. . .

NoSeasMalo : « Désolé pour tous ces 0-0 fumeux entre la France et l’Uruguay »

  • Écrit par Jérôme Lecigne

On vous avait déjà proposé un guide complet du football uruguayen, fait par nos soins en début d’année (pour le relire, c’est ici). Mais aujourd’hui, à quelques jours du clásico, nous avons demandé à de vrais experts, NoSeasMalo, de nous expliquer le football uruguayen.

A vrai dire, le fait que ce soit à quelques jours du clásico est un hasard complet, puisque nous avons envoyé nos questions début septembre et que nous avons eu un retour début novembre, à l’uruguayenne. NoSeasMalo est un compte twitter, rédigé par 6 anonymes mais suivi par 160 000 personnes dans un pays qui ne compte que 3 millions d’habitants. Toutes les semaines, ils égaient les matchs du championnat local par des blagues sur les maillots, sur les joueurs, mais aussi sur les commentateurs. On leur a donc posé des questions existentielles sur le football uruguayen, et voici leurs réponses,  expliquées (en italique), et illustrées avec soin. Voyage au-dessus d’un nid de coucou.

Vous êtes des experts du football uruguayen, vous pouvez nous dire quel club est le plus ancien du championnat ? (sur ce point de débat, voir ici)

Bien sûr. Le plus ancien est le Defensor Sporting. Même s’ils ont plusieurs petits jeunes dans l’équipe principale, ils ont également Andrés Fleurquin, qui fait envoler la moyenne d’âge de l’équipe à 79 ans, et ce qui en fait la véritable équipe doyenne du football uruguayen.

Andrés « Papy » Fleurquin, bientôt 41 ans

Et lors de quels jeux olympiques a été utilisé le stade Olympique de Rampla Juniors ?

On n’est pas sûr de l’année mais on sait pour quelle discipline il a été utilisé. C’était pour un 400 haies, après un clasico qui s’était mal terminé en tribune. Participaient des représentants des deux équipes ainsi que les coraceros. Les Coraceros, pour vous qui nous lisent de l’étranger, sont comme des policiers mais en forme de tortues ninja qui tapent les supporters avec des bâtons chaque fin de semaine. C’est très beau, vous devriez venir voir.

Stade Olympique…

C’est plus facile de twitter sur un Peñarol – Nacional ou sur un Rentistas – El Tanque?

Il n’y a rien de facile. Même si ça n’en a pas l’air, la vie de Twittos est très compliquée. Surtout maintenant que nous avons à répondre aux médias français et que nous ne pouvons plus faire notre travail tranquillement. Des fois, on a juste envie d’enfiler le maillot de Peñarol et d’aller balancer les sièges de la tribune.

Le Centenario après le dernier clasico

Annoncer Recoba à Villa Teresa, c’est une blague que vous auriez aimé faire ?

Le marché des transferts est ainsi fait, des fois des nouvelles incroyables te surprennent, qui éventuellement ne se réalisent pas. Par exemple, pour parler de la France, on a beaucoup parlé du transfert de Chevanton dans le club des mecs qui se la pétent, mais c’était juste une rumeur.

 

Noseasmalo semble ne pas se souvenir que Chevanton a déjà porté le maillot de cette équipe, elle s’appelle Monaco

Vous préférez regarder un match au stade ou à la télévision, sur VTV ?

Le mieux est d’aller au stade avec un dictionnaire des synonymes. Après chaque action, tu peux répéter les mêmes phrases comme si tu étais JC (JC Scelza consultant football à la télé uruguayenne, le bel homme ci-dessous), et ainsi tu as le meilleur des deux.

JC

Vous pensez que le football uruguayen est un miracle? 3 millions d’habitants et tant de coupes internationales…

C’est vrai que nous avons de nombreuses coupes, mais, au pays de Discoteca Nuñez, de Cachila Arias ou du Japo Rodriguez (joueur connu pour avoir eu un accident de voiture et avoir déclaré que son frère était au volant, avant d’avouer sa faute), on pourrait faire mieux. Nous avons besoin de plus, nous avons besoin d’être plus exigeant envers nous-même.

JR Carrasco, votre idole ?

Nous ne dirions pas idole, mais JR a des qualités enviables. Quand on sort, on se préoccupe de savoir si notre chemise est assortie avec notre pantalon, ou ce genre de chose. Et ce type entraîne avec des lunettes de soleil un soir pluvieux. Il est d’une autre planète. Littéralement.


Des joueurs du championnat uruguayen, les français connaissent Forlàn et Macaluso. Vous nous conseillez de suivre lequel ?

Macaluso a un nom de famille de buteur africain qui aurait pu s’imposer à Marseille. Ça pourrait le rendre intéressant au public français.

Mon idole est Ramon « Le Cachila » Arias. Pourquoi est-il parti au Mexique ?

L’Uruguay était devenu trop petite pour le Cachila. Tu sors le mardi et il n’y a personne. Une tristesse. Nous ne te méritons plus Cachila, va et casse la baraque, comme tu l’avais fait en Colombie. Fuerza !

 

Ramon Arias en Colombie après une victoire en Libertadores.

 

La page Wikipédia d’Hector Romario Acuña indique qu’il est né à Montevideo, mais je pense que c’est un Sontaran infiltré. Vous en pensez quoi ?

Oui, surement qu’il est infiltré depuis un certain temps puisqu’il n’est même plus capable de marquer un but à l’arche de Salinas. Si vous ne saviez pas, l’arche de Salinas est comme notre tour Eiffel, en un peu plus discret mais avec un grand attrait touristique.

L’arc de Salinas, un Sontaran et Hector Acuña, dans le désordre

Diego Forlàn va être papa pour la première fois. S’il a un fils, vous pensez que ce sera le héros de la coupe du monde du Koweït 2038 ?

Tout peut arriver. Ça va être un mélange de grand joueur et d’une grande pâtissiere. C’est possible qu’il soit brillant sur le terrain, ou qu’il soit génial en tribune, à vendre des cupcakes à la pelle. Personne ne sait.

Vous arrivez à Twitter pendant que joue l’Uruguay en coupe du monde ? Durant le match contre l’Italie par exemple ?

Si Emiliano Albin a pu jouer à Boca, être capitaine de la sélection olympique au JO de Londres, jouer une finale de Libertadores avec Peñarol tout en continuant ses études en Agronomie, alors tout est possible.

Emiliano Albin, ex-joueur/futur-agriculteur

Vous avez des idoles en sélection ?

Cavani. D’ailleurs, comme vous êtes de là-bas, nous souhaiterions vous demander si vous ne pourriez pas nous envoyer des billets d’avion pour que nous puissions le couvrir à Paris. Ce n’est pas un voyage pour ne rien faire, hein. Nous avons réellement une rigueur journalistique et nous souhaiterions le suivre pas à pas maintenant qu’il est sur le point de revenir en sélection. On se chargera de l’hôtel et du reste, ne vous en souciez pas. Nous pourrons même rester chez Edi, pas de problème. On ne s’appelle pas Tata (La rumeur veut que la première chose qu’est faite l’épouse de Cavani après son divorce soit d’aller voir… Tata Gonzalez).

Luis Suarez peut-il être un exemple pour la jeunesse ?

Professionnellement oui. Après, si les jeunes veulent se divertir et avoir la belle vie, nous leur recommandons plutôt d'avoir comme référence Discoteca Nuñez.

Discoteca Nuñez, après l’effort, le réconfort.

Vous pouvez écrire la même chose aujourd’hui avec 160 000 suiveurs qu’en 2012 avec 50 ?

Evidemment que oui, nous n’allons pas changer parce qu’on a autant de suiveurs ou parce que l’on vient nous demander une interview pour la France…

« T’appelles ça du café ?!

Vas et refais le, tu ne sers à rien… »

Pardon, c’était notre nouvelle secrétaire qui ne fait pas l’affaire. Que disions-nous ? Ah oui, que nous restons les mêmes.

En France, l’uruguayen Pablo Correa a dit que « si voulez du spectacle, vous pouvez aller au cirque ! ». Vous pensez que le football doit être un spectacle ?

Nous répondrions autrement : « si vous voulez savoir qui est Pablo Correa, allez sur Google » (équivalent d’un : Pablo Correa, c’est qui ?).

Cela dit, nous voudrions profiter de cet article franco-uruguayen pour nous excuser auprès de tous les gens du football pour tous ces 0-0 fumeux que nous avons fait ensemble, tant au niveau des jeunes que de la sélection. Au nom de tous, pardon.

Et pas d’excuses pour la couleur de cheveux de Dario Silva?!

_________________________________

Pour les amateurs, la version originale :

Son expertos del fútbol uruguayo, pueden decirnos cuál es el club más antiguo del futbol uruguayo?

Por supuesto. El más antiguo es Defensor Sporting. Aunque tiene muchos guachos jóvenes en el plantel de primera, está Andrés Fleurquín que dispara el promedio de edad a 79, lo que lo convierte en el verdadero decano del fútbol uruguayo.

Y en qué juegos olímpicos fue utilizado el Estadio Olímpico de Rampla?

No tenemos claro el año pero sí la disciplina. Fueron los 400 metros con vallas después de un clásico que terminó mal en las tribunas. Corrieron representantes de los dos equipos y coraceros. Los coraceros, para ustedes que nos están leyendo en el exterior, son como policías con forma de tortuga ninja que golpean a los hinchas con palos los fines de semana siempre que pueden. Es muy lindo, tienen que venir a conocer.

Es más fácil de twittear sobre un Peñarol – Nacional, o sobre un Rentistas – El Tanque?

Fácil no hay nada. Aunque no parezca, la vida del tuitero es muy dura. Fijate que ahora tenemos que estar atendiendo a medios franceses y no podemos hacer nuestro trabajo con tranquilidad (?). A veces te dan ganas de ponerte la camiseta de Peñarol y arrancar a tirar butacas.

Anunciar a Recoba en Villa Teresa, un chiste que les hubiera gustado hacer?

El mercado de pases es así, a veces te sorprende con noticias increíbles que después no se dan. Por ejemplo, hablando de Francia, se comentó mucho la posible llegada de Chevantón al C´La Mastique, pero fue solo un rumor.

Prefieren mirar un partido en el estadio o mirarlo en VTV?

Lo mejor es ir al estadio y llevarte un diccionario de sinónimos. Entonces después de cada jugada repetís palabras como si fueras JC y tenés lo mejor de los dos mundos.

Piensan que el Fútbol Uruguayo es un milagro? 3 millones pero tantas copas internacionales…

Es verdad que tenemos muchas Copas, pero eso en el país de Discoteca Núñez, el Cachila Arias y el Japo Rodríguez no alcanza. Se necesitan muchas más. Tenemos que autoexigirnos.

JR Carrasco, vuestro idolo?

No diríamos ídolo pero JR tiene cosas envidiables. Uno a veces va a salir y se preocupa por si la remera le combina con el pantalón o cosas así y el tipo te dirige de lentes de sol un día de lluvia a la noche. Es de otro planeta. Literalmente.

Sobre Los jugadores:

De los jugadores del campeonato uruguayo, los franceses conocen a Forlán y Macaluso. A quién seguir?

Macaluso tiene apellido de goleador africano que la podría romper en el Marsella o algo así. Capaz que al público francés le resulta más interesante.

Mi ídolo es Ramón Arias. Por qué se fue a México?

Uruguay le quedó chico al Cachila. Salís un martes y no hay nadie. Una tristeza. No te merecemos Cachila, andá y rompela allá, como ya demostrate en Colombia. Fuerza!


La página Wikipedia de Héctor « Romario » Acuña dice que nació en Montevideo, pero para mí es un Sontaran infiltrado. Que piensan?

Sí, seguramente está jugando infiltrado desde hace un tiempo porque no está haciendo un gol ni al arco de Salinas. Por si no saben, el arco de Salinas es como nuestra Torre Eiffel, un poco más discreta pero un gran atractivo turístico al fin.

Diego Forlán va a ser Papá por primera vez. Si tiene un hijo, piensan que puede llegar a ser el héroe de la Copa del Mundo de Koweit 2038?

Todo puede ser. Va a ser la mezcla de un gran jugador y una gran repostera. Capaz que a esa altura lo tenemos brillando en la cancha o rompiéndola en la tribuna, facturando como loco con los cupcakes. Nunca se sabe.

Sobre la Celeste:

Pueden twittear cuando juega Uruguay en un Mundial? En el partido frente a Italia, por ejemplo?

Si Albín pudo jugar en Boca, ser capitán de la selección Olímpica en Londres, jugar una final de Libertadores con Peñarol y al mismo tiempo seguir la carrera de Agronomía, cualquier objetivo es realizable.

Tienen ídolos en la selección?

Cavani. De hecho, aprovechando que ustedes son de allá, queríamos pedirles si no nos mandan un par de pasajes para ir a cubrir sus partidos allá en Paris. No es por garronear un viaje, ¿eh? Realmente tenemos rigor periodístico y queremos seguirlo paso a paso ahora que está cerca de volver a la selección. Hotel y eso nos arreglamos nosotros, no se preocupen. Mismo nos podemos quedar en lo del Edi que está todo bien. A ninguno de nosotros nos dicen Tata.

Luis Suárez puede ser un ejemplo para la juventud?

Profesionalmente, sí. Aunque si los jóvenes buscan divertirse y pasarla bien, les recomendamos que se referencien más en un Discoteca Núñez.

Sobre No Seas Malo TV:

Pueden escribir lo mismo hoy, con 160 000 followers, que en 2012 con 50?

Por supuesto que sí, nosotros no vamos a cambiar por tener tantos seguidores o porque nos vengan a hacer una nota para Francia...

¿A esto le llamás café? Andá y hacelo de vuelta, no servís para nada…

Perdón, es la secretaria nueva que no está encarando ¿qué decíamos? Ah, sí, que seguimos siendo los de siempre.

En Francia, el uruguayo Pablo Correa (DT de Nancy) dice que “si quieren espectáculo, vayan al circo!”. Piensan que el futbol debe ser un espectáculo?

Respondemos con otra frase: “si quieren conocer a Pablo Correa, vayan a Google”.
Tambien, aprovechando que uruguayos y franceses estamos juntos en esta nota, queremos aprovechar para pedirle perdón a toda la gente del fútbol por todos esos 0 a 0 que los hemos hecho fumar tanto a nivel de mayores como de juveniles. En nombre de todos nosotros, perdón.

 

Propos recueillis et traduits par Jerôme Lecigne pour Lucarne Opposée

A propos de l'auteur
Jérôme Lecigne
Author: Jérôme Lecigne
Spécialiste du football uruguayen, Suisse de l'Amérique du Sud, Patrie des poètes Jules Supervielle, Juan Carlos Onetti et Alvaro Recoba

Participant à cette conversation

  • Invité - DASP

    MDR! Noseasmalo, desde que comencé a leerlos, ver los partidos ya no es lo mismo.

    0 J'aime