. . .

Gallardo pense au Barça

  • Écrit par JC Abeddou

Le technicien de River Plate a discuté avec Radio El Mundo sur l'actualité des Millionarios, le tournoi, les convocations pour la Sélection et le Mondial des Clubs.

« Il faut assimiler les efforts et essayer de travailler pour retrouver le chemin de la victoire» a indiqué le formateur du Millionnario. « Je me suis trompé et je continuerai à me tromper, mais mon grand pari est de continuer à aller de l'avant et parvenir à améliorer l'équipe. Que le joueur connaisse ou essaye de concrétiser le système que tu affectionnes est incroyable » a-t-il ajouté.

Gallardo a démenti les rumeurs concernant la possible arrivée de Ricardo Alvarez qui est actuellement en conflit avec l'Inter et Sunderland, et a fait remarquer qu'il n’a contacté qu’un seul joueur. « Le seul joueur que j'ai contacté c'est Milton Casco, je discute toujours avec lui et les deux clubs essayent de conclure le transfert ». Quant à son travail de technicien, Marcelo Gallardo a indiqué : « On n’est pas soutenu seulement que quand ça va bien, ici je reçois énormément de soutien dans mon travail. C’est ce qui m'aide à progresser et à apprendre comme entraîneur car pour progresser il faut apprendre de ses victoires mais aussi de ses défaites. Les victoires c'est bien, mais on se construit avec les défaites. C'est pour cela qu'il faut se soutenir au jour le jour». Dans la même lignée il a expliqué « il y a des facteurs dans le jeu qui ne peuvent pas être idéalisés et le travail le plus important pour le technicien est celui de pouvoir changer les choses qui ne vont pas bien dans l'équipe. Par exemple Pisculichi a été décisif en Copa Sudaméricana l'an passé, mais il n'a pas pu maintenir le même niveau de forme et nous avons mis Ponzio qui est devenu ensuite le patron du milieu de terrain en Libertadores. J'ai eu la chance que le club m'ait choisi à un moment où il était en reconstruction et nous savions que cela ne serait pas facile parce qu'il y avait beaucoup de choses pour lesquelles nous devions travailler.»

Pour finir el Muñeco a fait l'éloge de ses dirigeants en déclarant « ils ne font pas tout et n'importe quoi pour avoir des succès et savent comment gérer le budget d'un des plus grands clubs d'Argentine et qui est toujours exigeant à l'idée de gagner des titres. Pour cela nous sommes très proches et en accord avec les dirigeants de River et avec Enzo Francescoli qui fait un grand travail. Nous allons ensemble dans la même direction pour porter le club vers de nouvelles victoires». Et de conclure sur le prochain grand rendez-vous mondial du Millo par un bref : « il y a longtemps que je pense à comment gagner face à Barcelone».

A propos de l'auteur
JC Abeddou
Author: JC Abeddou
Ancien agent reconverti scout pour clubs de Ligue 1

  • Aucun commentaire trouvé