. . .

Costa Rica : la passe de trois pour Saprissa ?

  • Écrit par Nicolas Cougot

Nous avions laissé la Primera Division costaricaine entre les mains du Deportivo Saprissa. Deux mois plus tard, alors que le Torneo de Verano a débuté, les favoris demeurent les mêmes.

 Double tenant du titre, le Deportivo Saprissa cherchera à devenir s’offrir un triplé qui fut réalisé la dernière fois par le grand rival Alajuelense en 2011. A l’heure du Verano, si les deux grands du pays misent sur la stabilité, les deux habituels concurrents jouent la carte de grand ménage.

Guide des surnoms

Les surnoms donnés aux 12 équipes participant au Verano 2015

-          LD Alajuelense : Los Manudos

-          Belén : Las Belemitas

-          Carmelita : Los Carmelos

-          Cartagines : Los Brumosos

-          CS Herediano : El Equipo Florense

-          Limon FC : La Tromba del Caribe

-          Pérez Zeledon : Los Guerreros del Sur

-          AS Puma Generaleña : Los Generaleños

-          Santos de Guápiles : Las Santistas

-          Deportivo Saprissa : Los Morados

-          UCR (Universidad de Costa Rica) : Los Universitarios

-          CS Uruguay : Los Lecheros

Saprissa, Alajuelense et les autres

Le scénario habituel d’un tournoi costaricain obéit à une règle immuable : à la fin, les demi-finales sont pour Saprissa, Alajuelense, Herediano et Cartaginés. Après les départs de Carlos Saucedo, rentré au pays, ou de David Ramírez, venu rejoindre un ancien de la maison Yeltsin Tejeda à l’ETG,la S procède à quelques ajustements de son effectif. Andrès Imperiale arrive pour solidifier la défense avec l’uruguayen Sebastián Diana, Jonathan Moya, auteur d’un excellent passage à Uruguay (19 buts en 36 apparitions). Même stabilité côté Alajuelense avec le départ du duo hondurien Jerry Palacios - Ramón Núñez et quelques arrivées dont le brésilien Yvanilton de Almeida, spécialiste des piges aux quatre coins du Brésil. Cette stabilité fait des deux géants de grands favoris.

D’autant que les concurrents habituels, Herediano et Cartaginés révolutionnent tout. Le Brumoso attire Enrique Meza sur son banc, laisse repartir l’international Christian Bolaños mais rapatrient un ancien de la maison, Randall Brenes. Reste qu’avec 11 départs pour 8 arrivées, Meza aura besoin de temps pour construire son projet, temps qui pourrait coûter quelques points dans les premiers mois. Même problématique côté Team Florense. Herediano attire Mauricio Wright sur son banc pour laisser Jafet Soto prendre un poste de dirigeant au club et renouvelle son effectif (9 arrivées, 10 départs). Quoi qu’il en soit, le championnat devrait au final se jouer entre ces quatre équipes avec juste en embuscade quelques invités surprise comme peuvent l’être Santos de Guápiles ou l’an passé, UCR.

Ailleurs, les supporters du PSG pourront quant à eux s’intéresser au CS Uruguay. A la lutte pour la survie dans l’élite avec 3 points d’avance sur l’actuel relégable Puma Generaleña, les Coronadeños s’en remettent à l’ancien attaquant passé par Paris, Martín Cardetti pour se sauver sa place. Dans les pas du technicien argentin 9 arrivées compensent 7 départs. La mission s’annonce compliquée mais loin d’être impossible pour el Chapulín, ses concurrents directs se nommant Puma Generaleña, Belén et Limón.

Premières journées : la LDA attend Saprissa

L’une des spécialités du Costa Rica ces derniers temps est d’offrir un championnat totalement morcelé. Si on est encore loin du drôle de calendrier du dernier tournoi, après sept journées, Alajuelense a déjà joué 9 matchs puisque disputé ses matchs comptant pour les 9e et 10e journées. La LDA se retrouve ainsi leader du tournoi avec cependant une avance minimale de deux points sur le Deportivo Saprissa (qui compte donc deux matchs de retard). La bonne surprise du début de saison est l’Uruguay de Cardetti, actuel cinquième à six points du leader alors qu’en bas, Belén, qui n’a pris qu’un point sur 21 possibles glisse dangereusement vers la zone rouge.

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Deportivo Saprissa 9 6 0 3 18 16 9 7
2 Alajuelense 10 5 2 3 17 16 11 5
3 Herediano 9 4 4 1 16 11 6 5
4 Pérez Zeledón 10 5 1 4 16 19 18 1
5 Santos de Guápiles 10 5 1 4 16 13 12 1
6 Cartaginés 9 3 4 2 13 12 12 0
7 Carmelita 10 3 4 3 13 12 9 3
8 Uruguay 10 3 4 3 13 13 13 0
9 Puma Generaleña 9 4 0 5 12 10 14 -4
10 Limón 10 4 0 6 12 12 17 -5
11 UCR 10 2 5 3 11 12 12 0
12 Belén 10 1 1 8 4 8 21 -13

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé