. . .

Chili : la Católica et Colo-Colo menacent le leader

  • Écrit par Nicolas Cougot

Le Clausura chilien termine son premier tiers et le leader Concepción tombent enfin. Derrière, la menace Universidad Católica ne cesse de se faire sentir et Colo-Colo se rapproche également. Pendant ce temps, la U est toujours en crise.

26 buts inscrits lors de la sixième journée du Clausura et le leader Universidad de Concepción est tombé. Chez lui, le Campanil s’est fait piéger par la lanterne rouge Unión Española. Manquant d’imagination et de profondeur dans son jeu, le leader n’a jamais réussi à déstabiliser des Hispanos venu parfaitement les bloquer et frapper quand il le fallait. Un but de Berardo en milieu de première période, un autre signé Salom en fin de rencontre pour tuer le suspense et s’offrir un premier succès dans ce Clausura.

La défaite du leader était l’occasion rêvée pour ses poursuivants de se rapprocher au général. Malheureusement pour eux, les Cementeros de La Calera n’en ont pas profité. A domicile, les hommes d’Ariel Pereyra, qui perdaient Ramiro Costa d’entrée de match suite à une vilaine faute de Martinez, puis Patricio Vidal sur blessure à l’heure de jeu, ne sont pas parvenus à déstabiliser Cobreloa malgré une énorme domination, pêchant soit par maladresse soit butant sur un excellent Palos. L’occasion de revenir sur le leader passée, deux géants allaient en profiter pour se rapprocher et menacer les leaders.

Premier d’entre eux, l’Universidad Católica qui accueillait Palestino pour l’affiche du week-end opposant l’efficace 4-2-3-1 de Mario Salas et le toujours ambitieux et excitant 3-2-3-2 de Pablo Guede. La rencontre a tenu toutes ces promesses. Les premières situations étaient en faveur du Tino, Renato Ramos trouvant le montant Constanzo avant que Valencia vienne logiquement ouvrir le score pour les visiteurs à la 20e minute. La domination de Palestino était alors totale, Contanzo bloquait tout ce qui se présentait face à lui. Petit à petit, les Cruzados entraient dans le match. Une première offensive de Muñoz qui ensuite touchait les montants et peu avant la pause, Ramos égalisait.  Le match avait tourné. D’entrée de seconde période, Ribery Muñoz s’offrait une séance de slalom dans la défense du Tino et donnait l’avantage aux siens. Si les visiteurs réclamaient ensuite (à raison), un carton rouge pour Álvarez pour un attentat sur Ramos (Mario Salas ayant ensuite l’intelligence de le sortir), ils allaient finalement craquer sur un penalty sévère à l’entrée du dernier quart d’heure. Botinelli inscrivait le but de break et si Morales réduisait l’écart en fin de rencontre, la victoire était pour la Católica qui ainsi revient à deux points du leader.

De son côté, Colo-Colo a confirmé que sa saison 2015 était bel et bien lancée. Face à Barnechea, la bande à Paredes et Suazo n’a mis qu’une mi-temps pour tuer le match. 3-0 à la pause, 4-1 au final, le groupe d’Héctor Tapia enchaîne un troisième succès de rang et retrouvera d’ici peu Jaime Valdés au milieu pour venir apporter son aide à une formation qui a enfin trouvé son équilibre. L’équilibre est en revanche bien loin d’être trouvé du côté de la U.

En déplacement à Talcahuano pour y affronter Huachipato, les hommes de Lasarte ont une nouvelle fois déçu. Avec l’obligation de résultat, les azules ont d’abord poussé Huachipato à défendre mais se sont dangereusement exposés aux contres acereros. Sur l’un d’entre eux, Vilches ouvrait le score et assommait la U. Passée sous contrôle des locaux, la rencontre s’équilibrait de nouveau sur une merveille de Benegas avant d’offrir une belle polémique.

Célébrant son but avec une certaine vigueur et quelques gestes obscènes, le buteur de la U était expulsé par l’arbitre du match qui avait (à tort semble-t-il) pris ces gestes comme une provocation envers les Barras de Huachipato. Benegas a depuis été suspendu pour le prochain match. A dix contre onze, l’Universidad de Chile allait subir la seconde période, prenant un nouveau but étrange sur un centre dévié Crovetto et mal apprécié par Herrera. Reste que si elle ne séduit pas, la U a du cœur. Sur un coup-franc en sa faveur, elle revenait dans le match grâce à Gustavo Canales et allait finalement se contenter de ce point, le cinquième sur 18 possibles.

Ailleurs, notons la nouvelle défaite des Wanderers face à Audax Italiano qui outre concéder 3 nouveaux points, perdent pour deux semaine l’un de leurs meilleurs éléments Jorge Luna, causant le désarroi d’Emiliano Astorga et le match nul entre San Marcos et Cobresal qui empêche les deux équipes de se rapprocher du leader.

Les buts

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Cobresal 12 7 3 2 24 22 14 8
2 Colo Colo 12 7 2 3 23 23 15 8
3 Universidad Católica 12 6 4 2 22 28 20 8
4 Unión La Calera 11 6 2 3 20 20 11 9
5 Huachipato 11 5 3 3 18 20 19 1
6 O'Higgins 12 5 3 4 18 16 17 -1
7 San Marcos 11 4 5 2 17 16 10 6
8 Deportes Iquique 12 5 2 5 17 19 21 -2
9 Universidad de Concepción 12 5 2 5 17 17 19 -2
10 Antofagasta 12 5 1 6 16 19 19 0
11 Audax Italiano 12 4 4 4 16 16 16 0
12 Cobreloa 12 4 4 4 16 11 11 0
13 Universidad de Chile 12 4 2 6 14 20 21 -1
14 Unión Española 12 3 4 5 13 13 18 -5
15 Santiago Wanderers 11 3 3 5 12 14 13 1
16 Ñublense 12 3 3 6 12 12 15 -3
17 Palestino 10 2 3 5 9 14 21 -7
18 Barnechea 12 1 2 9 5 6 26 -20

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé