. . .

Japon - Coupe de l'Empereur 2015 : des quarts sans surprise

  • Écrit par Tonio

La saison n’est pas encore totalement terminée au Japon avec le sprint final de la Coupe de l’Empereur. Elle permettra aux habitués de l’épreuve de se mesurer au club le plus populaire du pays.

Vissel Kobe vs Urawa Reds

Après leur énième désillusion en demi-finale des play-offs et la défaite contre Gamba Osaka, les Reds étaient encore en course pour décrocher un nouveau trophée qui les fuit depuis 2007. Face à eux, Vissel Kobe sort d'une saison difficile malgré l'arrivée de Nelsinho. Et c'est ici que leur saison 2015 s'arrêtera. Dans la lignée de ses matchs de saison régulière, Urawa n'a pas fait de détail et a largement dominé Kobe, tout d'abord sur le plan collectif. Avec des buts inscrits dès la première mi-temps, tous intelligemment construits et bien conclus, les Reds s'imposent 3-0. Koroki, Lee et Ugajin sont les buteurs.

 

Vegalta Sendai vs Kashiwa Reysol

C'était sans aucun doute le match le plus disputé de ces quarts de finales. Les deux équipes, en quête de succès après leur saison décevante en championnat, se sont rendues coup pour coup. Habitué de l'exercice, Cristiano pour Reysol a été le premier à faire trembler les filets sur un coup franc direct, pourtant bien excentré. Ce n'était que le début de la folle journée du brésilien. A la 25ème minute, un bon pressing de Vegalta a permis à Wilson d'égaliser. 1-1, c'était le score à la mi-temps, avant que Cristiano ne remette ça dès la reprise. Un nouveau coup franc, de 30 mètres, cette fois tiré à ras du sol et sans doute évitable par la défense de Sendai. Malgré tout, les hôtes finiront par égaliser sur un nouveau centre et une tête de Futami. Amenées en prolongation, les deux équipes vont cette fois inverser les rôles : Wilson et Vegalta prennent les devants dès la première minute, avant de se faire rejoindre à 4 minutes de la fin, par Cristiano... sur un nouveau coup franc ! Nouvelle variante, il est cette fois enroulé au-dessus le mur. Le brésilien réalise ainsi ce qu'un de ces compatriotes bien connu et maître en la matière n'a jamais su faire, inscrire trois coup francs dans un même match. En cherchant rapidement, je n'ai pu trouver qu'un seul joueur ayant réalisé cette performance en match officiel : le Serbe Sinisa Mihajlovic en 1998, avec la Lazio.

Suite à cela, c'est Kashiwa qui a su prendre le dessus lors de la séance de tirs aux buts, avec un dernier tir d'Eduardo. Kashiwa Reysol est à un match de la finale, il faudra pour cela battre les Reds d'Urawa dès mardi prochain.

 

Gamba Osaka vs Sagan Tosu

Tout juste défait par Sanfrecce Hiroshima en finale de J-League, Gamba Osaka recevait le futur club de Felix Magath. Et il faut dire que la finale de J-League perdue et la non participation à la coupe du monde des clubs a fait du bien à un homme : Takeshi Usami. La star de Gamba a apparemment pu recharger les batteries et retrouve ainsi les chemins des filets, une première depuis septembre avec le maillot du Gamba. Usami ouvre ainsi le score, avant que Tosu ne revienne, bien aidé par le gardien adverse. Cela n'empêchera pas Gamba de reprendre l'avantage en moins d'une minute à la fin du match : Usami pour un doublé (86') et Nagasawa (87') envoient Gamba en demi-finale. 

 

FC Tokyo vs Sanfrecce Hiroshima

A domicile, le FC Tokyo espère toujours une qualification en ACL via la coupe de l'Empereur. Tout a bien démarré avec un but de Higashi pour le club de la capitale. Décimé et fatigué par les blessures et sa troisième place en coupe du monde des clubs, le champion du Japon 2015 a néanmoins trouvé les ressources pour égaliser en fin de match, via Asano, emmenant ainsi les deux équipes en prolongations. Mieux encore, dans les 30 dernières minutes, c'est une nouvelle fois Asano qui a su trouvé la faille et qualifier les siens. Sanfrecce retrouvera ainsi Gamba en demi-finale, qu'il a défait en finale de J-League il y a quelques semaines. Malgré la fatigue Hiroshima termine la saison avec le plein de confiance et surfe sur une très belle dynamique : de 11 victoires, 1 nul et 1 défaite sur les 13 derniers matchs. La défaite étant celle contre River Plate et sonne comme une victoire tant Sanfrecce a su gagner du respect sur la scène mondiale.

On retrouvera donc pour les quarts de finale les trois équipes ayant remporté le plus de trophées ces 5 dernières années et l'équipe la plus populaire du championnat, Urawa. Un beau programme. Seul Kashiwa Reysol n'est pas encore qualifié pour l'ACL 2016 parmi ces 4 équipes. Une victoire finale de l'un de ses trois autres concurrents enverrait alors le FC Tokyo sur la scène continentale.

Résultats des quarts de finale

Vissel Kobe 0 - 3 Urawa Reds

Vegalta Sendai 3 - 3 (3-5) Kashiwa Reysol

Gamba Osaka 3 - 1 Sagan Tosu

FC Tokyo 1 - 2 Sanfrecce Hiroshima

Affiches des demi-finales (mardi 29 décembre)

Urawa Reds – Kashiwa Reysol

Gamba Osaka – Sanfrecce Hiroshima

A propos de l'auteur
Tonio
Author: Tonio
De temps en temps rédacteur sur Lucarne Opposée pour la zone Asie de l'Est

  • Aucun commentaire trouvé