. . .

Paraguay – Clausura 2015 : Olimpia gagne le superclásico et s’installe

  • Écrit par Nicolas Cougot

Dix-septième journée synonyme de superclásico au Paraguay. Eclipsant toutes les autres rencontres du week-end, le choc du dimanche entre le leader Cerro Porteño et son dauphin Olimpia avait tout du tournant décisif. Et le Decano en sort grand vainqueur.

Revenu à un point du Cerro Porteño, Olimpia attendait énormément du superclásico et surtout l’opportunité de doubler son meilleur ennemi à cinq journées de la fin. Le match aura été des plus spectaculaires. Lancé par un immense recibimiento, poursuivi par une merveille de Claudio Vargas de près de 40 mètres, le duel entre les deux leaders aura été des plus intenses. Le premier acte était globalement dominé par un Decano dont la fluidité collective prenait le dessus, Diego Barreto se chargeant de dégouter les attaquants du Ciclón lorsque ceux-ci trouvaient des brèches. Menant 2-1 à la pause grâce à l’inévitable Pablo Zeballos, Olimpia refermait son piège sur son rival et poussait parfois l’humiliation par des mouvements collectifs impressionnants. A l’image de la séquence à 30 passes de l’heure de jeu, séquence tout juste coupée par une faute et un jaune pour Santana côté Cerro Porteño. Quelques minutes plus tard, Alejandro Silva, qui s’était illustré lors de cette séquence par un sombrero sur Junior Alonso, allait inscrire le 3e but d’Olimpia, celui qui scellait le résultat et la belle victoire des hommes d’Arce. Avec ce succès, Olimpia reprend les commandes du Clausura et se retrouve désormais maître de son destin à cinq journées de la fin.

Difficile de dire si le superclásico aura été décisif étant donné le nombre de points restant encore en jeu mais le calendrier du Cerro Porteño s’annonce des plus compliqué. Outre la rencontre l’opposant au dernier représentant paraguayen en Sudamericana, le Sportivo Luqueño, reportée en raison d’une demi-finale pour le Chanchón, le Ciclón doit affronter Libertad et Guaraní lors des deux prochaines journées. Tous deux sont lancés dans une course poursuite qui a pour ligne d’arrivée une place en Libertadores. Actuellement second au classement de la temporada, l’Aborigen ne doit pas se permettre de laisser le moindre point en cours de route puisqu’il a sur son dos Olimpia et Libertad, respectivement à sept et huit points. Et Guaraní n’en laisse pas. En déplacement sur la pelouse du Deportivo Santaní, engagé dans une lutte pour la survie, les hommes de Jubero n’ont une fois encore pas fait dans le détail, rappelant au pays que leur statut de meilleure attaque est désormais une tradition. Bilan, le pauvre Santaní en prend six chez lui avant que, trois jours plus tard, le Nacional rentre chez lui avec quatre buts dans la musette. De son côté, Libertad accélère aussi. Après avoir tranquillement dominé le Nacional, au prix d’une grosse deuxième période, le Guma s’est aussi imposé en ouverture de la 18e journée face à Sol de América. Autant dire que la fin de tournoi s’annonce compliqué pour le Cerro Porteño s’il veut empêcher le quarantième titre du Decano

Les buts

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

 

Résultats

Classement 

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Olimpia 22 13 5 4 44 40 22 18
2 Cerro Porteño 22 14 2 6 44 32 23 9
3 Guaraní 22 12 3 7 39 52 29 23
4 Libertad 22 9 11 2 38 35 23 12
5 Deportivo Capiatá 22 9 6 7 33 31 34 -3
6 Sol de América 22 7 5 10 26 35 35 0
7 Deportivo Santaní 22 7 5 10 26 29 37 -8
8 General Díaz 22 6 6 10 24 18 35 -17
9 Sportivo Luqueño 22 6 5 11 23 39 43 -4
10 Rubio Ñú 22 5 7 10 22 22 29 -7
11 Sportivo San Lorenzo 22 5 7 10 22 29 38 -9
12 Nacional Asunción 22 5 6 11 21 21 35 -14

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé