. . .

Chili – Apertura 2015 : la Católica fait tomber Colo-Colo et relance tout

  • Écrit par Nicolas Cougot

On attendait des merveilles du clásico opposant Católica à Colo-Colo, on aura été servi. Suspense, tension et un leader qui chute enfin, l’Apertura chilien est relancé !

L’heure était enfin venue. Huitième journée, l’heure du clásico entre un Colo-Colo leader au parcours sans accroc et son dauphin Universidad Católica qui jouait déjà l’une de ses dernières cartes dans ses rêves de titre. D’entrée de partie, le leader veut s’installer en patron. La première occasion est pour le Cacique.  Rodríguez centre, Paredes est trop court. Deux minutes plus tard, Suazo, servi par Vecchio, fonce côté droit et voit frôle le poteau. La Católica semble nerveuse, elle compte alors sur le trio César Fuentes – Tomás Costa – Marco Medel pour poser son jeu. Ce dernier réveille San Carlos de Apoquindo d’un coup-franc sur l’équerre de Villar peu avant la demi-heure de jeu. Le 12ème homme jouant parfaitement son rôle, les hommes de Salas prenaient enfin le contrôle de la partie, mettaient la pression sur le leader. Le peuple Cruzado allait pouvoir exulter juste avant la pause. Un long ballon de Cordero, une remise de Bravo et David Llanos ouvrait le score au meilleur des moments. Le second acte était totalement Cruzado, aidé par une nervosité qui avait changé de camp. Pavez envoyait sa main dans le visage de Marco Medel, l’arbitre du match avertissait verbalement le joueur avant finalement de sortir le rouge direct quand l’Albo crachait sur son adversaire sous ses yeux. L’ambiance, déjà électrique en tribunes – un hincha deColo-Colo s’en étant même pris à un enfant avant d’être arrêté par la police – allait monter d’un cran. La Católica bombardait les cages de Villar, sans succès, Colo-Colo faisait le dos rond, attendant la moindre opportunité pour punir son adversaire. Elle arrivait des pieds d’un homme, Jaime Valdes. Entré en jeu à l’heure de jeu à la place de Suazo, el Parajito s’offrait un slalom dans la défense de la Católica avant d’aller nettoyer la lucarne de Toselli. Colo-Colo semblait alors avoir sauvé un nul quasi-miraculeux. Mario Salas allait alors réussir le coup de génie de la soirée. Roberto Gutiérrez remplaçait Tomás Costa. 96ème minute, dernière offensive des Cruzados, Cordero pour Rojas qui décale Rios qui en une touche remet sur Gutiérrez. Ce dernier contrôle et croise sa frappe, San Carlors de Apoquindo explose, la Católica s’impose 2-1. Colo-Colo tombe pour la première fois du tournoi, ce dernier s’en voit relancé.

Car si la victoire (méritée) de la Católica lui permet de revenir à deux points de Colo-Colo, derrière, ils sont deux à en profiter pour se rapprocher également. Premier d’entre eux, Palestino s’est contenté du minimum face à O’Higgins s’en remettant à une énorme boulette d’une défense Celeste bien conciliante. Maturana ouvrait le score dès la cinquième minute, la bande à Guede dominait totalement la rencontre, se procurant plusieurs situations en première période et décrochait ainsi un quatrième succès en cinq matchs, le troisième consécutif qui replace le Tino à quatre points du leader, à deux de la Católica.

Mais entre les deux, Universidad de Concepción a rapidement montré sa force de caractère. Tombé sans le mériter en milieu de semaine face à la U de Chile en Supercoupe (voir La Supercoupe est azul), le Campanil a d’abord souffert face à un San Luis bien plus dangereux que prévu en première période, étant souvent sauvée par un excellent Cristian Muñoz, s’est retrouvé en infériorité juste avant la pause suite à l’exclusion de Diego Díaz, avant de dominer le second acte à 10 conte 11 et parvenir à s’imposer sur le fil dans les ultimes instants du match. Si le succès acquis par les hommes de Ronald Fuentes ne l’a pas forcément été par la manière, il permet surtout au Campanil de revenir à trois points de Colo-Colo.

Loin derrière, la U continue d’alterne le chaud et le froid. Après son premier titre de 2015, les hommes de Lasarte ont de nouveau refroidi l’Estadio Nacional en concédant le nul face à Unión Española dans un match à l’image de son football, irrégulier. Le premier acte des azules était bon. Dès la fin du premier quart d’heure, les hommes de Lasarte prenaient le ballon, généraient des offensives intéressantes et mettaient la pression sur des visiteurs qui craquaient juste avant la pause. Mais le second acte était trop désordonné pour espérer conserver l’avance. Se faisant reprendre d’entrée de seconde période, la U allait tenter de reprendre les devants mais se montrait bien trop désorganisée pour perturber des Hispanos qui auraient pu prendre la tête sans un bon Johnny Herrera. Et même si Rubio puis Canales se procuraient deux dernières situation, l’irrégularité dont fait preuve le Chuncho ne lui permet pas d’espérer quoi que ce soit sur un match ni sur le tournoi. Voilàla U ancrée à la sixième position, doublée par la belle surprise San Marcos, et toujours à huit point du leader. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, les azules ont aussi perdu Gustavo Canales qui souffre d’une fracture au pied gauche et est d’ores et déjà forfait pour le Superclásico du 31 octobre prochain.

Les buts

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Colo Colo 15 11 0 4 33 24 14 10
2 Universidad Católica 15 10 2 3 32 33 15 18
3 Universidad de Concepción 15 9 1 5 28 29 19 10
4 Palestino 15 8 4 3 28 23 17 6
5 Audax Italiano 15 7 5 3 26 22 19 3
6 Unión Española 15 7 3 5 24 30 20 10
7 O'Higgins 15 7 2 6 23 23 23 0
8 Santiago Wanderers 15 5 5 5 20 18 19 -1
9 Cobresal 15 6 0 9 18 23 28 -5
10 San Marcos 15 5 2 8 17 18 20 -2
11 Universidad de Chile 15 4 5 6 17 24 30 -6
12 Huachipato 15 4 4 7 16 16 21 -5
13 Deportes Iquique 15 4 4 7 16 20 28 -8
14 Unión La Calera 15 4 3 8 15 13 25 -12
15 San Luis 15 4 1 10 13 18 24 -6
16 Antofagasta 15 2 5 8 11 11 23 -12

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé