. . .

Mexique – Apertura 2015 : León rugit, Tigres coule

  • Écrit par Nicolas Cougot

Le rythme ne faiblit pas en Liga MX avec une journée programmée en milieu de semaine. Et si certains gros ont confirmé leur réveil, d’autres sont en retard. Et pendant ce temps, un lion rugit de nouveau.

Il aura fallu un tournoi pour que la mayonnaise prenne. Après s’être familiarisé les uns aux autres, et bénéficiant aussi du retour du duo Montes – Peña, la Fiera a retrouvé ses valeurs. Après une frappe de Gignac d’entrée de partie, León allait prendre les Tigres à leur propre jeu, celui de l’efficacité. Une tête de Burdisso, une frappe de Gullit Peña, deux premières véritables occasions pour les locaux, 2-0 au tableau d’affichage. Malgré quelques situations pour les Tigres, par Gignac, Sobis et Aquino, les meilleures opportunités restaient pour la Fiera. Boselli touchait le poteau, Elias menaçait Palos. Le début de second acte était en faveur des hommes de Pizzi qui, plus agressifs se procuraient les premières situations. Mais les Felinos de Ferreti réagissaient. Un jeu à trois Jiménez – Sobis – Aquino permettait à ce dernier de ramener les siens au score. Les coéquipiers de Gignac allaient alors se lancer à la course à l’égalisation mais les joueurs de Tuca n’allaient jamais réussir à se montrer suffisamment dangereux pour revenir au score. En début de tournoi, la Fiera avait annoncé un « volveremos a rugir ». Quatre journées plus tard, León prend les commandes du tournoi. Pendant ce temps, Tigres avec son effectif le plus impressionnant de la ligue se retrouve bon dernier.

Si León est passé leader et Tigres dernier, c’est parce que dans l’un des matchs les plus importants de la journée, les Monarcas sont tombés face à Chivas. Choc des extrêmes, Morelia n’ayant alors pas encore encaissé le moindre but, Chivas toujours remporté le moindre match, cette affiche avait aussi des airs de grosse pression sur les épaules d’un Rebaño alors dernier de l’Apertura et surtout dernier de la Tabla de Cocientes, celles qui déterminera le relégué en fin de Clausura. Les matchs couperets sont toujours ceux que les légendes marquent de leur empreinte. Omar Bravo en est une, il est entré encore plus dans celle de Chivas. Un ballon coupé dans le dos de la défense des Monarcas, un deuxième juste devant Saucedo et Bravo s’offrait en 2 minutes, son 122ème et son 123ème but avec le Rebaño Sagrado, devenant ainsi le meilleur buteur de l’histoire du club devant Chava Reyes. Outre l’aspect hautement symbolique des deux réalisations de son avant-centre, ces deux buts marquaient surtout l’une des mi-temps les plus abouties de Chivas dans cet Apertura, le tout sans plusieurs joueurs importants comme Carlos Salcido, Ángel Reyna, Jesús Sánchez, Oswaldo Alanís, Marco Fabián, Jair Pereira, Isaac Brizuela et Ángel Zaldívar. Les hommes de de La Torre quittent ainsi la dernière place du classement et reviennent à un point de leur victime du jour aux Cocientes.

La victoire est d’autant plus importante pour Chivas que les trois autres équipes à la lutte pour la survie se sont également imposées. Puebla s’impose chez lui face à Toluca grâce à un nouveau but de Chrisitan Bermúdez, les Tiburones s’en vont punir Tijuana à l’Estadio Caliente et les Pumas se réveillent face à Atlas. Déjà écrasés par Monterrey trois jours plus tôt, les Zorros ont subi une première période parfaite des Pumas, les laissant profiter des largesses incroyables de leur défense. Matías Britos ouvrait le score dès la 44ème seconde du match et lançait le feu d’artifice. Car Atlas avait beau essayer de réagir, sa défense était trop indigne du niveau requis en Liga MX pour lui laisser espérer quoi que ce soit. Britos s’offrait un doublé peu avant la demi-heure, Verón inscrivait le but du 3-0 peu avant la pause. Le match plié, Atlas essayait de sauver l’honneur en seconde période avant de craquer de nouveau en fin de rencontre, Sosa puis Fidel Martínez ajoutant leurs noms dans la liste des buteurs. 5-0, le chantier est immense côté Atlas, les Pumas reviennent à trois points du leader et gardent leurs 9 points sur Chivas au Cocientes.

Pendant ce temps, le réveil est confirmé pour América et Monterrey. Les Águilas étrillent les Dorados avec notamment une merveille de but d’Oribe Peralta à la conclusion d’un mouvement à trois exceptionnel (à déguster dans la vidéo en fin d’article) alors que de leur côté, les Rayados ont profité de la réception de Pachuca et de l’inauguration de leur Estadio BBVA Bancomer, celui qui leur avait valu les félicitations de leur meilleur ennemi Tigres quelques semaines plus tôt, pour offrir le match fou de la semaine. 11ème minute, après une faute d’el Conejo Pérez, Dorlan Pabón pouvait devenir le premier buteur de l’histoire du nouveau stade des Rayados mais manquait son penalty. C’est donc un visiteur qui aura cet honneur, Ariel Nahuelpán cinq minutes plus tard. L’argentin allait refroidir l’ambiance dix minutes plus tard en s’offrant un doublé, une nouvelle tête qui figeait Orozco. Les Rayados allaient réagir. Funes Mori redonnait l’espoir aux siens juste avant la pause, Pabón égalisait en début de seconde période après un slalom signé Cardona avant qu’Herrera ne marque contre son camp pour permettre aux Rayados de reprendre les devants. La belle histoire de la remontada subissait un coup d’arrêt six minutes plus tard lorsque Botta s’amusait de la défense rayada, combinait avec Nahuelpán et scotchait Orozco mais trouvait finalement une conclusion heureuse. 89ème minute, Rogelio Funes Mori obtenait un nouveau penalty, qu’Aldo De Nigris inscrivait en deux temps. Monterrey s’impose 4-3, inaugure ainsi parfaitement son nouvel écrin et se place à 3 points du leader.

Ailleurs, signalons la première victoire de Santos Laguna dans cet Apertura et la deuxième des Jaguares sur un doublé de l’ancien rennais Silvio Romero qui permet à Chiapas de n’être qu’à deux points de la tête.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 León 7 6 0 1 18 17 9 8
2 Pumas UNAM 7 5 0 2 15 19 9 10
3 América 7 5 0 2 15 17 8 9
4 Tiburones Rojos de Veracruz 7 4 1 2 13 13 12 1
5 Puebla FC 6 4 0 2 12 12 9 3
6 Deportivo Toluca 7 4 0 3 12 9 8 1
7 Rayados Monterrey 6 3 1 2 10 13 10 3
8 Jaguares Chiapas 6 3 1 2 10 9 9 0
9 Tigres UANL 7 3 1 3 10 14 9 5
10 Monarcas Morelia 7 3 0 4 9 10 11 -1
10 Tijuana 7 3 0 4 9 10 11 -1
12 Querétaro FC 7 2 2 3 8 12 14 -2
13 Dorados de Sinaloa 7 2 2 3 8 5 12 -7
14 Pachuca CF 7 2 1 4 7 11 15 -4
15 Atlas 7 2 1 4 7 7 15 -8
16 Cruz Azul 7 2 0 5 6 7 14 -7
17 Chivas 6 1 1 4 4 5 9 -4
18 Santos Laguna 7 1 1 5 4 8 14 -6

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé