. . .

Sampaoli reste mais…

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après 4h30 de réunion, Arturo Salah est enfin sorti du silence ce vendredi pour, comme promis en début de semaine, évoquer la continuité de Sampa.

Tout un pays était en attente de la conférence de presse du président de l’Asociación Nacional de Fútbol Profesional (ANFP), Arturo Salah pour qu’enfin la doute s’estompe. D’entrée de conférence, le nouveau patron du football chilien a confirmé que Jorge Sampaoli allait poursuivre l’aventure à la tête de la sélection mais a reconnu que Sampa cherchait un moyen de quitter son poste. « Sampaoli est sous contrat et doit rester avec nous » a-t-il martelé d’entrée de jeu. Pas le genre d’affirmation qui respire la décision concertée. La suite était du même acabit, voire légèrement plus inquiétante, Salah confiant que le casildense était inquiet suite au départ polémique de Sergio Jadue. « Sampaoli est blessé, il est affecté par ce qui s’est passé ces derniers temps. Nous espérons qu’il nous accompagnera jusqu’en 2018. Il est inquiet et nous devons faire respecter un contrat que les deux parties ont scellé » avant de reconnaître, glaçant quelque peu l’audience, « Sampaoli nous a demandé de baisser la clause de départ, nous voulons juste qu’il respecte son contrat. »

Suite à Salah, le vice-président, Gaspar Goycolea ajoutait « Nous travaillons à sa continuité sur la base du contrat qu’il a signé et nous aimerions que les deux parties le respectent. Sampaoli nous a dit qu’il veut rester. Nous voulons qu’il poursuive, les résultats plaident pour lui, il a amené l’équipe à un excellent niveau. L’idée est de trouver la formule pour redonner confiance à tout le monde. Mais il a un contrat à respecter. La première solution est que Jorge Sampaoli reste le sélectionneur et termine son contrat. Les autres détails sont des thèmes qui viendront ensuite. Les contrats sont faits pour être respectés. »

Autant dire que la partie est loin d’être gagnée, les propos des nouveaux patrons du football chilien résonnant étrangement d’une manière similaire à ceux de Sergio Jadue en 2011 lorsque la continuité de Marcelo Bielsa était en question. Ce dernier avait en effet réaffirmé alors son intention de voir el Loco poursuivre…quelques semaines plus tard, le départ était confirmé.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé