq points au meilleur des moments puisqu’il va désormais enchaîner São Paulo et Palmeiras lors des deux prochaines journées soit largement de quoi se replacer définitivement dans le bon wagon, à condition de ne pas se rater.

La défaite de Vasco isole davantage la lanterne rouge en bas du tableau, zone dans laquelle Goiás et surtout Cruzeiro se sont offert une brève respiration. En déplacement à Ponte Preta, La Raposa, commandée par l’ancien bordelais Deivid en attendant les débuts de Mano Menezes, a souffert mais a probablement livré sa meilleure prestation depuis quelques semaines, mélange de courage et de discipline collective pour aller chercher une victoire arrachée dans les ultimes secondes du match, au bout des arrêts de jeu, qui lui évite de se retrouver dans le groupe des 4 relégués et ainsi prendre deux points d’avance sur la zone rouge. Rien n’est bien évidemment acquis mais ce premier succès depuis 1 mois laisse espérer au double tenant du titre des lendemains plus joyeux. La réception de Figueirense, un point devant, ce week-end, devra le confirmer.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Corinthians 38 24 9 5 81 71 31 40
2 Atlético Mineiro 38 21 6 11 69 65 47 18
3 Grêmio 38 20 8 10 68 52 32 20
4 São Paulo FC 38 18 8 12 62 53 47 6
5 Internacional 38 17 9 12 60 39 38 1
6 Santos 38 16 11 11 59 60 41 19
7 Sport 38 15 14 9 59 53 38 15
8 Cruzeiro 38 15 10 13 55 44 35 9
9 Palmeiras 38 15 8 15 53 60 51 9
10 Flamengo 38 16 3 19 51 47 53 -6
11 Atlético Paranaense 38 14 9 15 51 43 48 -5
12 Ponte Preta 38 13 11 14 50 41 41 0
13 Chapecoense 38 12 10 16 46 34 46 -12
14 Figueirense 38 12 9 17 45 38 50 -12
15 Avaí 38 12 9 17 45 40 58 -18
16 Fluminense 38 13 5 20 44 38 52 -14
17 Coritiba 38 10 12 16 42 31 43 -12
18 Vasco da Gama 38 10 11 17 41 27 53 -26
19 Goiás 38 10 8 20 38 39 49 -10
20 Joinville 38 7 10 21 31 25 47 -22

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé