. . .

Brésil – Brasileirão 2015 : la chasse au renard est ouverte

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après le sprint des championnats d’Etats, l’heure de grand championnat nationale est arrivée au Brésil. Avec une question : qui parviendra à mettre fin à la domination de Cruzeiro

Vous avez pu suivre les championnats d’Etats brésiliens dont les verdicts sont tombés il y a désormais environ trois semaines (voir Brésil – Championnats d’Etats : pluie de champions), place maintenant au championnat national, celui qui subit la loi de Cruzeiro depuis deux saisons. Mais 2015 pourrait bien tout changer.

Guide des surnoms

Pour bien suivre le championnat, voici un petit guide des surnoms des clubs. Par souci de simplification, nous ne vous en donnons qu’un, plusieurs surnoms étant souvent attribués à certains clubs.

- Atlético Mineiro : Galo

- Atlético Paranaense : Furação

- Avaí: Leão da Ressacada

- Chapecoense : Furação do Oeste

- Corinthians : Timão

- Coritiba : Coxa

- Cruzeiro : Raposa

- Figueirense : Figueira

- Flamego : Mengão

- Fluminense : Tricolor

- Goiás : Esmerladino

- Grêmio : Tricolor

- Internacional : Colorado

- Joinville : JEC

- Ponte Preta: Macaca

- Palmeiras : Verdão

- Santos : Peixe

- São Paulo : Tricolor

- Sport : Leão da Ilha

- Vasco da Gama : Vascão

Nouveau cycle, nouveaux prétendants ?

Car le premier grand changement concerne le double tenant du titre Cruzeiro. La perte du trio magique Lucas Silva – Everton Ribeiro – Ricardo Goulart sera bien évidemment préjudiciable et signe surtout l’entrée de la Raposa dans un nouveau cycle. Mais Cruzeiro est une exception au Brésil. Club stable, Marcelo Oliveira est en place depuis 2013 et passé la barre des 150 matchs dirigés avec le club – une rareté au pays -, Cruzeiro recrute juste : Giogian De Arrascaeta, la merveille uruguayenne pour conduire son jeu, l’ancienne grande promesse Leandro Damião avide de revanche, quelques valeur sûres comme Eugenio Mena, Felipe Seymour ou l’ancien manceau Paulo André et de futures pépites comme le latéral droit Mayke et le duo Alisson – Judivan, toutes issues du centre, le groupe champion en titre sera une nouvelle fois candidat à sa propre succession une fois la chaleur de la Libertadores passée.

Reste que la concurrence semble avoir affuté les crampons. Aux côté de Cruzeiro, un trio semble se détacher. Avec Tite de retour aux commandes, le Corinthians, sorti à la surprise générale prématurément en Libertadores, sera l’un d’entre eux. Ayant début son nouveau cycle avec une série de 24 matchs sans défaite, Tite a ramené l’espoir d’un titre du côté du Timão. Avec un groupe d’une incroyable densité, malgré le départ annoncé de Paulo Guerrero devant, le Corinthians et son redoutable 4-1-4-1 sera probablement le concurrent numéro 1 à la succession de Cruzeiro. Il ne faudra cependant pas oublier l’Internacional version Diego Aguirre. Renforcé offensivement par les arrivées de Lisandro López et de Vitinho, solidifié par le recrutement d’Anderson, de Réver ou encore de Nicolas Freitas que le coach uruguayen a croisé à Peñarol, rassuré par les performances en championnat d’Etat mais aussi en Libertadores (voir Les dignes héritiers), l’Inter s’annonce comme un solide prétendant. Dernier membre du trio, São Paulo. Malgré les difficultés financières, le Tricolor de l’éternel Rogerio Ceni a été mis sous pression par son président qui ne souhaite rien d’autre que le titre, allant jusqu’à virer Muricy Ramalho après l’échec en championnat d’Etat. Orphelin de Kaká, le club pauliste s’appuiera encore sur Michel Bastos et Alexandre Pato mais comptera également sur la pépite argentine Ricky Centurión pour faire parler la poudre. C’est donc avec Milton Cruz sur son banc pour débuter après avoir espéré Sampaoli et autres Sabella, que le Tricolor se lance à l’assaut du titre avec pourtant un groupe qui semble un peu en retrait par rapport à ses concurrents.

Derrière le quatuor, il faudra se méfier du nouvel Atlético Mineiro emmené par un trio Luan – Datolo – Pratto très excitant sur le papier mais aussi suivre avec attention les historiques que sont Santos, Grêmio, Palmeiras, Flamengo ou Fluminense et ses jeunes pépites, tous, capables du meilleur comme du pire ou encore le revenant Vasco de Doriva et sa défense de fer Rodrigo – Luan protégée par l’inoxydable Pablo Guiñazú le tout permettant à l’intéressante armada offensive Dagoberto, Gilberto, les jeunes Thalles et Madson de s’exprimer en toute sécurité. Vainqueur du Carioca, le Vascão pourrait bien être l’une des surprises de la saison.

Premières journées, premières valses.

Trois journées, trois coachs virés. L’instabilité sauce brésilienne a encore frappé et touche les fameux historiques capables de tout. Scolari viré de Grêmio, Ricardo Drubscky de Fluminense, ne manquait plus que Vanderlei Luxemburgo à Flamengo pour compléter le tiercé. Tous ont évidemment laissé des points en route, Flamengo jouant le rôle du cancre aux côtés d’un Cruzeiro qui ne s’est pas encore lancé, sans doute tourné vers la Libertadores comme l’Inter, ancré en milieu de tableau. Au rayon des meilleures départs, le Corinthians et São Paulo sont déjà présents et accompagnent Sport et Goiás en tête du classement.

Gols da Zueira 3e journée

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Atlético Mineiro 15 10 2 3 32 29 13 16
2 Corinthians 15 9 3 3 30 17 9 8
3 Palmeiras 15 8 4 3 28 26 11 15
4 Sport 15 7 7 1 28 26 15 11
5 São Paulo FC 15 8 3 4 27 21 14 7
6 Grêmio 15 8 3 4 27 20 15 5
7 Fluminense 16 8 3 5 27 19 16 3
8 Atlético Paranaense 15 8 1 6 25 19 17 2
9 Chapecoense 15 7 1 7 22 13 14 -1
10 Internacional 15 5 5 5 20 13 16 -3
11 Flamengo 14 6 1 7 19 14 18 -4
12 Ponte Preta 15 4 7 4 19 16 17 -1
13 Cruzeiro 15 5 2 8 17 13 13 0
14 Avaí 15 4 5 6 17 16 22 -6
15 Santos 15 4 4 7 16 19 22 -3
16 Figueirense 15 4 4 7 16 12 19 -7
17 Goiás 15 3 4 8 13 12 15 -3
18 Vasco da Gama 15 3 3 9 12 8 26 -18
19 Coritiba 15 2 5 8 11 9 18 -9
20 Joinville 15 2 3 10 9 7 19 -12

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé