. . .

Recopa Sudamericana : River décroche un nouveau titre

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après sa victoire au Monumental, River se déplaçait à Boedo pour contenir les assauts d’un San Lorenzo poussé par tout un peuple pour décrocher un nouveau titre. Mais le Millo de Gallardo était trop fort.

Tout Boedo s’était mobilisé pour faire de son Ciclón le nouveau champion de la Recopa Sudamericana. Un Nuevo Gasómetro plein comme un œuf, un recibimiento chargé en papelitos, le décor était planté pour cette finale retour entre les deux argentins. Privé de sa légende Ortigoza, San Lorenzo accueillait un River identique à celui qui s’était imposé 1-0 au Monumental.

«
»

Dès le coup d’envoi, San Lorenzo veut imposer son rythme et se procure deux corners dans les 3 premières minutes. Mais River contrôle. Au point de frapper le premier à l’issu du premier quart d’heure. Un ballon de Sánchez  pour Téo qui amortit puis talonne dans la surface sur Rojas dont le centre, repris par Sánchez, manque le cadre. Privé de ballons, San Lorenzo ne parvient pas à être dangereux. Après 25 minutes, si Torrico n’a pas encore eu à briller, Barovero n’a pas encore touché le moindre ballon. Reste qu’à la demi-heure de jeu, le match est encore bien fermé. Il faut attendre la 35e minute pour que San Lorenzo se crée sa première véritable occasion suite à un nouveau débordement de Buffarini dont le centre, repris par Caruzzo, oblige Barovero à sortir la parade de la première période (voire du match). La fin de premier acte est pour San Lorenzo. Más se procure à son tour une belle occasion d’ouvrir le score mais voit sa frappe repoussée en corner. Après un intermède très sud-américain (l’arbitre assistant recevant un projectile su la tête), le match reprend pendant que l’auteur du lancer est violement évacué de la platea. La pause est sifflée sur un 0-0 assez logique même si River mène aux points.

Le second acte reprend sur le même rythme, River posant le pied sur le ballon. Mais San Lorenzo montre plus de profondeur, Cauteruccio se procure deux opportunités. La réplique millonaria est terrible. Enchaînement d’el Pity tout juste entré sur la pelouse, décalage pour Téo Gutiérrez qui sert Mora côté droit qui remet en retrait dans les six mètres. Carlos Sánchez déboule. 68e minute, River Plate ouvre le score. Dans la foulée, Téo se retrouve excentré mais seul face à Torrico et manque le cadre et Barovero continue d’écœurer les attaquants du Ciclón sortant une nouvelle parade de grande classe devant Matos. Les minutes défilent, les hinchas de San Lorenzo n’en finissent plus de chanter à la gloire de leur équipe mais sur le terrain River continue de dominer. Demi-volée de Mora repoussée par Torrico, Sánchez rate l’immanquable, seul face au but vide. Ramiro Funes Mori décide alors d’ajouter du piment aux dix dernières minutes en agressant Villalba et prenant un rouge direct. Mais rien n’y fait. Mayada et Martinez combinent et font de nouveau briller Torrico, Barovero aimante les ballons. Sur un contre millonario emmené par Sánchez, Buffarini est expulsé à son tour (deuxième carton jaune). Le match est plié. Montrant une maîtrise collective supérieure àSan Lorenzo, River s’impose logiquement. Pour la première fois depuis 2010 et la LDU (de Bauza – voir Recopa Sudamericana : la LDU comme un géant), le vainqueur de la Sudamericana bat celui de la Libertadores et décroche la Recopa Sudamericana.

 

Feuille de match

San Lorenzo 0 – 1 River Plate

Recopa Sudamericana 2015 – Finale retour

Estadio Nuevo Gasómetro – 52 000 spectateurs

But : Carlos Sánchez (68)

Arbitre : Néstor Pitana

Avertissements : Villalba, Blanco pour San Lorenzo, Barovero, Mercado, Maidana, Vangioni et Carlos Sánchez pour River

Expulsions : Julio Buffarini (m.90) pour San Lorenzo, Ramiro Funes Mori (m.81) pour River

Formations

San Lorenzo: Sebastián Torrico; Julio Buffarini, Mauro Cetto, Matías Caruzzo, Emmanuel Más; Franco Mussis (m.15, Facundo Quignón) (m.66, Gonzalo Verón), Juan Mercier, Pablo Barrientos (m.56, Mauro Matos), Héctor Villalba; Sebastián Blanco; Martín Cauteruccio. Entraîneur : Edgardo Bauza.

River Plate: Marcelo Barovero; Gabriel Mercado, Jonatan Maidana, Ramiro Funes Mori, Leonel Vangioni; Carlos Sánchez, Matías Kranevitter, Ariel Rojas; Leonardo Pisculichi (m.61, Gonzalo Martínez); Rodrigo Mora (m.84, Germán Pezzella), Teófilo Gutiérrez (m.74, Camilo Mayada). Entraîneur : Marcelo Gallardo.

 

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé