. . .

Brésil – Brasileirão 2015 : Corinthians et Atlético Mineiro se détachent

  • Écrit par Nicolas Cougot

Le Brasileirão a basculé dans la phase retour et d’entrée les deux leaders Corinthians et Atlético Mineiro en ont profité pour se détacher en tête du classement.

Il y avait comme un parfum de passation de pouvoir à l’Arena Corinthians. Pour le compte de la 20e journée les 41 000 spectateurs assistaient au duel entre Corinthians, actuel leader et champion à mi-parcours, et Cruzeiro, double tenant du titre. Fidèle à ses habitudes le Timão prenait le contrôle des premières minutes du match, se procurant les premières situations du match et cherchant ainsi à marquer rapidement pour se rendre le match plus facile. Et comme souvent il y parvenait. Cruzeiro, qui s’était procuré deux énormes situations, la plus belle pour Leandro Damião qui voyait Cássio sortir vainqueur du duel, allait être puni lorsque Vágner Love surgissait pour reprendre un ballon relâché par Fábio suite à une frappe d’Elias. Menant au score, le Corinthians laissait alors le ballon à son adversaire (la possession passait de 55/45 en faveur des locaux à l’issue du but à 70/30 pour les visiteurs dans le dernier quart d’heure du premier acte). La machine à tuer les matchs de Tite allait frapper au meilleur des moments, juste avant la pause sur un centre de Renato Augusto repris par un Jádson seul au second poteau. Entre temps, la Raposa n’avait opposé qu’une possession de balle stérile, se procurant finalement que peu d’occasions par rapport au Corinthians. Au retour des vestiaires, Vanderley Luxemburgo décidait de changer les choses et lançait le duo Fabiano – De Arrascaeta. Malheureusement pour lui, sur la première offensive du second acte, dès la 47ème minute, Vágner Love tuait le match. A 0-3, Cruzeiro allait tout de même tenter de sauver l’honneur mais comme en première période, si Corinthians n’avait pas le ballon, la vitesse et la fluidité de ses contres lui permettait de se procurer les plus belles occasions. Le leader s’impose 3-0 sans véritablement trembler et met ainsi la pression sur l’Atlético Mineiro qui clôturait la journée face au dangereux Palmeiras.

L’objectif était double pour le Galo. Une victoire chez lui face à Palmeiras lui permettait en effet de rester au contact du leader mais surtout de repousser le Verdão à huit points. Et l’affaire s’annonçait compliquée. Un une-deux sur une touche, un centre de Lucas pour la tête surpuissante d’Andrei Girotto qui ouvrait ainsi le score pour les visiteurs dès la cinquième minute, glaçant quelque peu l’Independência. Gêné dans un premier temps par le pressing de Palmeiras, le Galo allait finalement parvenir à revenir dans le match grâce à son buteur, l’argentin Lucas Pratto, l’ancien de Vélez coupant au premier poteau un centre de Leandro Donizete. La pression du Galo n’allait alors pas cesser avec Pratto danger numéro un dans la surface d’un Palmeiras qui écopait autant qu’il le pouvait. A dix minutes de la pause, Giovanni Augusto obtenait un penalty pour une faute (peu évidente) de Lucas. Pratto ne se posait aucune question et donnait l’avantage aux siens. Le scénario restait identique en seconde période, l’Atlético Mineiro au jeu collectif plus fluide se procurait la première situation par Luan et allait dominer, multipliant les situations devant le but de Fernando Prass sans pour autant parvenir à faire le break, restant ainsi sous la menace d’un retour du Verdão comme sur les deux têtes totalement manquées de Barrios. Le score n’évoluera plus, l’Atlético Mineiro réussit sa mission, il reste à quatre points du leader et lâche Palmeiras.

L’affaire et d’autant meilleure que derrière, aucun autre membre du top 10 ne s’est imposé. Grêmio reste muet à Ponte Preta, sauvant quasi miraculeusement le nul mais perd deux points sur l’Atlético Mineiro, Fluminense réussit l’exploit de prendre à Joinville quand il menait 1-0 à l’entrée des 10 dernières minutes, São Paulo tombe face à Flamengo et se demande si Juan Carlos Osorio, quelque peu usé sur le banc, ne va finalement pas accepter de prendre en charge la sélection mexicaine, Sport n’avance décidément plus en s’inclinant face à Figueirense et n’ayant plus remporté le moindre match depuis mi-juillet, seule victoire lors de ses 12 dernières apparitions sur un pré vert. Conséquence, les écarts se creusent en tête et certains, comme l’Internacional auteur d’un deuxième succès en trois matchs ou Santos, qui atomise Avaí, reviennent respectivement à cinq et six points de la quatrième place, dernière qualificative pour la Libertadores. Pendant ce temps, tout en bas, le calvaire de Vasco se poursuit. Tombé plus que lourdement face au premier non relégable Goiás, la lanterne rouge a, selon les dires du journaliste Carlos Eduardo ÉBoli, désormais besoin d’un miracle pour espérer se sauver.

Les buts de la 20e journée

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Corinthians 22 15 4 3 49 35 15 20
2 Atlético Mineiro 22 13 3 6 42 37 21 16
3 Grêmio 22 12 5 5 41 31 17 14
4 Atlético Paranaense 22 11 3 8 36 27 23 4
5 São Paulo FC 22 10 5 7 35 29 23 6
6 Palmeiras 22 10 4 8 34 36 23 13
7 Fluminense 22 10 3 9 33 24 24 0
8 Santos 22 9 6 7 33 34 27 7
9 Flamengo 22 10 2 10 32 27 29 -2
10 Sport 22 7 11 4 32 32 24 8
11 Internacional 22 8 7 7 31 22 24 -2
12 Chapecoense 22 8 4 10 28 19 24 -5
13 Ponte Preta 22 6 9 7 27 22 26 -4
14 Figueirense 22 7 5 10 26 21 29 -8
15 Cruzeiro 22 7 4 11 25 17 22 -5
16 Goiás 22 6 7 9 25 20 19 1
17 Avaí 22 6 5 11 23 23 36 -13
18 Coritiba 22 5 8 9 23 14 23 -9
19 Joinville 22 5 5 12 20 17 25 -8
20 Vasco da Gama 22 3 4 15 13 8 41 -33

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé