. . .

Coupe du Monde -20ans : Présentation des groupes A et B

  • Écrit par Nicolas Cougot

Vendredi 09 juillet 2010

Premier des deux épisodes consacrés à la présentation des groupes, intéressons nous aujourd’hui aux groupes A et B soit ceux de la France et du Brésil.

Nous entamons aujourd’hui la présentation des seize équipes qualifiées pour cette Coupe du Monde des moins de 20 ans par la présentation des groupes A et B.

Groupe A : France – Allemagne : éternelle rivalité.

France - AllemagneMythique chez les hommes la rivalité France – Allemagne ne l’est pas moins chez les filles à tous les niveaux. En club, Lyon, meilleur représentant français, bute systématiquement sur les équipes allemandes, dernièr épisode en date la défaite en finale de Ligue des Champions devant Postdam (aux tirs au but). En sélection, leur sort est souvent lié. Lors du dernier mondial chilien, françaises et allemandes s’étaient retrouvées pour la petite finale, remportée alors par les joueuses de Maren Meinert (5-3). Lors des qualifications pour cette Coupe du Monde, Allemagne et France se trouvaient dans le même groupe avec Suisse et Belarus. Tout s’est joué ensuite dans ce duel à trois lors de l’ultime journée au cours de laquelle les bleuettes disposaient des suissesses pour éliminer l’Allemagne. Cette saison les deux formations se sont retrouvées en demi-finale de l’Euro macédonien et ce sont les françaises qui ont enfin réussi à prendre le dessus. Quelques jours plus tard, elles remportaient cette épreuve face aux tenantes du titre anglaises.

Costa RicaAux côtés de ces deux favorites, le groupe A devra également compter avec la Colombie et le Costa Rica. A l’image de nombreuses sélections masculines que les médias ont récemment découvertes lors du mondial sud-africain, le football féminin sud-américain voit l’arrivée de nouvelles générations de footballeuses venir bousculer les standards. C’est ainsi que les Cafeteritas colombiennes ont réussi à décrocher leur premier billet pour une Coupe du Monde, s’inclinant en finale du championnat sud-américain devant les géantes brésiliennes (0-2). Attention aux colombiennes qui s’appuient sur une jeune génération habituée aux succès : 13 des 21 joueuses du groupe sont issues de la formation des moins de 17 ans qui a remporté le championnat sud-américain des moins de 17 ans féminin 2008 et participé à la dernière Coupe du Monde de la catégorie (élimination en poules). Il en sera de même avec les Ticas costaricaines. Jusqu’ici barrées par le trio USA – Mexique – Canada, les Ticas ont su enfin saisir leur chance lors du tournoi qualificatif et s’imposant devant les canadiennes lors de la finale pour la troisième place. Avec une défense en fer forgé et une efficacité offensive redoutable, symbolisée par la cadette Raquel Rodríguez, véritable poison, il faudra faire attention à une équipe que personne n’attend mais qui n’aura qu’un objectif : déjouer les pronostics.

Groupe B : Le Brésil pas si tranquille.

S’il est une grande nation en matière de football féminin, le Brésil est celle-ci. Pourtant, loin des succès des équipes sénior masculines, les filles sont souvent placées mais rarement victorieuses. Ce qui fait règle chez les séniors, s’applique également chez les jeunes : toujours dans le dernier carré lors des trois premières éditions des Coupe du Monde des moins de 20 ans, les brésiliennes tombaient en quart de finale lors de l’édition chilienne. Dominatrices de la zone sud-américaine, à l’image de leur incroyable moyenne de 4,16 buts / match lors de la campagne de qualification, les Auriverde devront cependant faire face à un redoutable groupe B.

Corée du NordCar à leurs côtés, les joueuses de Marcos Gaspar vont trouver sur leur chemin l’une des favorites, la Corée du Nord. Finalistes de la dernière édition chilienne (les plus anciens de Lucarne Opposée se souviennent sans doute de leur qualification pour la finale acquise dans les ultimes seconde du match les opposant aux françaises), l’équipe nord-coréenne avait déjà remporté la précédente édition, alors leur première participation à cette compétition. Une victoire, une seconde place en deux participations, la Corée du Nord compte également sur un pool de jeune encore plus talentueux : les moins de 17 ans ayant remporté la dernière Coupe du Monde de la catégorie. Attention donc, le Brésil ne sera probablement pas le favori du groupe.

D’autant que les deux autres composantes du groupe seront de redoutables adversaires. Les suédoises, finaliste de l’Euro 2009, participent à leur première Coupe du Monde de la catégorie et auront pour ambition d’enfin suivre le modèle de l’équipe sénior, régulièrement placée dans les grandes compétitions internationales. L’autre prétendante sera la Nouvelle-Zélande : souvent présentée, comme son homologue masculine sénior, comme simple victime expiatoire, les jeunes océaniennes ont l’habitude de déjouer les pronostics. Après avoir accroché le Brésil (déjà) en 2006, elles ont manqué leur place en quart de finale de l’édition chilienne lors de l’ultime journée du groupe et un résultat nul devant les anglaises suite à un but de la britannique Toni Duggan inscrit à la 94e minute. Un point en 2006, quatre en 2008, attentions aux jeunes néo-zélandaises qui débordent d’ambition en 2010.


Prochain épisode, les groupe C et D.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé