. . .

Superclásico : la justice argentine rend son verdict

  • Écrit par JC Abeddou

La justice argentine poursuit les supporters de Boca pour les agressions sur les joueurs de River.

Après le scandale lors du Superclásico du 14 mai dernier en Copa Libertadores (voir Ils ont tenté de nous voler le Superclásico), quatre accusés ont été relaxés faute de preuves.

La justice argentine a relevé les blessures légères sur quatre hinchas de Boca Juniors après l’utilisation du gaz pimenté sur des joueurs de River Plate pendant le Superclásico arrêté le 14 mai dernier. Les quatre accusés sont en liberté mais se sont vu infliger une amende de 100 000 pesos argentins (9 457 €) à chacun par la juge d'instruction Wilma López.

Parmi les accusés figure Adrián Napolitano, alias «le Boulanger», celui qui avait reconnu être l'agresseur après qu'on ait diffusé des images qui l'inculpaient. Ce dernier a assuré avoir agi seul. Napolitano est considéré comme «pénalement responsable de l'infraction de blessures légères et aggravées à l'occasion d'un spectacle sportif et avec l'aide de matériels » selon le jugement publié par le Centre d'Information Judiciaire (CIJ).

A propos de l'auteur
JC Abeddou
Author: JC Abeddou
Ancien agent reconverti scout pour clubs de Ligue 1

  • Aucun commentaire trouvé