. . .

Japon – J-league 2015, Stage 2 : derniers efforts avant les play-offs

  • Écrit par Tonio

A deux journées de la fin du championnat et le début des play-offs de J-League, l'heure est au bilan des 14 et 15èmes journées du stage 2.

Il y a 3 semaines je vous parlais de la possibilité d'avoir 8 équipes en une poignée de points pour finir ce stage 2 de J-League (lire Japon – J-league 2015, Stage 2 : 8 équipes pour un final à suspense ?), avec notamment deux matchs clés : Sanfrecce Hiroshima - Kawasaki Frontale et Kashima Antlers - Kashiwa Reysol. Mais il n'en sera rien, car dans les deux matchs, ce sont les hôtes et les mieux classés qui l'ont emporté, scellant ainsi la course à la première place. Hiroshima a du s'en remettre à un but de Shibasaki à la 93ème minute pour s'imposer 2-1, et les Antlers ont réussi à renverser le score 3 buts à 2 après avoir été mené une bonne partie du match. Côtés perdants, cela met fin à tout espoir de play-off pour Reysol et Frontale, respectivement vainqueur 3-0 à Shimizu et perdant 1-0 contre Yokohama lors de la 15ème journée.

Kashima Antlers et Sanfrecce Hiroshima sont ainsi restés co-leaders une semaine de plus. Jusqu'à ce que cela prenne fin le weekend dernier, où les Antlers ont failli face à l'une des équipes en forme, Shonan Bellmare, vainqueur 2 buts à 1. La victoire du Sanfrecce à Kofu (2-0) lui permet de prendre 3 points d'avance sur les Antlers. Avec une différence de buts très favorable, une seule victoire lors des deux derniers matchs suffira à Hiroshima pour terminer premier du second stage. Il en faudra deux pour conserver la première place au classement total des deux stages puisque les Reds d'Urawa y comptent également 68 points. Mais là encore, la différence de buts est à l'avantage de Hiroshima.

Les Reds justement, ont perdu leur première place dans ce classement général lors de la 14ème journée et une défaite 2-1 contre Gamba Osaka. Les hommes de Petrovic -qui a prolongé son contrat pour 2016 dans la semaine- ont depuis rectifié le tir dans le derby contre le FC Tokyo, que je vous invite grandement à découvrir en inside sur le site de Tout Le Monde S'en Foot (ici). Les Reds ont été jusqu'à mener 4-1 dans ce match, grâce entre autres à deux très beaux buts de Muto et de Makino, l'emportant au final 4-3 chez son voisin.

Pour le FC Tokyo, la fin de saison se complique après cette défaite, ajoutée à celle contre Shonan 7 jours plus tôt. Les rouges et bleus voient Gamba Osaka vainqueur à Vegalta Sendai leur passer devant et prendre la troisième place du classement général, d'un tout petit point. Malgré cela, Tokyo peut encore compter sur un faux pas de Gamba contre le leader Hiroshima, mais il leur faudra pour ça se défaire de Kashiwa Reysol, dans un match qui constitue encore un derby.

Enfin, la huitième équipe encore en course il y a deux semaines est désormais troisième au classement du second stage, il s'agit des Yokohama F. Marinos de Mombaerts. Désormais auteurs d'une série de 10 matchs consécutifs sans défaite (8 victoires, 2 nuls), leurs 28 points et une différence de buts défavorable rend impossible le retour sur Sanfrecce Hiroshima. De même au classement général, où un unique point suffira à Gamba Osaka pour mettre les Marinos hors de portée. Cependant, si les play-offs ne viendront pas rythmer la fin de saison de notre coach français et de ses joueurs, Mombaerts peut se féliciter d'avoir su s'adapter et prendre la mesure de la J-League dans ce second stage. Qui plus est, cette bonne dynamique qui fait de Yokohama la meilleure équipe japonaise sur les 10 dernières journées pourrait bien lui permettre de progresser en Coupe de l'Empereur, où les Marinos sont qualifiés pour les huitièmes de finale qui les opposera à Vissel Kobe. Rappelons que la coupe offre un billet direct pour la prochaine ACL. De quoi finir en apothéose cette première année d'expérience nippone.

En bas de classement, les deux matchs pour la survie de Matsumoto Yamaga ont tournée à la désillusion, avec deux revers 2-0 contre Albirex Niigata et 2-1 contre Sagan Tosu. Les chances pour le promu de conserver sa place en J1 ne sont pas nulles, où seul l'Albirex reste encore à portée. Malgré sa défaite 4-2 à Nagoya le weekend dernier, l'Albirex n'a besoin que d'un point pour assurer son maintien pour la saison prochaine. Ventforet Kofu, Sagan Tosu, Vissel Kobe et Vegalta Sendai se sont longtemps fait peur mais sont désormais assurés de rester en J1 pour 2016. Comme pour les Marinos, leur saison pourrait même encore finir de belle manière puisqu'ils sont tous encore en course en Coupe de l'Empereur. Derrière Yamaga, l'autre promu Montedio Yamagata et Shimizu S-Pulse sont relégués en J2 pour la saison prochaine.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Sanfrecce Hiroshima 17 13 1 3 40 44 14 30
2 Kashima Antlers 17 12 1 4 37 30 16 14
3 Gamba Osaka 17 9 4 4 31 32 24 8
4 Urawa Reds 17 9 4 4 31 30 23 7
5 Yokohama F. Marinos 17 8 5 4 29 24 15 9
6 Tokyo 17 8 4 5 28 21 15 6
7 Kawasaki Frontale 17 8 3 6 27 30 22 8
8 Kashiwa Reysol 17 8 3 6 27 24 18 6
9 Shonan Bellmare 17 7 5 5 26 20 20 0
10 Nagoya Grampus 17 7 3 7 24 26 30 -4
11 Albirex Niigata 17 5 5 7 20 22 25 -3
12 Sagan Tosu 17 4 8 5 20 15 22 -7
13 Vissel Kobe 17 6 1 10 19 27 30 -3
14 Ventforet Kofu 17 4 5 8 17 14 21 -7
15 Matsumoto Yamaga 17 3 4 10 13 13 29 -16
16 Vegalta Sendai 17 3 3 11 12 17 28 -11
17 Shimizu S-Pulse 17 2 6 9 12 15 33 -18
18 Montedio Yamagata 17 1 7 9 10 10 29 -19

A propos de l'auteur
Tonio
Author: Tonio
De temps en temps rédacteur sur Lucarne Opposée pour la zone Asie de l'Est

  • Aucun commentaire trouvé