. . .

Pérou – Apertura 2015 : incroyable suspense

  • Écrit par Nicolas Cougot

A trois journées de la fin de l’Apertura, le Pérou s’offre un suspense comme rarement il en a connu. Alors que certaines équipes n’ont plus que deux matchs pour engranger des points, ils sont en effet six à pouvoir encore prétendre au titre.

Première à entrer en piste ce week-end, l’Alianza Lima savait qu’elle ne devait pas se rater sous peine de prendre le risque de devoir dire adieu à ses rêves de titre. Mais le danger était grand pour les Blaquiazules. Non pas que le maillot serviette de Melgar pouvait les déstabiliser mais surtout que le Dominó pouvait, en cas de succès, revenir à deux points de leurs invités du jour avec un match de plus à disputer. Le premier acte allait pourtant être assez décevant en termes de contenu, les deux équipes, sans doute crispées par l’enjeu, ne proposant pas grand-chose mise à part deux pétards de l’Alianza dans les 3 premières minutes. Deux éclairs venaient pourtant illuminer le premier acte : le petit piqué d’Omar Fernández pour éviter Butrón et marquer dans le but vide et la volée d’Atoche qui profitait de la mauvaise sortie d’Álvarez pour ramener l’Alianza Lima juste avant la pause. Le score nul ne faisait pas l’affaire des visiteurs, qui laissaient tout de même l’impression d’être supérieurs à leurs adversaires dès lors qu’ils accéléraient. Impressions confirmées en début de seconde période, Costa et Landauri ratant deux énormes occasions. Mais à force de gâcher, l’Alianza Lima allait le regretter. Un premier avertissement avec un but justement refusé pour Kontogiannis pour une faute de Zúñiga annonçait la suite. Trois minutes plus tard, Fernández s’offrait un joli doublé avant que Zúñiga ne scelle définitivement le score. Melgar s’impose 3-1 et revient ainsi à deux points de l’Alianza Lima, offrant au Muni l’occasion de s’envoler.

En déplacement à Cusco pour y défier Cienciano, le Deportivo Municipal devait se méfier et croyait avoir fait le plus dur lorsque son buteur Iván Bulos obtenait un penalty que Luis Garcia transformait. D’autant qu’avec la sortie sur blessure d’un de ses meilleurs éléments, Pier Larrauri, Cienciano semblait au fond du trou. Il allait falloir une polémique pour l’en sortir. Une faute de main inexistante d’Adrián Zela était sanctionnée d’un penalty. Orejuela le transformait et ramenait ainsi les siens à l’heure de jeu. C’était le tournant du match. Car le Muni allait alors se ruer à l’attaque pour reprendre les devants et se découvrir et se faire punir par un gamin de 17 ans, Raúl Tito. Un déboulé côté gauche à l’entrée du dernier quart d’heure, un but plein de sang-froid dans les arrêts de jeu, Cienciano punit le Deportivo Municipal et relance la course au titre.

Car derrière, outre Melgar qui se rapproche, trois autres équipes pouvaient en profiter. Le premier d’entre eux était Unión Comercio qui pouvait se relancer dans la course au titre et a parfaitement réussi sa mission en attendant la seconde période pour venir à bout de la lanterne rouge León de Huánuco (avec notamment une merveille de passe lobée du genou à l’origine du premier but).

Les deux autres étaient Sporting Cristal et Real Garcilaso. Chez lui, face à Huancayo, le Sporting Cristal a totalement raté sa première période, pouvait remercier Diego Penny dans ses buts, avant de devoir faire le dos rond, à dix contre onze face à un Huancayo qui aurait pu espérer mieux. Il ne restera aux visiteurs que des regrets. Car le 100ème but de Carlos Lobatón sur une merveille de coup-franc allait finalement offrir trois points presqu’inespérés aux hommes de Daniel Ahmed, trois points qui les ramènent désormais à deux points du Muni, avec un match de plus à disputer.

De son côté, Garcilaso pour espérer prendre la tête du général en cas de succès face au souffrant Universitario. Appliqués et défendant bien, les hommes de Luis Fernando Suárez auraient pu/dû décrocher les trois points. Après un début de seconde période de bonne facture, les Cremas ouvraient le score à 20 minutes de la fin et, pas réellement mis en danger, manquaient de tuer le match lorsque Guarderas se présentait seul face à Carranza. Et comme souvent en pareille situation, Universitario allait le payer sur la dernière offensive des visiteurs qui voyait Carando leur offrir un point quasi-inespéré qui les place, comme Cristal, à deux points du leader avec un match de plus à disputer. La quinzième journée sera bouillant, Garcilaso et Cristal s’affrontant. 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Sporting Cristal 16 9 4 3 31 25 16 9
2 Melgar 16 8 6 2 30 22 11 11
3 Deportivo Municipal 16 7 7 2 28 19 13 6
4 Real Garcilaso 16 8 4 4 28 22 20 2
5 Alianza Lima 16 8 2 6 26 20 14 6
6 Unión Comercio 16 7 5 4 26 21 19 2
7 César Vallejo 16 6 6 4 24 24 20 4
8 Juan Aurich 16 6 4 6 22 24 18 6
9 Sport Huancayo 16 5 7 4 22 19 17 2
10 Alianza Atlética 16 6 3 7 21 19 20 -1
11 Cienciano 16 5 4 7 19 23 23 0
12 León de Huánuco 16 5 3 8 18 21 28 -7
13 Sport Loreto 16 4 5 7 17 14 18 -4
14 Universitario 16 3 6 7 15 10 17 -7
15 Ayacucho Fútbol Club 16 4 3 9 15 15 25 -10
16 UTC Cajamarca 16 3 5 8 14 21 31 -10
17 Universidad San Martin 16 3 4 9 13 14 23 -9

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé