. . .

Les anciens et le Superclásico

  • Écrit par JC Abeddou

Carlos Bianchi disait : « le Superclásico c’est la moitié du pays qui affronte l’autre moitié du pays ». Preuve en est, avant le grand rendez-vous de dimanche, les glorieux anciens ont déjà les yeux tournés vers le Monumental.

Fernando Cavenaghi, désormais à Chypre a utilisé Twitter pour apporter son soutien à ses ex-coéquipiers pour le Superclásico face à Boca en écrivant « Nous allons gagner dimanche »,  laissant un message plus particulier à l’attention de son successeur, Lucas Alario, lui conseillant de ne pas se mettre de pression inutile à l'approche du match de dimanche.

Côté Boca, l’autre avant-centre de légende, Martin Palermo, en plein match de gala face à la Juventus, assure qu’il n’y a aucun favori pour ce match « le favori n'existe pas dans les Superclásicos. C’est un match spécial pour tous les supporters et pour le joueur qui se prépare à le jouer ». Pour lui, Boca a tout pour faire un bon match : « Boca a des joueurs pour faire la différence, ils retrouvent Tevez et Gago, ce sont des joueurs qui peuvent marquer à tout moment ».

A propos de l'auteur
JC Abeddou
Author: JC Abeddou
Ancien agent reconverti scout pour clubs de Ligue 1

  • Aucun commentaire trouvé