. . .

Jara en grande forme

  • Écrit par Nicolas Cougot

Le Chili se prépare pour son amical face au Paraguay. L’occasion pour Gonzalo Jara de revenir notamment sur la Copa América et notamment les évènements lors du contesté Chili - Uruguay.

S’il n’est pas encore l’heure des retrouvailles avec l’Uruguay, Gonzalo Jara, l’homme qui a provoqué l’ire de tout un pays s’est exprimé à l’occasion de la traditionnelle conférence de presse et évoque sa sélection, sa condition en club et bien évidemment l’Uruguay. Et il est en forme, tout le monde y passe.

Les menaces d’une revanche promise par les joueurs uruguayens ? « Elles me font rire. Le football se joue sur le terrain, le reste n’est qu’anecdotique. Avec l’Uruguay, ce sont toujours des matchs difficiles mais pour moi c’en sera un de plus. S’ils l'aborde différement, c'est leur problème».

Sa situation à Mayence ? « Quand je suis revenu à Mayence, j’ai parlé avec le directeur sportif. Il m’a dit qu’il y avait eu un malentendu. Mais aujourd’hui, je suis écarté de l’équipe. Ils ont essayé de me vendre jusqu’à hier. Je tiens à préciser que ce n’est pas pour des raisons footballistiques. C’est une décision du club ».

 Le projet Sangre Chilena (voir Sangre chilena, le nouveau projet fou de Sampa) ? « Pour moi, il est légitime, si les joueurs ont un père ou une mère chilienne, c’est valide. Je ne vois pas où est le problème, on a un exemple avec Miiko Albornoz »

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé