. . .

Bolivie – Apertura 2015 : Sport Boys s’échappe

  • Écrit par Nicolas Cougot

Cinquième journée et cinquième succès pour la sensation Sport Boys. Conséquence, derrière, les traditionnels favoris et outsiders lâchent les uns après les autres.

Warnes vibre, revit et se frotte les yeux tant ce qu’il se passe dans cet Apertura relève du miracle. Sport Boys, qui avait gagné huit des 44 derniers matchs précédant le coup d’envoi du tournoi est aujourd’hui seul leader après sa cinquième victoire en…5 match ! Mais finalement, le miracle n’en est pas réellement un. Car sur le terrain, le club de Warnes ne vole rien, mieux, plus les journées avancent, plus il convainc. Ainsi, après s’être offert le double tenant du titre Bolívar, le Toro a tranquillement dominé le dauphin du dernier tournoi Oriente Petrolero. Il n’a fallu que trois petites minutes pour que les hommes de Carlos Leeb prennent les devants face aux Verdes sur une merveille de demi-volée de Vera. Plus agressifs, mieux organisés, plus rapide que les visiteurs, les joueurs de Leeb écrasaient le début de match et doublaient la mise sur une action qui reflétaient bien la situation, Duk prenant le meilleur sur un défenseur verde totalement apathique. 2-0 en 20 minutes, Sport Boys allait ensuite gérer le match, se procurant plusieurs situations et se retrouvant finalement rarement menacé par un Oriente Petrolero sans imagination ni envie apparente. Et voilà comment le Toro écrase la Primera Division bolivienne.

Car derrière, si les Tigres de The Strongest ont livré un superbe match face à San José, ils ont dû se contenter d’un nul assez logique tant les deux équipes ont eu leur lot d’occasions. Ce nul relègue The Strongest à quatre points du leader et surtout permet à Jorge Wilstermann qui s’est imposé chez lui face au promu Ciclón de revenir à sa hauteur. Cette victoire permet à l’Aviador de préparer au mieux son prochain déplacement. Ce sera à Warnes en milieu de semaine prochaine pour la grosse affiche de la sixième journée.

A noter enfin les succès de Petrolero et Universitario qui permettent aux deux équipes de revenir à deux points du duo The StrongestWilstermann alors que plus loin, Bolívar a totalement dominé le Real Potosí mais a trouvé le moyen de se faire peur. Menant 2-0 après seulement douze minutes de jeu, multipliant les occasions toutes plus franches les unes que les autres, La Academia s’est retrouvée à devoir lutter, rejointe au score peu avant la pause et bien qu’en supériorité numérique aura dû attendre les ultimes secondes pour être sauvée d’une contre-performance qu’aurait été un résultat nul par Juanmi Callejón. Reste que le double tenant du titre pointe à neuf longueurs du surprenant leader.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Sport Boys 5 5 0 0 15 11 3 8
2 The Strongest 5 3 2 0 11 10 4 6
3 Jorge Wilstermann 5 3 2 0 11 8 4 4
4 Universitario de Sucre 5 3 0 2 9 10 9 1
5 Petrolero Yacuiba 5 3 0 2 9 6 6 0
6 Oriente Petrolero 5 2 1 2 7 5 4 1
7 Bolívar 5 2 0 3 6 8 10 -2
8 Club Atlético Ciclón 5 2 0 3 6 7 9 -2
9 Blooming 5 1 1 3 4 7 10 -3
10 San José 5 1 1 3 4 5 8 -3
11 Nacional Potosí 5 1 1 3 4 6 11 -5
12 Real Potosí 5 0 0 5 0 5 10 -5

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé