. . .

Les pépites latinos du Mondial U17

  • Écrit par JC Abeddou

Le Mondial u17 se dispute actuellement au Chili. Présent dans ses stades, LO vous livre une petite sélection des 5 pépites sudams à suivre de près.

Tomàs Conechny (Argentine)

L'attaquant de poche de San Lorenzo a connu toutes les catégories de jeunes en Albiceleste et avec beaucoup de succès. En 2013 il est appelé par Miguel Angel Lemme pour disputer la Copa Naciones U15 (compétition qui réunit les meilleures équipes du Continent Américain) et il fait bonne impression en marquant de nombreux buts, notamment celui qui donna le titre à l'Argentine. Depuis cette année-là il n’a plus quitté la sélection. Il est le plus grand espoir de sa génération en Argentine. Il totalise 14 buts en 20 sélections

Marcelo Allende (Chili)

Le meneur de jeu chilien est la lumière qui éclaire le jeu de la Roja, distillant des passes dont lui seul a le secret. Membre essentiel de son équipe, il bénéficie d'une côte de popularité assez impressionnante auprès du public local. Malgré sa petite taille (1m61), il sait faire preuve de caractère comme l’illustre le brassard de capitaine qu'il porte sur le bras. Humilité et ambition sont ses maîtres mots. Formé à Cobreloa tout comme Alexis Sanchez, Charles Aranguiz ou bien Eduardo Vargas, Allende semble promis à un grand avenir.

Pablo Lopez (Mexique)

Le joueur de Pachuca est le bijou de la sélection mexicaine. Celui qui a été élu meilleur joueur de la Concacaf cette saison est au sommet de son art actuellement. Milieu axial complet capable de se projeter vers l'avant et de marquer quelques buts, il est aussi réputé pour son abattage sur le terrain. Il peut mener le Tri au bout dans ce Mondial.

German Berterame (Argentine)

Encore un petit joyau de San Lorenzo, moins spectaculaire mais tout autant efficace Berterame est un vrai renard des surfaces. Profil corpulent, technique moyenne, ses véritables points forts sont ses appels de balles et sa faculté à toujours faire le bon choix quand il faut conclure une action. Auteur de 21 buts avec les équipes de jeunes de San Lorenzo, il figure parmi les plus grands espoirs sud-américains.

Lincoln (Brésil)

Sans conteste le meilleur joueur brésilien dans cette catégorie U17. Lincoln peut jouer à tous les postes de l'attaque. Pur gaucher, doté d'une excellente qualité de passe, il ravit ses coéquipiers par son génie. Il a signé un contrat pro en fin de saison dernière en faveur du Grêmio.

A propos de l'auteur
JC Abeddou
Author: JC Abeddou
Ancien agent reconverti scout pour clubs de Ligue 1

  • Aucun commentaire trouvé