. . .

Copa Sudamericana 2015 : Santa Fe réduit Huracán au silence

  • Écrit par Nicolas Cougot

Finale aller de la Sudamericana. Au Ducó, Huracán voulait prendre de l’avance avant le déplacement en altitude en Colombie. Mais Santa Fe avait posé un piège qui a parfaitement fonctionné.

Le grand moment était enfin arrivé pour les hinchas du Globo. A l’occasion de sa première finale continentale, Huracán savait qu’il fallait prendre le large dès le match aller pour envisager un voyage plus tranquille en Colombie. Pour l’occasion,EduardoDomínguez avait décidé de reconduire le onze qui avait éliminé River la semaine passée, laissant au seul Wanchope Ábila la responsabilité de son attaque. Côté Cardenales, Gerardo Pelusso avait décidé de mettre de l’impact, profitant la taille pour venir peser sur le Globo et laisser le soin à Juan Manuel Seijas d’approvisionner le duo Angulo – Morelo en ballons. Comme face à River, Huracán cherchait à prendre le contrôle de la partie d’entrée de rencontre. Mais à la différence de la semaine passée, le piège mis en place par Santa Fe fonctionnait parfaitement. Ayant pour objectif d’isoler Ramón Ábila, catalogué ennemi public numéro 1 par les colombiens, les Cardenales bloquaient les couloirs, privant Torranzo et Espinoza du moindre espace et laissaient Rolfi Montenegro s’enfermer dans la nasse. Conséquence, le Globo était innoffensif. Ne restait alors plus aux Cardenales d’aller profiter des espaces ainsi générés pour se montrait dangereux. Seijas délivrait un amour de centre du gauche, Angulo surgissait et plaçait sa tête sur la barre d’un Marcos Díaz scotché sur sa ligne, le premier frisson parcourrait les échines des hinchas du Globo. Santa Fe venait de prendre le contrôle de la partie, Seijas et Gordillo se régalant du vide laissé au milieu pour les hommes de Domínguez.

Malheureusement, la règle du but à l’extérieur n’ayant court en finale, Santa Fe n’avait finalement pas de raison particulière à prendre plus de risque, bloquer Wanchope lui permettant de n’être jamais inquiété jusqu’à la toute dernière occasion du premier acte où sur coup-franc, l’avant-centre du Globo parvenait à se retourner mais manquait le cadre. Au retour des vestiaires, Domínguez faisait jouer son équipe plus haut, densifiait son milieu. Huracán trouvait son Wanchope qui procurait à lui seul l’intégralité des frissons pour l’arrière garde cardenales. Mais rien n’y faisait. Décevant, Montenegro laissait sa place à Distefano, le Globo vivait quelques moments forts mais faute d’adresse ne poussait pas Rufay Zapata dans ses derniers retranchements. Santa Fe aurait pu réussir le coup parfait s’il avait mieux géré ses quelques contres mais les hommes de Pelusso repartaient avec ce qu’ils étaient venus chercher, un match nul. Ne leur reste désormais qu’à conclure au Campín de Bogotá.

 

Feuille de match

 

Huracán 0 – 0 Santa Fe

Copa Sudamericana 2015 – Finale aller

Estadio Tomás Adolfo Ducó

Arbitre : Antonio Arias (Paraguay)

Avertissements : Mancinelli et Vismara pour Huracán, Seijas, Balanta et Otálvaro pour Santa Fe.

Formations :

Huracán : Marcos Díaz, José San Román, Martín Nervo, Federico Mancinelli, Luciano Balbi; Federico Vismara, Mauro Bogado, Patricio Toranzo, Daniel Montenegro (David Distéfano, 82), Cristian Espinoza (Ezequiel Miralles, 62), Ramón Ábila. Entraîneur : Eduardo Domínguez.

Independiente Santa Fe : Robinson Zapata, Almir Soto, Yerri Mina, Francisco Meza, Leyvin Balanta, Anchico (Sergio Otálvaro 89), Baldomero Perlaza, Jeison Gordillo, Luis Manuel Seijas, Wilson Morelo (Miguel Borja, 75), Daniel Angulo (Omar Pérez, 85). Entraîneur : Gerardo Pelusso.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé