. . .

Le maillot rebelle

  • Écrit par Nicolas Cougot

Chaque saison, la sortie du maillot de Colo-Colo n’est pas sans remue-ménage. On se souvient du « scandale » de la bande noire la saison dernière, cette saison, la présence de jaune avait provoqué l’ire des plus irréductibles. Au point qu’un maillot rebelle est utilisé comme moyen de lutte.

Mis en vente au siège du club, le maillot rebelde destiné, selon Fernando Monsalve, président du CSD (l’une des deux entités au club, ce dernier étant administré par Blanco y Negro), à « combattre la marchandisation du football moderne », a été révélé il y a quelques jours et a été l’objet de toutes les convoitises au club hier. Au point d’être en rupture de stock en quelques heures. Les dirigeants ont alors rapidement répondu aux attentes : « Notre maillot a été l’objet d’une demande supérieure à ce que nous pensions et le premier stock a été vendu en quelques heures. Nous travaillons sur un nouveau stock qui sera bientôt disponible. Tout le monde aura son maillot. » En raison de la forte demande pour ce maillot, Edmundo Valladares, vice-président du CSD Colo-Colo a alors annoncé une grande consultation. Les hinchas sont invités à envoyer un mail au club pour exprimer leur désir de se procurer le précieux maillot. Si Valladares se défend de vouloir en faire le maillot officiel, l’initiative a bien évidemment de mettre la pression sur l’équipementier afin de le forcer à respecter davantage les couleurs du club.

Rappelons que la CSD a toujours été un fervent opposant aux maillots proposés par Under Armour. Cette saison, en réponse aux bandes jaunes du nouveau maillot, CSD avait envoyé un courrier adressé à Blanco y Negro et Under Amour dans lequel il soulignait qu’ « Under Armour et Blanco y Negro, dans un but uniquement commercial, ont souillé l’histoire de l’institution en proposant aux hinchas un maillot 2016 qui profane les valeurs institutionnelles déclarées en 1925 par les membres fondateurs ». Mieux qu’un discours, la démonstration de force réalisée cette semaine est une belle victoire dans la guerre menée contre la domination des équipementiers. Si celle-ci est encore loin d’être gagnée, le maillot rebelle est désormais un vrai moyen lutte.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé