. . .

Mexique – Clausura 2015 : renversant !

  • Écrit par Nicolas Cougot

On connaissait la malédiction du Superlider, le Clausura 2015 aura été celui de la malédiction des leaders. Un tour de Liguilla et les quatre meilleures équipes de la phase régulière sont déjà out !

Tigres, América, Tiburones et Atlas. A l’issue de la phase régulière du Clausura, tel était, dans l’ordre, le classement. Après un tour de Liguilla, plus aucun des quatre premier n’est encore vivant.

Premier à entrer en piste, le champion sortant América n’avait qu’un tout petit but de retard face à Pachuca et devait donc, selon la logique du papier, profiter de la réception des Tuzos à l’Azteca pour valider son billet pour les demies. América et Pachuca nous ont offert l’un des grands matchs de ce début d’année. Intensité, vitesse, nombre incalculable d’occasions et pluie de buts, le football mexicain comme on l’aime. Si les Azulcremas se sont procurés le plus grand nombre de situations, les contres des Tuzos auront été létaux. Premiers à frapper, d’entrée de match, les hommes de Diego Alonso ouvraient le score après une merveille de dribble d’Erick Gutiérrez suivi d’un caviar pour Penila.  Le ton était donné. Peralta répliquait mais butait sur le vétéran Oscar Pérez, les contres Tuzos restaient meurtriers (Gutiérrez trouvait la barre) mais América allait revenir grâce à Oribe Peralta juste avant la pause. A peine le temps de souffler qu’Aguilar donnait l’avantage aux Aguilas d’entrée de seconde période. Ayovi égalisait dans la foulée pour Pachuca, le match allait basculer dans la folie lors de ses dernières minutes. Car une merveille de coup-franc de Michael Arroyo redonnait l’avantage à América qui égalisait dans la série. Les arrêts de jeu, Pachuca attaquait de nouveau et obtenait un penalty que Dario Cvitanich allait transformer. 120 secondes plus tard, Cano scellait le score final, Pachuca s’impose 4-3 et se qualifie pour les demi-finales au terme d’un des matchs de l’année au Mexique.

Après avoir décroché le nul à l’Estadio Corono, Tigres, dernier rescapé mexicain en Libertadores, pensait embraser el Volcán face à Santos Laguna, qualifié de dernière minute. Il n’en fut rien. Plus serré que prévu, le match entre Felinos et Guerreros aura basculé en seconde période sur une mauvaise sortie de Guzmán, jusqu’ici irréprochable, parfaitement exploitée par Djaniny Tavares. 1-0 pour Santos, Guzmán d’un côté et Marchesín de l’autre ont souvent préservé leurs cages, le Superlider tombe d’entrée de Liguilla et rejoint l’autre finaliste de la précédente édition.

L’heure était donc venu pour le Clásico Tapatío entre Atlas et Chivas, l’heure enfin de se départager après le 0-0 du match aller. Si la rencontre a notamment été marquée par de violents affrontements en tribunes provocant notamment la fureur justifiée des commentateurs et interrompant la rencontre pendant un quart d’heure, s’il ne faut retenir qu’une chose du match, c’est Marco Fabián. Aussi génial qu’irrégulier, le meneur de Chivas a éclaboussé le Clásico de son talent. Un hat-trick, trois lucarnes, Marquito a tué le suspense en une mi-temps et offert une demi-finale aux Rojiblancos, une première depuis quatre ans.

Ne restait donc qu’à connaître l’identité du dernier qualifié, la rencontre Tiburones Rojos – Querétaro venant clore les quarts de finale de la Liguilla. Avec un but à remonter, les Tiburones espéraient bien faire partie du dernier carré. Malheureusement pour eux, avec un Melitón peu inspiré dans les buts, la mission était impossible. Convoqué par Miguel Herrera pour la prochaine Copa América, le portier de Veracruz ne cesse de générer les commentaires les plus sceptiques après sa double bourde qui coûte aux siens un résultat nul les éliminant, offrant le dernier carré aux coéquipiers de Ronaldinho, buteur hier soir.

Au menu des demi-finales, qui débutent ce merdredi  : Santos Laguna – Chivas et Pachuca – Querétaro.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé