. . .

Chaos vénézuélien

  • Écrit par Nicolas Cougot

Le football vénézuélien traverse une véritable crise qu’elle soit administrative ou sportive. Alors que le sélectionneur vient d’être maintenu malgré les résultats catastrophique, 15 joueurs (et non des moindres) viennent d’annoncer leur décision de ne plus revêtir le maillot de la Vinotinto.

Tomás Rincón, Oswaldo Vizcarrondo, Salomón Rondón, Roberto Rosales, César González, Luis Manuel Seijas, Franklin Lucena, Grenddy Perozo, Josef Martínez, Juan Falcón, Nicolás Fedor, Gabriel Cichero, Ronald Vargas, Alejandro Guerra et Christian Santos. 15 joueurs, dont plusieurs cadres de la sélection viennent en effet de s’unir à la décision prise par Fernando Amorebieta la semaine dernière : tant que les dirigeants et l’encadrement technique de la sélection seront maintenus, ils refuseront de porter le maillot de la sélection.

Dans une lettre commune envoyée à la FVF (NDLR : la Fédération Vénézuélienne de Football), le groupe indique ne pas vouloir poursuivre « dans un tel environnement négatif » et souhaitent ainsi répondre aux commentaires du président de la fédération Laureano González qui les a récemment accusés de conspiration contre Sanvicente. « Nous exprimons notre profonde déception face au peu de soutien de l’encadrement technique face à de telles accusations. Tant que la Fédération Vénézuélienne de Football sera dirigée par les personnes actuellement en poste, le rêve de se qualifier à une Coupe du Monde de football sera compromis. »

Le bras de fer est donc entamé, la crise profonde, l’avenir du football vénézuélien bien sombre.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé