. . .

Paraguay – Clausura 2015 : Olimpia résiste

  • Écrit par Nicolas Cougot

Alors que le Cerro Porteño était dispensé de match, son principal rival dans la course au titre, Olimpia, a profité de la situation pour maintenir la pression.

Les choses vont toujours vite en matière de football. La semaine passée, Pablo Zeballos et Olimpia sortaient sous les huées de leurs hinchas (voir Paraguay – Clausura 2015 : Olimpia cale, le Cerro Porteño reprend espoir), après la réception de General Díaz, tout est oublié.  Piégé sur un penalty à la fin du premier quart d’heure, le Decano d’el Chiqui Arce n’a pas mis bien longtemps pour revenir dans la partie (toujours sur penalty) et ainsi rassurer le Manuel Ferreira. Séquestrant le ballon, Olimpia s’installait alors, les visiteurs se recroquevillant en défense guettant la moindre occasion de contrer, mais ne parvenait à se monter réellement dangereux. Arce changeait son fusil d’épaule et sortait Riveros et Vargas pour apporter la science de William Mendietta et la vitesse d’Iván Torres. L’effet était immédiat et Medina se retrouvait à devoir sauver les siens face à Salgueiro puis Nuñez. Mais finalement, l’orage passé, General Díaz retrouvait ses situations de contre et s’offrait plusieurs situations, la plus belle pour Cano qui forçait Barreto à sortir la parade du match. A 20 minutes du terme de la rencontre, Arce lançait Pablo Zeballos alors que de l’autre côté, Medina blessé était remplacé dans les buts par Jorge González. A peine le temps de rentrer sur le terrain que le nouveau portier des visiteurs allait chercher le ballon dans ses filets, Paniagua reprenant de la tête un corner de Riveros. Le dernier quart d’heure se jouait à dix contre dix, les exclusions de Mendietta et Sosa désorganisant quelque peu les deux équipes mais allait être illuminé par le lob de Zebalos sur González dans les arrêts de jeu qui scellait définitivement le score. Olimpia s’impose, sort sous les applaudissements des siens, Zeballos recevant une ovation, et relègue alors le Cerro Porteño à quatre points le temps d’un week-end.

D’un week-end seulement car si le match du Ciclón face au Nacional a été remis, le Cerro Porteño se rendait au Defensores del Chaco ce mardi pour y disputer le match en retard de la septième journée face au Sportivo Luqueño. Le premier acte était intense, animé, avec un Luqueño qui entrait parfaitement dans la rencontre, maniant le ballon, mais allait se faire punir sur deux relâchements coupables. Un premier lorsqu’après un exploit de Rodrigo Rojas, José Ortigoza totalement oublié par la défense, ouvrait le score sur la première véritable occasion pour le Cerro Porteño. La deuxième lorsque le jeune Matías Rojas envoyait son coup-franc hors de portée de Giménez moins de 10 minutes plus tard. 2-0 à la demi-heure, le Cerro pouvait alors gérer son match. Un temps seulement. Car si les locaux passaient à plusieurs reprises à deux doigts du 3-0, juste avant la pause, Enrique Meza ramenait Luqueño dans la partie. Eduardo Rivera lançait alors Federico Ortiz au retour des vestiaires, qui offrait dans la foulée auChanchónsa plus belle occasion du second acte sur une tête sortie miraculeusement par Cristian Álvarez. L’occasion était passée, le Cerro Porteño allait ensuite tuer le suspense, une fois encore par Ortigoza. Le Ciclón revient à un point du leader (avec un match de retard) et se prépare désormais à un match compliqué face à Sol de América.

Compliqué parce que le Danzarín est l’une des équipes surprises de ce tournoi, n’ayant perdu qu’une seule de ses sept dernières rencontres et surtout ayant accroché Olimpia et Libertad et fait tomber Guaraní. Mieux, après le 3-0 du week-end face à Santaní, Sol de América est désormais troisième, juste devant le Guma et l’Aborigen. Reste que pour rêver de titre, la mission parait compliquée, les deux leaders étant à cinq et six points.

Les buts

 

 

Résultats

Classement 

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Olimpia 22 13 5 4 44 40 22 18
2 Cerro Porteño 22 14 2 6 44 32 23 9
3 Guaraní 22 12 3 7 39 52 29 23
4 Libertad 22 9 11 2 38 35 23 12
5 Deportivo Capiatá 22 9 6 7 33 31 34 -3
6 Sol de América 22 7 5 10 26 35 35 0
7 Deportivo Santaní 22 7 5 10 26 29 37 -8
8 General Díaz 22 6 6 10 24 18 35 -17
9 Sportivo Luqueño 22 6 5 11 23 39 43 -4
10 Rubio Ñú 22 5 7 10 22 22 29 -7
11 Sportivo San Lorenzo 22 5 7 10 22 29 38 -9
12 Nacional Asunción 22 5 6 11 21 21 35 -14

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé