. . .

Paraguay : étonnants promus

  • Écrit par Nicolas Cougot

Deuxième journée de l’Apertura paraguayen conclue par trois résultats nuls. Parmi eux, ceux décrochés par d’étonnants promus qui s’annoncent plus coriaces que prévu.

Après avoir découvert l’élite paraguayenne par un succès face à l’autre promu (voir Paraguay : un air de revanche), le Deportivo Santaní s’attendait à vivre une partie bien plus compliquée face à un Cerro Porteño auteur du grand coup de la première journée. Il n’en fut rien. Si le Ciclón débutait avec l’intention de mettre la pression sur le petit nouveau, il allait se faire cueillir par une meilleure maîtrise du Santa et l’ouverture du score de Rodrigo Texeira dès la 7e minute. La suite fut une forte poussée du Cerro Porteño, un Gustavo Arevalos infranchissable dans ses buts et, au fil des minutes la patience des hommes d’Astrada qui s’amenuisait. Le piège se refermait lentement, malgré son infériorité numérique, Santaní doublait la mise à 20 minutes de la fin. L’exploit semblait à portée de main mais le Ciclón se ruait à l’assaut des cages défendues par 10 joueurs fatigués. Ortigoza réduisait l’écart à l’entrée des 10 dernières minutes puis Alonso surgissait au bout du chronomètre pour arracher un point. Ce nul freine le Cerro Porteño et offre une surprenante première place au promu.

Car la veille, le Sportivo San Lorenzo, autre promu, a joué le même tour au Sportivo Luqueño. Mené au score à la 20e minute, San Lorenzo inversait le cours du match allait également entrevoir la victoire à 20 minutes de la fin avant, comme Santaní, de craquer en fin de rencontre. Reste qu’avec ce spectaculaire 3-3 et la défaite en ouverture de la journée de l’irrégulier Guaraní, l’occasion était belle pour les vaincus de la première journée de se replacer au général.

Le favori Libertad s’en est remis à la spéciale Rodrigo López dont la tête offre à un Guma longtemps perturbé par le duo Correa – Cardozo l’occasion de se replacer. Ce ne sera en revanche pas le cas pour le duo NacionalOlimpia. Après la défaite à Rubio Ñu, Nery Pumpido avait procédé à quelques changements et son Decano aura finalement proposé le plus dans une rencontre qu’il aurait dû remporter tant les Torres, Ovelar et autres Bareiro auront posé bien des tourments à la défense d’un Nacional bien en deçà de son niveau affiché lors de la dernière Libertadores. Reste que le résultat nul sans but n’arrange personne et met la pression sur Olimpia qui n’aura d’autre choix que de s’imposer le week-end prochain face au Deportivo Capiatá.

Les buts

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Résultats

Classement 

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Olimpia 4 3 1 0 10 5 1 4
2 Deportivo Capiatá 4 3 0 1 9 4 4 0
3 Cerro Porteño 4 2 1 1 7 3 2 1
4 Sportivo San Lorenzo 4 2 1 1 7 4 4 0
5 Deportivo Santaní 4 2 0 2 6 7 5 2
6 Libertad 4 1 2 1 5 7 7 0
7 Guaraní 4 1 1 2 4 7 5 2
8 Sol de América 4 1 1 2 4 5 5 0
9 Nacional Asunción 4 1 1 2 4 3 3 0
10 Sportivo Luqueño 4 1 1 2 4 8 9 -1
11 General Díaz 4 1 1 2 4 2 8 -6
12 Rubio Ñú 4 0 2 2 2 2 4 -2

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé