. . .

Lugano effectue son retour au São Paulo

  • Écrit par Marcelin Chamoin

Dix ans après son départ du club, l'uruguayen de 35 ans est de retour au São Paulo FC et sera l'un des leaders du club après le départ de Rogério Ceni. L'idole de tout un club disputera le tour préliminaire de la Copa Libertadores.

Lors du jubilé de Rogério Ceni, le gardien-buteur transmettait à Lugano le brassard de capitaine sous l'ovation des supporters du São Paulo, qui réclamaient le retour de « Dio5 » au club. C'est désormais officiel, Lugano a signé un contrat qui le lie jusqu'en juin 2017 au club pauliste.

À 35 ans, l'ancien parisien s'offre un nouveau défi puisqu'il jouera la Copa Libertadores au sein d'un effectif rajeuni après les départs de Rogério Ceni et Luis Fabiano. Arrivé en 2003 sur la pointe des pieds au São Paulo, avec l'étiquette de chouchou du président, Lugano s'était peu à peu imposé dans le onze titulaire du São Paulo avant de tout rafler en 2005 : championnat Paulista, Copa Libertadores et Mondial des clubs, avec l'un de ses meilleurs matchs en carrière, en finale contre Liverpool. Celui qui refusait d'échanger son maillot lors des clássicos quittait le club sur une nouvelle finale de Libertadores, cette fois-ci perdue, face à l'Internacional en 2006. Participant à onze matchs du Brasileirão 2006, il ajoutait en fin d'année une nouvelle ligne à son palmarès alors qu'il était en passe de devenir une nouvelle idole, cette fois-ci au Fenerbahçe, en Turquie. Lugano reste sur une courte expérience au Cerro Porteño après un passage éclair en Suède. Auteur de cinq buts en seize matchs, il avait été le héros malheureux contre Olimpia en marquant un but contre son camp en finale du championnat paraguayen (lire Paraguay – Clausura 2015 : Olimpia, la quarantième rugissante).

A propos de l'auteur
Marcelin Chamoin
Author: Marcelin Chamoin
Passionné par le foot brésilien depuis mes six ans. Mon cœur est rouge et noir, ma raison est jaune et verte.

  • Aucun commentaire trouvé