A la une

Derniers articles

A+ A A-
  • Catégorie : amérique latine
  • Écrit par Nicolas
  • Affichages : 905

Lucarne sud-américaine : Boca lance River.

Jeudi 02 septembre 2010

Boca

Alors que River retrouve un fauteuil de leader en Argentine, le duel se poursuit au Brésil entre Fluminense et Corinthians. En Colombie, le champion sortant est en pleine déroute alors que le Chili se prépare à un duel à trois passionnant. En Uruguay, la grande bagarre 2010 ne fait que commencer.


Suite à la lente dérive des deux ennemis les plus médiatiques d’Argentine, il semblait difficile de titrer de la sorte. L’occasion s’y prête pourtant. Solide la veille où il accrochait le dernier champion sur sa pelouse (0-0), River Plate devait attendre de suivre la performance de son ennemi préféré devant l’autre leader Vélez. Vous l’avez sans doute suivi en direct live sur Lucarne Opposée (sinon, pensez à venir faire un tour le dimanche soir après le grand match de Ligue 1 pour les rendez-vous argentins), Boca a peut-être enfin lancé sa saison en s’imposant (2-1) mais a surtout offert à River le privilège de prendre seul la tête du championnat. Le calendrier faisant bien les choses, le week-end prochain nous offre un énormissime Vélez – River, que vous pourrez suivre en direct sur le site, avant un duel face à Arsenal, actuel troisième, revenu victorieux de son déplacement à Independiente. Seul Estudiantes peut revenir sur River : pour cela, les vice-champions de monde devront s’imposer lors du Clásico Platense face à un Gimnasia qui n’a toujours pas inscrit le moindre but en trois journées.

Résultats et classement sont à consulter ici.

Les buts du week-end

 

Au Brésil le duel se poursuit entre les Corinthians, vainqueurs de Vitória (2-1), et le leader Fluminense, accroché par São Paulo (2-2). Derrière, la meute est lancée et nombreuse : Santos, outre les soucis de short pour Neymar, enchaîne un troisième succès de rang et prend la troisième place avec l’Internacional, victorieux de Botafogo (1-0) ancien propriétaire de ce fauteuil. Les positions sont extraordinairement serrées puisque six points séparent Santos du quatorzième Vitória. Dans le dernier wagon de ce groupe, Flamengo poursuit sa chute en s’inclinant dans les ultimes secondes sur le terrain de Guarani (2-1 avec 2 buts pour les Bugre dans les arrêts de jeu) alors que le Palmeiras de Scolari et Kleber s’impose sur le terrain de l’Atletico Mineiro. Pour l’ancien buteur de Cruzeiro arrivé au Verdão en juillet, il s’agit de son 3e but en quatre rencontres.

Résultats et classement sont à consulter ici. Les vidéos sont disponibles ici.

Avec la défaite de Santa Fé sur sa pelouse devant le dernier finaliste La Equidad, d’une part il n’y a plus d’équipe invaincue en Colombie, d’autre part, la Liga Postobon est totalement relancée, trois points séparant ainsi les six premiers du classement. Autre équipe battue ce week-end, le Deportes Tolima s’incline devant l’Atlético Huila et perd la seconde place. Loin de ces préoccupations, le champion sortant, Junior, poursuit son chemin de croix : battu 2-0 par le Deportes Quindío (doublé de Carlos Andrés Rodas, le meilleur réalisateur du championnat), Junior reste sur cinq matchs sans victoire et pointe en quatorzième position. La situation est encore plus dramatique pour Envigado qui signe à Cortuluá sa septième défaite en autant de matchs disputés.

Les buts du week-end:


Au Chili, Colo-Colo est accroché à Ñublense pendant que l’Universidad Católica s’effondre à Cobresal. Conséquence, le leader virtuel est l’Universidad de Chile. Un but de Diego Rivarola (son neuvième de la saison) dans les ultimes instants du match face à Santiago Wanderers, ramène la ‘U’ à trois points de Colo-Colo avec un match de retard. Les Wanderers n’en finissent plus de plonger avec ce quatrième revers consécutif et ne doivent la vie qu’aux parcours chaotiques des quatre derniers : Everton n’a plus gagné depuis 6 matchs, Ñublense depuis treize rencontres, Santiago Morning cinq et San Luis sept.

Résultats et classement sont à consulter ici.

Scenario similaire en Equateur où les deux premiers ne s’imposent pas et voient les poursuivants en profiter. La LDU prépare sa finale retour de Recopa Sudamericana par un bon résultat match nul sur le terrain d’Emelec (avec un nouveau but signé Hernán Barcos). Cuenca, de son côté, est défait sur la pelouse de Manta. La bonne opération est donc pour Barcelona, vainqueur sur le terrain d’El Nacional et pour le Deportivo Quito qui aura attendu les ultimes secondes et un but signé Luis Checa pour se défaire d’Olmedo. Avant de s’affronter lors de la dixième journée, les Barcelona et Deportivo Quito pointent respectivement à 5 et 6 points du leader.

Résultats et classement sont à consulter ici.

On termine notre tour d’horizon sud-américain par le championnat du quatrième mondial : l’Uruguay. Si le champion en titre, Peñarol n’a toujours pas débuté son championnat et voit arriver l’ancien madrilène Santiago Solari, le champion de seconde division plane sur la première division. El Tanque, qui n’a connu l’élite qu’à une seule reprise avant cette saison (c’était il y a 20 ans), débute sa saison par deux victoires et prend seul le fauteuil de leader en attendant le résultat d’un autre promu, Miramar Misiones, victorieux du Racing grâce à un doublé signé Diego Scotti, ancien de Newell’s. A noter enfin le mauvais départ du dernier finaliste, le Nacional Montevideo. Accroché en ouverture par les Wanderers, les Bolsos chutent lourdement chez eux devant Fénix, l’un des grands animateurs de la saison dernière.

Les buts en vidéo :



 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé