. . .

Japon - J-league 2015 : bilan après 10 journées

  • Écrit par Tonio

Dix journées de championnat se sont déjà écoulées, soit plus de la moitié du premier stage de la saison, qui compte les 17 matchs allers. Voici un bilan avant de savoir dans 7 journées quelle équipe sera la première qualifiée pour les play-offs.

Urawa forte tête... en J-League seulement

Urawa est leader et dominateur en J1, personne ne peut remettre cela en cause. Mais le parcours des Reds en ACL laisse songeur : 4 défaites, 1 nul et une seule victoire, la cause de leur élimination. Décevant. N'empêche que dans le même temps Urawa est un leader bien installé de J1, et encore invaincu (7 victoires, 2 nuls à Kawasaki et au Sanfrecce : costaud). Les Reds viennent en plus de faire tomber Gamba Osaka 1-0 (But de Ljubijankič), reléguant ces derniers à 4 points. Même si rien n'est jamais joué, Urawa est bien positionné pour remporter ce premier stage.

Gamba Osaka défait contre Urawa lors de la neuvième journée donc, était jusque-là sur une très bonne série. Le champion en titre qui avait plutôt mal démarré sa saison semble maintenant lancé et prêt à lutter pour les 3 premières places du général. De même en ACL où Osaka avait jusqu'à cette semaine son destin entre les mains pour se qualifier. Et si ce n'est pas Usami, déjà auteur de 9 buts en championnat, qui a délivré Gamba contre Seongnam, Patric et Lins l'ont fait permettant aux bleus et noir de gagner 2-1 contre les Coréens et ainsi terminer premier de leur groupe. Inespéré il y a deux mois.

 

Sanfrecce Hiroshima, retour au premier plan ?

Après une saison 2014 ratée des violets, et la perte de leur titre de champion (2012 et 2013), cette année 2015 semble bien mieux lancée. Sans l'ACL (mais la Nabisco Cup tout de même, même nombre de matchs, les milliers de kilomètres d'avion en moins) Sanfrecce semble retrouver de la fraîcheur. Ils sont pour le moment 3ème, avec 3 points d'avance sur Gamba.

 

FC Tokyo : enfin la bonne année ?

La quatrième équipe du groupe de tête, c'est Tokyo, que l'on attendait encore moins qu'un retour de Sanfrecce. Solide défensivement, et avec l'un des meilleurs gardiens de J-League Gonda (5 buts encaissés), Tokyo dépend devant des buts de son attaquant vedette Yoshinori Muto (6 soit plus de la moitié des buts de l'équipe), et des coups francs directs de son défenseur Kosuke Ota (déjà 2). Le dicton ne dit-il pas qu'avec un très grand attaquant et un très grand gardien on peut devenir champion ? Peut-être. Mais pour cela encore faut-il les garder. Et conserver Muto cet été ne sera pas une tâche facile, pour laquelle je pense, les Japonais (peut-être pas les fans du FC Tokyo) n'attendent qu'une seule chose : voir les débuts de Muto en Europe. Et ainsi savoir si oui ou non il aura les épaules pour y grandir et par la suite emmener l'équipe nationale vers les sommets. Les prochains mois nous en diront plus, en attendant profitons du talent de Muto en J-League.

Cette bonne année de Tokyo, Kawasaki semble l'avoir laissé filer en 2013 et 2014. Toujours performant offensivement, emmené encore par un très bon Okubo, c'est la défense qui semble bien plus friable cette année, et devra faire beaucoup mieux pour rejoindre les play-offs. Pour cela, le 1er stage est déjà trop loin. Kawasaki devra donc miser sur le second stage et le général, mais rien n'est impossible : ces dernières années ils nous ont habitué à faire des très bonnes phases aller ou retour. Mais jamais les deux.

 

Kashiwa Reysol, Kashima Antlers : même combat

Si leur parcours sur la scène continentale est différent, il a les mêmes conséquences à l'échelle nationale : l'inconstance. Qualifié pour le tour suivant et premier de son groupe, Reysol a été intraitable sur ses trois matchs à domicile (victoires 5-1 face à Binh Duong, 2-1 contre Shandong Luneng, 3-2 contre Jeonbuk Motors), et jusque-là solide et réactif à l'extérieur (0-0 à Jeonbuk, 4-4 à Shandong), avant de quelque peu faire tourner lors du dernier match, perdu 1-0. Pour les Antlers, les débuts ont été bien plus désastreux, avec trois défaites sur les matchs allers (3-1 contre Sydney, 1-0 à Séoul, 4-3 à Guangzhou Evergrande). Embêtant, mais pas illogique malheureusement tant ce groupe d'ACL est relevé. D'autant plus que depuis, les Antlers se sont repris de très belle manière (deux fois 2-1, contre Evergrande et Sydney). En milieu de semaine ils avaient toutes les cartes en mains pour se qualifier, avec la réception du FC Séoul. Une victoire leur aurait permis de se qualifier, mais malheureusement à 2-2 les Antlers n'ont jamais été capables de conclure le match, ce qu'a parfaitement fait Molina pour Séoul, lui rendant la fin de match bien moins stressante. On ne retrouvera donc que deux clubs Japonais en seizièmes de finale d'ACL.

Au final, le parcours en ACL de Kashiwa Reysol est flatteur, dans la lignée de son dernier en 2013 (demi-finale), et les Antlers n'ont pas à rougir de leur parcours dans ce groupe très relevé. Mais peuvent nourrir d'immenses regrets. En parallèle, ce parcours a eu des conséquences sur la régularité de leurs performances en J-League. Impérial à domicile en ACL, Reysol est incapable de gagner un match au Kashiwa Hitachi Stadium en J1 (2 nuls, 2 défaites). Heureusement, son bon parcours à l'extérieur lui permet de rester dans le milieu de tableau (3 victoires, 4-1 à Kawasaki notamment, 1 nul, 1 défaite). Après 9 journées, Reysol compte 12 points. Même bilan comptable pour les Antlers qui alternent victoires et défaites. Ils totalisent aujourd'hui 11 points, dont 7 à l'extérieur où ils semblent également plus à l'aise.

Les autres équipes, qui elles se contentent de la Nabisco Cup pour occuper leurs milieux de semaine, avec un parcours mitigés en J1 sont les mêmes que l'année dernière : Yokohama F. Marinos, Vissel Kobe et Nagoya Grampus. Sagan Tosu également, perd trop de points sur des matchs nuls et s'est laissé distancer par le quatuor de tête. Pour les Marinos de Mombaerts, les derniers résultats sont positifs après un départ difficile. Les tricolores devront démarrer le second stage pied au plancher s'ils veulent se qualifier pour les play-offs. Pour cela il sera peut être difficile de compter sur Shunsuke Nakamura, de nouveau blessé et qui semble vit déjà une saison galère. Malheureusement, peut-être déjà celle de trop...

Maintien : 2015, le bon cru

Dans le bas du classement, ce sont les promus et les rescapés de l'année dernière que l'on retrouve. Mais pour une fois, personne n'est encore largué et totalement dominé. L'exclu des saisons précédentes semble absent et c'est tant mieux. Parmi les équipes mal classées pour le moment, on retrouve : Ventforet Kofu, Shimizu S-Pulse, Shonan Bellmare, Montedio Yamagata, Matsumoto Yamaga, voire Vegalta Sendai auteur pourtant d'un bon début de saison plein d'espoir, et Albirex Niigata.

Le premier point positif : les 3 promus ont déjà tous gagné au moins deux fois après 10 journées, et un seul est relégable actuellement. Seul un club de J1 compte d'ailleurs moins de 2 victoires : Shimizu, une seule, lors de la première journée. Depuis les oranges ont connu une série terrible de 5 défaites consécutives. Actuel dernier, Ventforet Kofu (2 victoires, 8 défaites) devra compter plus que ses coups d'éclat 1-0 pour se maintenir, et notamment gratter quelques matchs nul. Pour les promus la saison s'annonce compliquée jusqu'à la fin mais ils sont tous les trois capables de gagner des gros matchs. Quoiqu'il arrive cette lutte pour le maintien s'annonce indécise et passionnante.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Urawa Reds 9 7 2 0 23 13 4 9
2 Tokyo 10 7 2 1 23 14 7 7
3 Sanfrecce Hiroshima 10 7 1 2 22 13 6 7
4 Gamba Osaka 9 6 1 2 19 15 8 7
5 Sagan Tosu 10 4 3 3 15 14 13 1
6 Kawasaki Frontale 10 4 2 4 14 18 15 3
7 Nagoya Grampus 10 4 2 4 14 15 13 2
8 Yokohama F. Marinos 10 4 2 4 14 12 10 2
9 Vissel Kobe 10 3 4 3 13 13 12 1
10 Kashiwa Reysol 9 3 3 3 12 14 12 2
11 Montedio Yamagata 12 3 3 6 12 8 12 -4
12 Kashima Antlers 9 3 2 4 11 13 13 0
13 Shonan Bellmare 10 3 2 5 11 10 17 -7
14 Albirex Niigata 10 2 4 4 10 12 16 -4
15 Vegalta Sendai 10 2 3 5 9 11 14 -3
16 Matsumoto Yamaga 8 2 2 4 8 9 11 -2
17 Shimizu S-Pulse 10 1 4 5 7 12 17 -5
18 Ventforet Kofu 10 2 0 8 6 3 19 -16

merci à Tonio pour la carte du Japon

A propos de l'auteur
Tonio
Author: Tonio
De temps en temps rédacteur sur Lucarne Opposée pour la zone Asie de l'Est

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé