. . .

Paraguay – Clausura 2015 : Libertad décolle, Olimpia s’envole

  • Écrit par Nicolas Cougot

Quatrième journée du Clausura paraguayen et Olimpia s’affirme une fois encore en patron. Mais derrière, alors que le Cerro Porteño s’accroche, Libertad décolle enfin.

Duel de leaders au Bosque pour la quatrième journée du Clausura. Olimpia pouvait, en cas de succès, reléguer le Nacional à six points. Et comme prévu, la partie fut accrochée. Les visiteurs faisaient passer un premier frisson dès la première minute sur une tête de Ricardo Martinez et lançait alors les débats. Olimpia cherchait alors à contrôler la possession mais ne parvenait pas à se créer de véritables occasions. Martinez devenait un temps le héros malheureux en recevant un second avertissement en 30 minutes synonyme d’expulsion. El Tricolor allait alors tenter de s’arcbouter en défense, subissant la pression du Decano et parvenait à resister. Un temps seulement. Car en seconde période, les hommes de Francisco Arce allaient finir par débloquer la marque grâce à l’uruguayen Juan Manuel Salgueiro. Ce serait le seul but de la rencontre. Olimpia s’impose et reste plus que jamais leader, suivi comme son ombre par la surprise du début de tournoi, le Deportivo Capiatá, auteur de son troisième succès en quatre matchs face à Rubio Ñú.

A Itauguá, le Cerro Porteño a eu beau démarrer la partie pied au plancher, il s’en est finalement sorti miraculeusement. Face à San Lorenzo, le Ciclón a mis un quart d’heure avant de se montrer. Réveillé par Cecilio Domínguez, le champion sortant a alors dominé l’essentiel du premier acte, se procurant quelques belles situations sorties pour la plupart par Victor López. Mais à 0-0 à la pause, le Ciclón n’était pas à l’abri d’une erreur. C’est celle de Bruno Valdez qui allait lui coûter. Arevalos filait au but et ouvrait le score pour le Rayadito à 25 minutes de la fin du match. Mais leCerro Porteño allait sauver les meubles. Roberto el Tiburón Torres faisait entrer le jeune Ronaldo Martínez à l’entrée du dernier quart d’heure, celui-ci égalisait en toute fin de match, reprenant à bout portant un ballon qui trainait au point de penalty. Avec ce match nul, le Cerro Porteño laisse filer deux nouveaux points et se retrouve désormais à trois points d’Olimpia.

Le champion sortant reste tout de même devant les deux autres traditionnels prétendants que son Libertad et Guaraní. Le Gumarelo jouait gros face au Deportivo Santaní, attendant encore un succès dans ce Clausura. Que les supporters de Libertad se rassurent, leur club est de retour ! Auteur de 90 minutes de haute volée, le Guma d’Almeida a totalement dominé un Santa vite dépassé. Concédant occasions sur occasions d’entrée de match, Santaní s’inclinait une première fois sur une merveille de Richard Ortiz juste avant la demi-heure de jeu. Ne menant que d’un but à la pause et donc restant sous la menace, le Gumarelo tuait finalement le match dès le début du second acte par l’intenable Wilson Leiva, ancien du Santa et pouvait alors dérouler. Terminant le match en infériorité numérique après la blessure d’Adrián Fernández tout juste entré en jeu, Libertad s’offrait un troisième et dernier but, œuvre de l’homme du match, Richard Ortiz.

De son côté, l’Aborigen devait absolument se reconcentrer sur le championnat après son élimination aux portes de la finale de Libertadores. En clôture de la journée, au Feliciano Cáceres, Guaraní a d’abord été fortement bousculé par le Sportivo Luqueño, qui se créait pas moins de 3 occasions franches en première période et avait été logiquement récompensé à la demi-heure de jeu. Mais les locaux baissaient leur garde et allaient le payer cash lorsque Claudio Correa ramenait les hommes de Jubero dans le match. En seconde période, les hommes de Rivera cherchaient de nouveau à reprendre l’avantage mais Guaraní se montrait plus tranchant et leur rendait la partie plus difficile. Croyant avoir fait le plus dur à 20 minutes de la fin sur une jolie combinaison conclue par Enrique Meza, ratait le coche dans les minutes suivantes mais allait se faire reprendre dans les derniers instants sur un tout aussi brillant mouvement collectif conclu par l’inévitable Fernando Fernández. L’Aborigen ne perd pas mais avec déjà six points de retard sur le Decano, n’a plus de temps à perdre.

Les buts de la 4e journée

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Résultats

Classement 

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Olimpia 4 3 1 0 10 5 1 4
2 Deportivo Capiatá 4 3 0 1 9 4 4 0
3 Cerro Porteño 4 2 1 1 7 3 2 1
4 Sportivo San Lorenzo 4 2 1 1 7 4 4 0
5 Deportivo Santaní 4 2 0 2 6 7 5 2
6 Libertad 4 1 2 1 5 7 7 0
7 Guaraní 4 1 1 2 4 7 5 2
8 Sol de América 4 1 1 2 4 5 5 0
9 Nacional Asunción 4 1 1 2 4 3 3 0
10 Sportivo Luqueño 4 1 1 2 4 8 9 -1
11 General Díaz 4 1 1 2 4 2 8 -6
12 Rubio Ñú 4 0 2 2 2 2 4 -2

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé