. . .

Equateur – Segunda Etapa 2015 : Universidad Católica bouscule la hiérarchie

  • Écrit par Nicolas Cougot

On avait longtemps cru que la Católica allait finir par décrocher de la course au titre. Il n’en est rien. Mieux, à l’entrée du sprint final, le Trencito Azul est leader du tournoi.

La LDU semblait tranquillement s’envoler vers la Segunda Etapa qui lui permettrait d’être sacrée championne sans avoir le besoin de jouer une finale en fin d’année. C’était écrit. Sauf que le football n’a jamais été un grand habitué de scénarii écris à l’avance. Alors que les Albos étaient à la lutte avec la Católica et qu’Emelec semblait bien loin, trois journées ont tout fait basculer.

Car depuis l’élimination en Sudamericana (lire Sudamericana 2015 : favoris bousculés mais vivants), la LDU n’a pris que quatre points sur 12 possible. Aussi après les deux défaites concédées face à Loja et Barcelona, l’heure était venue pour l’Albo de profiter d’un retour à la Casa Blanca pour reprendre sa marche en avant. D’autant que l’adversaire du jour n’était que le modeste Mushuc Runa. C’était oublier que le représentant de la communauté indigène (lire Mushuc Runa, quand les indigènes utilisent le football pour gagner en reconnaissance) était le spécialiste du match nul depuis quelques journées. La première période s’en chargea. Face à des tungurahuense parfaitement organisés autour d’un Chrisitian Cellay qui allait ouvrir le score sur une merveille de retourné acrobatique à dix minutes de la pause. Le coup était dur pour des locaux qui bafouillaient leur football, ne parvenant pas à perturber l’arrière garde des visiteurs. En seconde période, la Liga de Quito allait se montrer beaucoup plus dangereuse, égalisait rapidement et acculait Mushuc Runa en défense mais pêchait trop devant les buts de Fernández pour espérer autre chose qu’un maigre point.

Ce point faisait donc les affaires de l’Universidad Católica. A Loja, le Trencito Azul a marqué son territoire dès les premiers instants de la rencontre. Troisième minute, Patta effleurait la barre, huitième minute, Cortez manquait le cadre, deux minutes plus tard, Borja s’amusait dans la défense de l’autre LDU mais manquait aussi le cadre. L’orage azul ne passait pas, Nieto trouvait la transversale du gardien lojano à la demi-heure. C’était un miracle de voir Loja rentrer aux vestiaires avec un 0-0. Ce miracle se poursuivait en seconde période pendant près d’une demi-heure. Trente minutes au cours desquelles Borja, Patta et le nouvel entrant Bruno Vides continuaient de malmener la défense lojana. C’est Bruno Vides qui allait finalement récompenser ses troupes des efforts fournis. Un but sur une pénétration plein axe, un autre sur un zurdazo de 25 mètres, la Católica, qui encaissait un but en fin de rencontre, rentre avec les trois points, ceux qui lui donnent la place de leader.

Reste que cette place est encore bien précaire. Car derrière, Emelec a réussi la semaine parfaite. Première étape le week-end dernier dans le duel des prétendants l’opposant à Independiente. Le Bombillo se retrouvait mené au score par les visiteurs d’entrée de partie mais ne chamboulait pas pour autant ses plans et dominait le premier acte, Fernando Giménez se procurant deux situations claires pour égaliser. L’égalisation intervenait sur un penalty transformé par Miller Bolaños. Puis, cinq minutes plus tard, Pedro Quiñonez, d’un coup-franc vicieux, donnait un avantage mérité aux locaux. La domination des millonarios se poursuivait en seconde période, générant de multiples occasions et allait trouver juste récompense sur un nouveau pénalty de Bolaños. Independiente allait réduire l’écart dans les arrêts de jeu sur un superbe mouvement collectif mais Emelec gardait une victoire logique. Ne restait alors qu’à remporter le match de retard face aux Militares d’El Nacional. Le court succès obtenu en milieu de semaine permet au Bombillo de revenir à trois points du leader sur qui il compte un match de retard. Autant dire que la Segunda Etapa se jouera à trois.

 

Résultats

Classement

Classement equateur

# Équipe Pl V N D Pts BP BC +/-
1 Emelec 22 12 7 3 43 42 20 22
2 LDU Quito 22 13 3 6 42 42 26 16
3 Universidad Católica (ECU) 22 12 4 6 40 35 27 8
4 Independiente del Valle 22 11 4 7 37 45 30 15
5 Aucas 22 8 8 6 32 27 25 2
6 Barcelona 22 8 7 7 30 23 21 2
7 River Ecuador 22 7 7 8 28 26 30 -4
8 LDU Loja 22 8 3 11 26 28 33 -5
9 Deportivo Cuenca 22 6 7 9 25 21 27 -6
10 Mushuc Runa 22 5 9 8 24 26 33 -7
11 El Nacional 22 6 3 13 21 17 34 -17
12 Deportivo Quito 22 3 4 15 7 15 41 -26

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé